Foundation for International Community Assistance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Foundation for International Community Assistance

Création 1984
Forme juridique Association à but non lucratif
Slogan Small loans-Big changes (Petits prêts-Grands changements)
Siège social Washington
Activité Services financiers, Microcrédit
Effectif 3 304 (31 août 2005)
Site web http://www.FINCA.org/

La Foundation for International Community Assistance (FINCA International) est une association à but non lucratif de microcrédit, fondée par John Hatch (en) en 1984.

Parfois désignée comme la « Banque mondiale des pauvres » et un « vaccin de la pauvreté pour la planète », FINCA est l'instigateur de la méthode du village banking (en) dans le microcrédit, et est considéré comme l'un des pionniers de la microfinance moderne. Avec son quartier général à Washington, DC, FINCA possède 21 pays affiliés, en Amérique latine, aux Caraïbes, en Afrique, en Europe de l'Est, en Asie occidentale et centrale. Avec la Grameen Bank et ACCION International (en), FINCA est considérée comme l'une des organisations de microfinance les plus influentes au monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1984, Hatch, un économiste averti et expert du développement international, conçoit une nouvelle méthode pour livrer assistance aux pauvres. Dans un avion survolant les Andes en direction de la Bolivie, Hatch est frappé par l'inspiration. Il saisit de quoi écrire, et note rapidement idées, équations et organigrammes. Arrivé à La Paz, il a déjà jeté les bases d'une approche complètement différente de l'allègement de la pauvreté : un programme de services financier qui donnerait des responsabilités aux pauvres. « Donnez aux communautés pauvres l'occasion, et après déguerpissez ! » déclare Hatch. Il appelle l'idée village banking. Cette approche donne aux pauvres l'occasion d'obtenir des prêts à des niveaux d'intérêt du marché.

Hatch a d'abord convaincu le groupe des officiers de l'USAID (Agence des États-Unis pour le développement international), qui, intéressés par cette idée novatrice, fournira une première subvention d'un million de dollars. Hatch et son partenaire d'affaire péruvien, Aquiles Lanoa, lancèrent le programme dans cinq parties géographiquement séparées de la Bolivie, et en l'espace de quatre semaines, avaient généré des fonds dans 280 villages, servant 14 000 familles avec des prêts valant 630 000 $. Quand les clients de Hatch en Bolivie changèrent leur équipe nationale, les nouveaux représentants stoppèrent le programme. Plus prudente que l'équipe originale de clients, le nouveau groupe a reconnu le succès du programme, mais continuait à penser que le prêt non-collatéralisé aux personnes très pauvres était trop risqué. Hatch passa les mois suivants à former les autres à la méthode du village banking, aidant à ouvrir de nouveaux programmes à travers l'Amérique latine, et formant l'institution qui deviendra la FINCA International. FINCA incorporated en 1985.

Sa capacité à atteindre la durabilité financière, permis à la FINCA de s'étendre de façon considérable dans les années 1980-1990 en Amérique latine, aux Caraïbes, en Afrique, et dans les pays de l'ex-URSS. Dans les années 2000, FINCA continue à s'étendre dans les nouveaux états indépendants, en établissant de nouveaux programmes en Asie centrale. Ses programmes les plus récents furent lancés en Afghanistan, en 2004, et en Jordanie en 2007.

Mission[modifier | modifier le code]

La mission de la FINCA International est de fournir « des services financiers aux entrepreneurs de faibles revenus du monde permettant ainsi de créer des emplois, générer des capitaux, et améliorer leur niveau de vie ». Aujourd'hui la mission de la FINCA atteint plus de 1000 000 clients dans le monde. Dans cet élan ambitieux, elle vise à doubler son nombre de clients d'ici à 2013.

L'objectif de cette mission est d'avoir un impact systématique et générationnel sur la pauvreté, en rendant accessible les prêts aux femmes pauvres, et ce, à grande échelle.

Dans l'industrie du microcrédit, la FINCA est réputée pour atteindre les segments les plus pauvres du marché.

Soutiens[modifier | modifier le code]

En 2003, sa majesté la reine Rania de Jordanie a accepté une invitation à rejoindre la FINCA International, formalisant une relation de soutien qui avait commencé en 2000. En acceptant cette invitation, la reine réaffirma sa foi dans la vision de la FINCA.

L'actrice israélo-américaine Natalie Portman rejoint la FINCA en 2003, en tant qu’« ambassadeur de l'Espoir ». À propos de sa rencontre avec la reine, elle explique : "Parce que je suis israélienne et que la reine Rania est probablement la femme palestinienne la plus influente au monde, j'avais ce rêve de la rencontrer et de quelque chose pour promouvoir la paix et travailler ensemble entre femmes israélienne et palestinienne. […] Je ne me rendais même pas compte que les deux tiers de la population était extrêmement pauvre, vivait pour moins d'un dollar par jour, et que 70 % de ces gens sont des femmes et des enfants. Ce n'est pas quelque chose qu'on enseigne à l'école aux États-Unis". Depuis lors, Portman a visité les différents projets de la FINCA au Mexique, au Guatemala, en Ouganda, et en Équateur, et a rencontré plusieurs membres du congrès pour demander plus de fonds gouvernementaux pour ce genre d'initiatives.

De son voyage en Ouganda, Portman se rappelle, "…en Ouganda j'ai rencontré une femme nommée Efuwa qui était une des premières clientes de la FINCA en Ouganda, il y a 11 ans. Quand elle a commencé elle avait 10 enfants. Son mari la battait, elle gagnait 80 cents par jour et elle nous disait comment elle empruntait l'eau du linge sale de ses voisins pour nettoyer ses vêtements et ceux de ses enfants, car elle ne pouvait pas se permettre d'acheter un peu de savon. Aujourd'hui, 11 ans plus tard, elle a ouvert un restaurant. Ses prêts atteignent plus de 2000 $ maintenant, parce que, vous savez, c'est une cliente fidèle. Elle a embauché sept autres femmes. Elle envoie toutes ses filles à l'école. L'une d'entre elles est à l'université maintenant. Ils ont, en quelque sorte, mis leur argent en commun pour envoyer la plus doué à l'université; et c'est incroyable la quantité de responsabilité et de fierté que ces femmes qui ont pas d'éducation et presque pas d'espoir peuvent prendre.

Liste des pays où la FINCA opère[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Grameen Bank

Lien externe[modifier | modifier le code]