Innocent Blood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Innocent.

Innocent Blood est un film américain réalisé par John Landis, sorti en 1992.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Marie, une jeune vampire de Pittsburgh, survit en se nourrissant exclusivement du sang des criminels et autres hors-la-loi. Une fois ses "repas" terminés, Marie se doit d'achever ses proies afin qu'elles ne se transforment pas en vampires. Toutefois, alors qu'elle choisit comme victime un caïd de la mafia du nom de Sal Macelli, Marie se voit empêchée de le tuer complètement et celui-ci parvient à s'enfuir. Cet acte involontaire provoquera la transformation de Macelli en vampire, qui se "réveillera" plus tard à la morgue et comprendra très vite l'étendue de ses nouveaux pouvoirs...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé à Pittsburgh.
  • Habitué des nombreux clins d'œil dans ses films, Innocent Blood n'échappe pas à la règle et l'on peut ainsi voir dans l'une des scènes une télévision diffusant le caméo effectué par Alfred Hitchcock dans L'Inconnu du Nord-Express (1951), la diffusion de quelques extraits du Fantôme de la rue Morgue (1954) durant les scènes de morgue, ou encore, le final entre Christopher Lee et Peter Cushing dans Le Cauchemar de Dracula (1958).
  • De nombreux réalisateurs de films d'horreur font de petites apparitions dans le film : Dario Argento (l'infirmier dans l'ambulance), Frank Oz (le pathologiste), Sam Raimi (le boucher à Rome) et Michael Ritchie (le gardien de nuit). De même que Forrest J Ackerman (l'homme à qui l'on vole la voiture), éditeur du magazine Famous Monsters of Filmland ou le réalisateur et maquilleur Tom Savini (le photographe reporter). On remarquera également la présence de la "scream queen" Linnea Quigley dans le rôle d'une infirmière.
  • Les distributeurs renommèrent le film A French Vampire in America (Un vampire français en Amérique) pour l'exploitation internationale du film, sans en informer John Landis, ce qui irrita ce dernier et amena une certaine confusion lors de son exploitation à l'étranger.
  • Bien que les vampires soient le sujet principal du film, le mot vampire n'est jamais directement employé.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]