Infantilisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'infantilisme est le nom d'une maladie dans laquelle un adulte présente les caractéristiques psychiques, physiques ou génitales d'un enfant et qui est causée par un déficit en hormones thyroïdiennes ou hormone de croissance au moment de la puberté[1].

Il peut aussi désigner une atteinte restreinte aux capacités mentales et psychiques[2].

L'origine du mot « infantilisme » provient du mot latin infantia pour enfance et –isme pour disposition.

Ces hormones, et notamment la testostérone, sont responsables de l'apparition des caractères sexuels secondaires comme les poils pubiens, les poils faciaux, la modification du ton de la voix, la croissance des os et l’augmentation du volume musculaire.[réf. nécessaire]

Les adultes souffrant d’infantilisme présentent notamment des caractéristiques telles qu’une petite taille, un développement insuffisant des organes génitaux, une absence de caractères sexuels secondaires, un psychisme infantile[3].

Le terme « infantilisme » peut également désigner le fétichisme des couches ou la pratique des jeux de régression[4][réf. à confirmer].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie Universalis [1]
  2. Dictionnaire, université de Rennes.
  3. Encyclopédie Vulgaris Médical [2]
  4. www.infantilisme.info