I'll Be Home for Christmas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir I'll Be Home for Christmas (homonymie).

I'll Be Home for Christmas

Chanson de Bing Crosby
Enregistré 4 octobre 1943
Genre Chant de Noël
Auteur Kim Gannon
Compositeur Walter Kent
Label Decca

I'll Be Home for Christmas est un chant de Noël enregistré pour la première fois en 1943 par Bing Crosby qui entre au Top 10 avec ce titre. La chanson est depuis devenue un standard de Noël[1].

Thème[modifier | modifier le code]

La chanson est chantée du point de vue d'un soldat étranger durant la Seconde Guerre mondiale qui écrit une lettre à sa famille. Dans le message, il dit qu'il va venir à la maison, et préviens que sa famille qu'elle peut préparer la fête et compter sur lui pour être revenu. La chanson se termine sur une note mélancolique, avec la phrase "I'll be home for Christmas, if only in my dreams" ("Je serai à la maison pour Noël, si ce n'est dans mes rêves")[2].

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Bing Crosby[modifier | modifier le code]

La chanson a été écrite par le parolier Kim Gannon et le compositeur Walter Kent. Le 4 octobre 1943, Bing Crosby enregistre chez Decca Records la chanson sous le titre "I'll Be Home for Christmas (If Only In My Dreams)" avec le John Scott Trotter Orchestra. Le titre sort comme single, Decca 18570A, Matrix #L3203, réédité en 1946 sur Decca 23779. Buck Ram, qui avait déjà écrit un poème et une chanson avec le même titre, a été crédité en tant que coauteur de la chanson suite à un procès[3].

Moins d'un mois après sa sortie, la chanson se classe pendant 11 semaines, avec une pointe à la troisième place. L'année suivante, la chanson atteint la 19e place des charts. Cette chanson a permise à Bing Crosby de remporter son cinquième disque d'or.

Reprises[modifier | modifier le code]

"I'll Be Home for Christmas" a été réenregistré par de grands artistes dont Perry Como (1946), Frank Sinatra (1957), Elvis Presley (1957), Jackie Wilson (1963), Doris Day (1964), Dean Martin (1966), permettant au titre de gagner en popularité et de devenir un véritable standard repris par de nombreux artistes[4] ;

Références[modifier | modifier le code]