Grandpa Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grandpa Jones

Nom de naissance Louis Marshall Jones
Naissance 20 octobre 1913
Niagara
comté de Henderson
Drapeau du Kentucky Kentucky
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 19 février 1998 (à 84 ans)
Nashville
Drapeau du Tennessee Tennessee,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteur, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Old-time music, musique country, gospel
Instruments Chant, banjo, guitare acoustique.
Années actives 1932 à 1998
Labels Gusto (en), Ace, King, King,C.M.H., Sony Music, Hollywood, Sound Solutions, Universal, CMH (en), Monument (en), Bear Family.
Site officiel Grandpa Jones
(Country Music Hall of Fame)

Louis Marshall Jones plus connu sous le nom de Grandpa Jones (né le 20 octobre 1913 et mort le 19 février 1998) était un chanteur américain de musique country et gospel et virtuose de banjo.

Certaines de ses compositions, comme Are You From Dixie, Night Train To Memphis, Mountain Dew ou Eight More Miles To Louisville sont toujours populaires et ont été interprétées par de nombreux musiciens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Né, le cadet des huit garçons et des deux filles d'un planteur de tabac, à Niagara dans le comté de Henderson, dans l'état du Kentucky, Marshall Jones (c'est le nom que lui donnaient ses proches) grandit à quelques kilomètres de la rivière Ohio. Lorsqu'il était au lycée, sa famille habitait à Akron, dans l'Ohio, où il a commencé à interpréter, en copiant sur Jimmie Rodgers des chansons country sur WJW, une radio locale, sous l'étiquette de « jeune interprète de vieilles chansons »[1].

Les débuts[modifier | modifier le code]

Après un bref passage dans le show à la radio de Lum et Abner (en), il fit la rencontre, avec son ami Joe Troyan (“Harmonica Joe”) du chanteur Bradley Kincaid (en). En 1935, tous deux travaillaient pour Bradley Kincaid (en) qui officiat sur les ondes de la radio locale WBZ (AM) de Boston dans le Massachusetts. Kincaid (en), également originaire du Kentucky, se plaisait à taquiner Jones et son style bougon à chaque fois qu'il participait aux enregistrements des émissions du matin et lui a donné le surnom de Grandpa (grand-père), qu'il gardera tout au long de sa carrière[2].

En 1937, Grandpa Jones commença à voler de ses propres ailes et à jouer sur les radios de Virginie-Occidentale et de Cincinnati. Il y fit la rencontre du musicien de folk Cousin Emmy (en) qui lui apprit à jouer du banjo dans le style que l'on appelle Clawhammer et qu'il incorpora dans sa manière. Sur la radio WLW, il s'associa avec les Delmore Brothers et avec Merle Travis pour former le Brown’s Ferry Four, l'un des premiers et parmi les plus populaires des quartets de gospel country[1].

En 1938, il épousa Eulalia Losher qui était la nièce de Lena, la compagne d'Andrew Patterson du trio Cap, Andy and Flip avec laquelle il eut une fille.

Premiers disques[modifier | modifier le code]

À la fin de 1943, un nouveau label local, nommé King lui demanda d'enregistrer avec Merle Travis, le premier disque de la marque et le leur aussi, qu'il réalisèrent sous le pseudonyme de Shepherd Brothers. Grandpa Jones, pendant toutes les années 1940, enregistra régulièrement des disques pour King sur lequel il publia des hits comme : Eight More Miles To Louisville, It’s Raining Here This Morning et Mountain Dew[1].

En octobre 1946, Louis Marshall Jones épousa Ramona Riggins, une chanteuse et une violoniste talentueuse qu'il avait rencontrée à WLW, et ils s'installèrent à Nashville dans le Tennessee, où Grandpa Jones devint membre de la troupe du Grand Ole Opry[1].

Le succès professionnel et familial[modifier | modifier le code]

Pendant les années 1950, le couple se produisit devant les troupes en Corée, fit de brefs séjours à Arlington et à l'Old Dominion Barn Dance (en) de Richmond en Virginie, ou à Washington. Pendant cette période, ils enregistrèrent pour RCA et pour Decca[1].

En 1959, ils s'installèrent définitivement à Nashville, Tennessee pour travailler dans la troupe du Grand Ole Opry et y élever leur famille dans laquelle trois enfants Mark, Alisa et Marsha vinrent rejoindre Eloise, la fille que Louis Marshall Jones avait eu d'un premier mariage en Virginie-Occidentale[1].

Au début des années 1960, Grandpa Jones commença à enregistrer pour le label Monument de Fred Foster (en) qui produisit une série d'albums que Grandpa Jones considérait comme les meilleurs qu'il avait réalisés. Il y rencontra le succès avec son interprétation de T For Texas de Jimmie Rodgers en 1963, et la narration de saison The Christmas Guest 1969[1].

En 1969, Grandpa Jones devint membre de la troupe de l'émission de variétés Hee Haw, pour laquelle il interpréta, notamment, le personnage de Grandpa Culhane dans les nombreux feuilletons que contenait l'émission. Il y travailla avec Minnie Pearl et son ami David "Stringbean" Akeman[1].

La maturité et la fin[modifier | modifier le code]

En 1976, Grandpa Jones et Ramona Riggins enregistrèrent une série d'albums, pour le label CMH (en), qui comprenaient des reprises de leurs premiers succès et qui permirent à leurs enfants qui sont eux aussi des musiciens talentueux de jouer sur scène avec leurs parents.

En 1980, il subit une opération à cœur ouvert[3].

En 1984, il publia, avec l'aide de Charles K. Wolfe, son auto-biographie intitulée Everybody's Grandpa: Fifty Years Behind The Mike. En 1978, Grandpa Jones atteignit la consécration de sa carrière en accédant au Country Music Hall of Fame.

En 1991, il fut frappé par un premier accident vasculaire cérébral[3].

Il se portait encore bien quand la direction du Grand Ole Opry l'aida à célébrer, en 1997, le cinquantième anniversaire de sa présence dans la troupe. Grandpa Jones fut frappé par un accident vasculaire cérébral, après la deuxième représentation de son spectacle, au Grand Ole Opry, le 3 janvier 1998, et mourut le 19 janvier de la même année. Il repose au Luton Memorial Methodist Church cemetery à Nashville, Tennessee.

Style musical et dramatique[modifier | modifier le code]

  • Grandpa Jones jouait du banjo, chantait des yodels et interprétait surtout des ballades de Old Time Music.
  • Grandpa Jones jouait du banjo à la manière ancienne que l'on appelle clawhammer (ou méthode dite de frailing), qu'il contribua avec Earl Scruggs à remettre à la mode, et qui donnait à ses interprétations une saveur brute d'arrière-pays.
  • Son humour farceur lui servit de pont vers les émissions de variétés télévisées dans lesquelles il joua surtout des comédies.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement
US Country
Label Numéro
1956 Grandpa Jones Sings His Greatest Hits King 554
1959 Strictly Country Tunes King 625
1963 Rollin' Along with Grandpa Jones King 809
1963 Do You Remember These Songs? King 888
1964 The Other Side of Grandpa Jones King 845
1971 15 Cents Is All I Got Nashville NLP 2097
1977 The Grandpa Jones Story CMH
1978 Family Album CMH CMH 9015
1996 Everybody's Grandpa Bear Family (Allemagne) BCD 15788
1998 An American Original CMH CD 9044
2006 Steppin' Out Kind Ace Records UK
2008 Mountain Dew Gusto GT7 0880-2

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Classement
US Country
Label Numéro
1942 Mountain Dew
1959 The All-American Boy 21
1962 T for Texas 5
1965 Falling Leaves
Here Comes the Champion
Monument 866
1968 Smoke, Smoke, Smoke
I’ll Just Keep Living Alone
Monument 1108

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Grandpa Jones, Country Music Hall of Fame and Museum. » (consulté le 18 mars 2011)
  2. (en) « Bradley Kincaid, Nashville Songwriters Foundation Hall of Fame. » (consulté le 18 mars 2011)
  3. a et b (en) « Obituaries. Grandpa Jones. Opry, 'Hee Haw' Banjo Player, Myrna Oliver, February 21, 1998 » (consulté le 18 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]