Gundelfingen (Bade-Wurtemberg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gundelfingen
Blason de Gundelfingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Baden-Württemberg.svg Bade-Wurtemberg
District
(Regierungsbezirk)
District de Fribourg-en-Brisgau
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Brisgau-Haute-Forêt-Noire
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
2
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Raphael Walz
Code postal 79194
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
08 3 15 047
Indicatif téléphonique 0761
Immatriculation FR
Démographie
Population 11 591 hab. (31 décembre 2009)
Densité 812 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 02′ 32″ N 7° 52′ 01″ E / 48.042222, 7.86694448° 02′ 32″ Nord 7° 52′ 01″ Est / 48.042222, 7.866944  
Altitude 266 m
Superficie 1 428 ha = 14,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Gundelfingen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Gundelfingen
Liens
Site web www.gundelfingen.de


Gundelfingen est une commune de Bade-Wurtemberg (Allemagne), située dans l'arrondissement de Brisgau-Haute-Forêt-Noire, dans le district de Fribourg-en-Brisgau.

En 1972 le village voisin Wildtal a été incorporée dans la municipalité de Gundelfingen.

De l'air: La diagonale est le chemin de fer. À sa droite est la plus grande partie bâtie de Gundelfingen. À sa gauche, en bas la route a Heuweiler et, là-dessus, la forêt avec le sentier ornithologique. Au-dessus de la forêt est Wildtal. Le pont sur la voie ferrée se trouve dans la rue a Wildtal. Le district urbain en haut est Fribourg

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Année 1570 1740 1825 1875 1925 1950 1970 2006
Population 350 380 620 763 1091 1817 5016 11573

Étymologie[modifier | modifier le code]

Gundelfingen[modifier | modifier le code]

Le début du toponyme est une variation du nom propre "Gundolf", le nom du chef alémanique qui établi sa résidence dans ce lieu, et le suffixe "-ingen" suggère qu'il a son origine au IVe siècle. En français Gundelfingue.

Wildtal[modifier | modifier le code]

C'est un mot composé de "Wild" (gibier ou sauvage) et "Tal" (vallée) et peut être traduit par "vallée sauvage".

Histoire[modifier | modifier le code]

Gundelfingen[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de Gundelfingen se trouve à l'an 1008 dans un document où l'empereur Henri II accorda à l'évêque Adalbert II de Bâle le droit de chasser dans le Brisgau.

Depuis 1507 Gundelfingen appartient à Bade.

Wildtal[modifier | modifier le code]

Wappen Wildtal.png

Le village Wildtal a été mentionné pour la première fois dans un document écrit en 1273.


Administration[modifier | modifier le code]

Le maire de Gundelfingen est à la même fois le maire du village voisin Heuweiler qui fait partie de l`unité administrative.

Lieux[modifier | modifier le code]

Dans le territoire appartenant à la municipalité de Gundelfingen se trouvent, entre autres, les endroits suivants:

Église protestante[modifier | modifier le code]

L'église protestante se trouve au coin des rues Kirchstraße et Kirchenwinkel.

Nid de cigogne[modifier | modifier le code]

Depuis 1993, les cigognes nichent de nouveau à Gundelfingen. Son nid est sur le clocher de l' église protestante.

Luthereiche (chêne Luther)[modifier | modifier le code]

Le chêne qui avait été planté en 1883 à côté de l'église protestante à l'occasion du 400e anniversaire de Martin Luther fut le premier monument naturel de Gundelfingen. Un panneau sur le mur de l'église rappelle sa plantation. L'arbre d'une hauteur de 15 mètres était abattu en 2011 à cause de pourriture cubique. Il est très probable qu'un nouveau chêne sera planté à son place, peut-être en 2017 quand on célébrera le 500e anniversaire de la Réforme protestante.

Place Meung-sur-Loire[modifier | modifier le code]

La place est nommee d'après le village jumelé. Elle est située au nord-ouest du carrefour au centre de Gundelfingen. Il y a un boulodrome.

À l'est de la voie ferrée[modifier | modifier le code]

Étang[modifier | modifier le code]

Dans un petit parc au cœur de la zone résidentielle Am See (au lac) à l'est de la gare est un étang. Canards colverts et poissons rouges y habitent.

Sentier ornithologique[modifier | modifier le code]

Plus à l'est, dans la forêt au-dessus des rues Sonnhalde et Jägerpfad, il y a un sentier d'observation des oiseaux avec plus de 40 nichoirs où des oiseaux de nombreuses espèces incubent.

Vignoble[modifier | modifier le code]

Le coteau au sud de cette zone et au nord de la rue Am Rebberg, elle-même au nord de la rue que relie Gundelfingen avec Wildtal, est appelée "Rebberg" (Mt des vignes). Dans ses pentes sont cultivées des vignes pour la production de vin (viticulture).

Leheneck[modifier | modifier le code]

Plus au nord-est, il y a un seuil bas appelé "Leheneck", 323 mètres sur le niveau de la mer, offrant une vue magnifique vers le nord (Heuweiler) et sud (Wildtal).

Wildtal[modifier | modifier le code]

Wildtal n'est pas seulement le nom du village mais aussi de la vallée. Le ruisseau le plus important de cette vallée et aussi de Gundelfingen est le Schobbach.

Dorfbrunnen[modifier | modifier le code]

À Wildtal, au coin des rues Heuweilerweg et Talstraße on voit le "Dorfbrunnen" (puits du village).

Talstraße[modifier | modifier le code]

La "Talstrase" (rue de la vallée ou bien Talweg) conduit directement à travers toute la vallée de "Wildtal".

Wildtalereck[modifier | modifier le code]

À la fin de la vallée on atteint le "Wildtalereck", 456 mètres au-dessus du niveau de la mer, d'où on a une vue magnifique vers l'ouest.

Waldbrunnerhof[modifier | modifier le code]

De la Talstraße le Waldbrunnerweg bifurque vers le sud. Depuis la ferme appelée Waldbrunnerhof, a 147 mètres sur le niveau de la mer, on a une belle vue. Si l'on continue sur le chemin on atteint le château.

Château de Zähringen[modifier | modifier le code]

La montée la plus courte est du cimetière de Wildtal à travers la forêt de montagne.

Reutebacher Höfe[modifier | modifier le code]

Les fermes appelées "Reutebacher Höfe" sont situées dans une zone appelée Reutebach. Dans le passé, elle appartenait au village disparu Reutebach qui était plus grand. Restes de l'eglise de ce village ont été trouvés sous le parking au Harbuckweg à cote du pont sur le ruisseau Reutebach dans la forêt de Zähringen (faubourg de Fribourg) où il y a un panneau explicatif de la découverte.

Rottecksruhe[modifier | modifier le code]

La plus haute des fermes Reutebacher Höfe était le Schönehof à une hauteur de 590 mètres. À sa place est maintenant une petite cabane où l'on peut se reposer. Cet endroit est appelé Rottecksruhe (repos Rotteck).

Karl von Rotteck[modifier | modifier le code]

La ferme appartenait à Karl von Rotteck, un politicien allemand (né à Fribourg le 18 juillet 1775 et mort à Fribourg le 26 novembre 1840).

Roßkopf[modifier | modifier le code]

miniatur

La montagne est appelée Roßkopf (tête de cheval). Il s'élève à 737 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Roßkopfturm (le belvédère du Roßkopf)[modifier | modifier le code]

Directement au nord du sommet et près d'une petite cabane se trouve la tour "Roßkopfturm", une tour en acier d'une hauteur de 35 mètres construite en 1889. Depuis en haut, on a une vue panoramique sur Fribourg, les montagnes environnantes et la vallée du Rhin avec le Tuniberg et le Kaiserstuhl et, dans quelques jours, lorsque la visibilité est particulièrement bonne, on peut même regarder les Vosges.

Panorama depuis la plateforme d'observation de la tour:

Panorama depuis la plateforme d'observation de la tour


Promenades à la Tour[modifier | modifier le code]

Par exemple quatre itinéraires différents:

1) Gundelfingen-Wildtal: arrêt Obermatten à Wildtal du bus ligne 15 – en direction du mont – à droite Talstraße – ensuite à gauche à la cimetière de Wildtal – vers le haut au château de Zähringen (environ 2 km, restaurant et parking à proximité) – Roßkopfturm (en tout environ 4,6 km).

2) Fribourg-Zähringen: arrêt Reutebachgasse du tram ligne 2 – Reutebachgasse – après 500 m, où la rue tourne à droite, légèrement à gauche sur le pont pour piétons sur le ruisseau Reutebach

(variante depuis la gare de Zähringen, environ 350 m plus courte: Pochgasse – après 60 m Kirchweg à droite – ensuite Kirchplatz à gauche – escalier à droite - )

– le long le ruisseau à travers la gorge du ReutebachHarbuckweg (parking) – tout de suite en haut vers la Ladstatt - Roßkopfturm (environ 5,5 km).

3) Fribourg-Littenweiler: terminus Lassbergstraße du tramway ligne 1 - Heinrich-Heine-Straße - Schwarzwaldstraße vers la droite -

(ou à partir du terminus du tramway avec bus ligne 18 à l'arrêt Ebneter Nepomukbrücke, environ 650 m plus courte) -

- traverser le pont - tourner vers la gauche - le long la rivière Dreisam (Kartäuserstraße) - après l'auberge de jeunesse à droite - au dessus de la Kartause (chartreuse) en haut vers St. Ottilien (église, restaurant et parking) - Roßkopfturm (environ 4,6 km).

4) Kandelhöhenweg (chemin d'altitude du Kandel) du Club de la Forêt Noire à partir de la porte de la ville Schwabentor à Fribourg (section du chemin à St. Peter). Le trajet est confirmé par des losanges rouges avec un K blanc à l'intérieur le long du chemin et la distance à la tour est 5 km.

Martinsfelsen[modifier | modifier le code]

Vers l'est se trouve le "Martinsfelsen" (la roche de Martin), 686 mètres au-dessus du niveau de la mer, offrant une belle vue sur le nord du Brisgau.

Éolienne[modifier | modifier le code]

L'une des quatre éoliennes est située dans la partie de la montagne qui appartient à Gundelfingen. Les trois autres sont directement à côté de la frontière avec Fribourg.

À cause de ces éoliennes sur son sommet le Rosskopf est facilement reconnaissable de loin.

Aire protégée[modifier | modifier le code]

Une grande partie de la région montagneuse à l'est Gundelfingen a été classé comme aire protégée de Bade-Wurtemberg sous le nom de "Landschaftsschutzgebiet Gundelfingen-Wildtal-Heuweiler".

Religion[modifier | modifier le code]

  • Les baptistes s'établirent à Gundelfingen en 1877.
  • Il y a même une chapelle orthodoxe russe dans un endroit isolé au Roßwinkel.

Circulation routière[modifier | modifier le code]

La région dispose d'un réseau routier bien développé:

Transport en commun[modifier | modifier le code]

Autobus[modifier | modifier le code]

Départ depuis l'arrêt du tramway Hornusstraße dans le faubourg Zähringen de Fribourg: Lignes 15 (circulaire passant aussi par Wildtal) et 16 (tout droit).

Tramway[modifier | modifier le code]

La construction de la première section du prolongement du tram, à savoir jusqu'à la frontière sud de Gundelfingen, a commencé en automne 2011 et devrait entrer en service en 2014.

Chemin de fer[modifier | modifier le code]

À la gare de Gundelfingen s'arrêtent tous les trains de la ligne Fribourg - Waldkirch - Elzach et quelques trains locaux à Offenbourg.

Où descendre?[modifier | modifier le code]

Pour explorer le centre de Gundelfingen on descend de l'autobus à un arrêt contenant le mot Rathaus (mairie). Si on veut explorer la zone résidentielle à l'est de la voie ferrée et ses environs on descend à Waldstraße. Le meilleur arrêt à Wildtal est Obermatten (ligne 15).

Carnaval[modifier | modifier le code]

À Gundelfingen il y a deux clubs de carnaval :

  • Gundelfinger Dorfhexen (sorcières du village)
  • Fässlistemmer (éleveurs de tonnelets)

Jumelage[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Gundelfingen-Wildtal

Carte

Article détaillé

Nid de cigogne

Site de l'église protestante

Site de l'église baptiste

Wildtal, Leheneck, Rebberg, Waldbrunnertal, Michelbach, Schobbach

Leheneck

Château de Zähringen

Rottecksruhe

Martinsfelsen

Rosskopf

Site des Dorfhexen

Site des Fässlistemmer