Guillaume Ier de Hollande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume Ier.
Guillaume Ier de Hollande
Guillaume Ier de Hollande représenté dans un ouvrage du XVIe siècle
Guillaume Ier de Hollande représenté dans un ouvrage du XVIe siècle
Titre
Comte de Hollande
12031222
Prédécesseur Ada de Hollande
Successeur Florent IV de Hollande
Biographie
Dynastie Gerulfing
Date de naissance vers 1167
Lieu de naissance La Haye
Date de décès 4 février 1222
Père Florent III de Hollande
Mère Ada d'Huntingdon
Conjoint (1) Adélaïde de Gueldre (en)
(2) Marie de Brabant

Guillaume Ier de Hollande

Guillaume Ier de Hollande, né à La Haye vers 1167, mort le 4 février 1222, fut comte de Hollande de 1203 à 1222. Il était fils de Florent III, comte de Hollande, et d'Ada d'Huntingdon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume a commencé à combattre en Écosse, puis, revenu en Hollande, se révolta contre son frère Thierry VII. Réconcilié avec son frère, il reçut la seigneurie de Frise, vassale de la Hollande. Thierry mourut en 1203 et son héritière était sa fille Ada, mariée à Louis II, comte de Looz. Guillaume revendiqua la succession et soutenu par le duc de Brabant et une majorité du peuple hollandais engagea la guerre contre sa nièce, soutenue par le comte de Flandre et les évêques de Liège et d'Utrecht. Guillaume vainquit après plusieurs années de guerre civile.

L'empereur Othon IV le confirma comme comte de Hollande en 1203, parce que Guillaume était un partisan des Guelfes. Mais Guillaume, ainsi que d'autres nobles germaniques, changèrent d'alliances et se rallièrent à Frédéric II après la bataille de Bouvines en 1214. Il prit part avec la France à une expédition contre Jean sans Terre, roi d'Angleterre, mais le pape l'excommunia pour cela.

Pour obtenir la levée de l'excommunication, il participa à une croisade en Prusse, puis à la conquête de Lisbonne sur les Maures et à celle de Damiette pendant la cinquième croisade.

Il favorisa de nombreux travaux d'aménagement de la Hollande. Beaucoup de colons achetaient des terres marécageuses pour les convertir en polders, et Guillaume finança l'infrastructure que cela nécessitait, ainsi que les travaux d'irrigation, et quelques barrages. Il créa de nouveaux corps de métiers, chargés de construire des digues devant protéger les polders de la mer. Guillaume accorda aussi des privilèges aux villes de Middelbourg, Dordrecht, Mont-Sainte-Gertrude et peut-être à Leyde. Il favorisa aussi le commerce.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il avait épousé en premières noces en 1197 Adélaïde de Gueldre (en) († 1218), fille d'Otton Ier, comte de Gueldre et de Richardis de Wittelsbach (en) et avaient eu :

  • Florent IV (1210 † 1234), comte de Hollande
  • Otton († 1249), évêque d'Utrecht et régent de Hollande de 1238 à 1239,
  • Guillaume († 1238), régent de Hollande de 1234 à 1238
  • Richarde († 1262)
  • Ada († 1258), abbesse à Rijnsburg

Veuf, il s'était remarié en 1220 avec Marie de Brabant († 1260), fille d'Henri Ier, duc de Brabant, et de Mathilde de Boulogne.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]