Herbert M. Shelton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shelton.

Herbert Macgolfin Shelton (6 octobre 18951985) fut un éducateur de santé aux États-Unis, végétarien et défenseur des régimes de nourriture basique. Il fut désigné par le Parti des végétariens américain pour concourir à la présidentielle des États-Unis en 1956.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré comme le père des associations alimentaires[1], il a été le fondateur de l'hygiénisme[2] (à ne pas confondre avec l'hygiénisme), une médecine non conventionnelle qui prône l'autoguérison, le crudivorisme, le jeûne et la naturopathie.

Après sa mort, ses successeurs continuèrent son œuvre qui continue à être propagée à travers le monde. Certains de ses livres, tel que Le Jeûne et Les Combinaisons alimentaires, sont devenus des classiques en naturopathie.

Biographie chronologique[modifier | modifier le code]

  • 1895 : Né prématurément aux États-Unis le 6 octobre après sept mois de grossesse, il ne pesait que 3 lb (1,4 kg). Dès son jeune âge, vivant dans une ferme, il était intrigué par les animaux de ferme qui refusaient de s'alimenter lorsqu'ils étaient malades.
  • 1919 : Il étudie à l'Université Mc Fadden (Chicago)
  • 1921 : Il se marie avec Ida Pape qui avait alors 21 ans. Il se déplace à New York pour intégrer l'American School of Chiropractic. Il étudie donc la chiropraxie mais obtiendra d'abord son diplôme de Docteur en naturopathie(N.D.).
  • 1922 : Il termine son cursus et obtient un diplôme supplémentaire de Docteur en Chiropaxie. Il publie son premier livre, Fundamentals of Nature Cure[réf. nécessaire].Il poursuivra des études supérieures à l'Université en Illinois.
  • 1925 : Shelton commence à écrire dans un périodique publié par McFadden et tiré à un million d'exemplaires.
  • 1927 : Il étudie en philosophie et est emprisonné pour pratique médicale sans permis ; il formule sa défense en ces termes : «Je donne des conseils aux gens sur comment vivre, comment manger, comment dormir, je ne pratique pas la médecine.» Cette même année, il est emprisonné une seconde fois, pour le motif de pratique illégale de la médecine.
  • 1928 : Il ouvre sept École de Santé (Health School" ) où les gens sont suivis au cours de leur jeûne.
  • 1931 : Il publie un 9ème livre donne des conférences dans les Universités, ce qu'il fit pendant plus de 20 ans. Il est demandé et devient populaire[réf. nécessaire].
  • 1932 : Shelton a sa propre émission de radio[3] sur la santé Hygiénisme et le jeûne. De nouveau emprisonné, il jeûne et écrit.
  • 1934-35 : Il publie de sept nouveaux livres.
  • 1942 : Shelton est poursuivi pour le décès d'un patient mais la plainte est abandonnée[réf. nécessaire].
  • 1943 : Ghandi, inspiré par le travail de Shelton, l'invite à aller étudier en Inde pour six ans. Cependant, en raison de la Seconde Guerre mondiale, ce projet est abandonné.

Ghandi fit plusieurs jeûnes, guidé par les écrits de Shelton. Il fit 17 jeûnes dans sa vie.

  • 1945 : Un accident malheureux causé par une ruade d'un cheval lui fait perdre plusieurs dents qui tombent sur une longue période de temps. Cela lui cause des problèmes d'alimentation, puisqu'il ne pouvait plus mastiquer convenablement.
  • 1947 : Shelton et son épouse travaillent à superviser des jeûneurs dans leurs cliniques de santé École de Santé. Dans les années 40 et 50 le Dr Shelton est souvent arrêté, incarcéré et harcelé par la médecine officielle aux États-Unis. Pourtant, il persévère et accompagne des milliers de jeûnes.
  • 1949 : de nombreuses maisons de jeûne sont déployées à travers les États-Unis. Dr Shelton en est le président.
  • 1959 : Une compagnie de maïs fait un don de 50 000 $ (somme importante pour l'époque) pour la construction d'une nouvelle École de Santé pouvant accueillir 40 jeûneurs. Herbert M. Shelton a maintenant 64 ans, supervisé 30 000 jeûneurs depuis le début de sa carrière et publié 30 livres et livrets. Il est à ce moment reconnu mondialement pour ses travaux révolutionnaires dans le domaine de la santé.
  • 1965 : Une collaboratrice du Dr Shelton, V. Vetrano, obtient son doctorat en médecine.
  • 1972 : Shelton est atteint de la maladie de Parkinson à l'âge de 79 ans. Il continue désormais son travail en étant alité.
  • 1974 : Il écrit son dernier livre sur le jeûne mais continue tout de même à écrire jusqu'en 1980 pour la revue hygiéniste.
  • 1975 : Un projet d'université hygiéniste est avorté après de lourdes pertes financières[réf. nécessaire].
  • 1978 : Shelton doit faire face au scandale suivant : un homme de 49 ans, condamné par la médecine à subir une colostomie et une iléostomie et le port d'un sac pour ses fèces, décide de jeûner dans une clinique du Dr Shelton. Une demande est faite pour que l'homme soit transféré à l'hôpital où il meurt d'une crise cardiaque. L'épouse de cet homme poursuit Shelton pour 890 000 $.
  • 1983 : Shelton est condamné à verser 890 000 $ à la veuve de cet homme. Cela crée de grands bouleversements à l'École de Santé. Il doit vendre une bonne partie de ses actifs pour payer.
  • 1985 : Le Dr Shelton décède à l'âge de 90 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications de Shelton[modifier | modifier le code]

  • Shelton, Herbert M. Living Life to Live it Longer: A Study in Orthobionomics, Orthopathy and Healthful Living. Oklahoma City: Kessinger Publishing. ISBN 0-7661-8568-0. OCLC 7487100.
  • Shelton, Herbert M. The Hygienic Care of Children. San Antonio, Texas: Dr. Shelton's Health School. ISBN 0-686-97975-3[4].
  • Shelton, Herbert M. Natural Hygiene: Man's Pristine Way Of Life. San Antonio, Texas: Dr. Shelton's Health School. ISBN 1-4065-0019-4[5].
  • Shelton, Herbert M. The Hygienic System: Vol VI Orthopathy. San Antonio, Texas: Dr. Shelton's Health School[6].
  • Shelton, Herbert M. The Hygienic System: Fasting and Sun Bathing, Vol. III: Fasting and Sun Bathing for Healing Disease.. San Antonio, Texas: self-published. OCLC 8413951[7].
  • Shelton, Herbert M. The Hygienic System, Vol. II: Food and Diet.. San Antonio, Texas: Library of New Atlantis. ISBN 1-57179-415-8. OCLC 32372334[8].

Livres sur Shelton[modifier | modifier le code]

  • Shelton, Herbert M. Natural Hygiene: Man's Pristine Way of Life. Library of New Atlantis, Incorporated UPC/ ISBN 1-57179-407-7 (Feb. 2003).
  • Shelton, Herbert M. Food and Feeding. Kessinger Publishing Company ISBN 0-7661-4590-5 (Jan. 2003).
  • Shelton, Herbert M. Natural Hygiene: Man's Pristine Way of Life. Library of New Atlantis, Incorporated. UPC ISBN 1-57179-408-5. (Feb 2002).
  • Shelton, Herbert M. et al. The Virgin Birth: The Famous Debate Between Herbert M. Shelton and George R. Clements. Health Research. UPC/ ISBN 0-7873-1173-1 (Jan. 1998).
  • Human Life Its Philosophy and Laws: An Exposition of the Principles and Practices of Orthopathy. (Jan 1996). ISBN 1-56459-714-8
  • Shelton, Herbert M. et al., Getting Well. Health Research. UPC/ ISBN 0-7873-0778-5 (June 1993).
  • Shelton, Herbert M. et al., The Virgin Birth. Life Science Institute UPC/ ISBN 0-88697-234-5 (1991).
  • Shelton, Herbert M. et al., La Voie Hygiéniste. Editions du Roseau. UPC ISBN 2-920083-12-0 (Nov. 1985).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Kieffer, Les Associations alimentaires, p. 4. ISBN 978-2-940420-56-8
  2. Hygiénisme (nutrition)
  3. Anecdote: Shelton était contre les médicaments tels les laxatifs. Un jour une compagnie qui vendait des laxatifs lui proposa de faire de la publicité lors de ses émissions de radio — cela aurait été huit fois plus payant pour lui que ce que l'émission lui rapportait — mais il refusa.
  4. http://chestofbooks.com/health/children/Herbert-Shelton/The-Hygienic-Care-of-Children/index.html
  5. http://chestofbooks.com/health/natural-cure/Natural-Hygiene-Mans-Pristine-Way-Of-Life/index.html
  6. http://chestofbooks.com/health/natural-cure/The-Hygienic-System-Orthopathy/index.html
  7. http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020127shelton.III/020127.toc.htm
  8. http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020126shelton.orthotrophy/020126.toc.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]