Drôle de frimousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Funny Face.

Drôle de frimousse

Description de cette image, également commentée ci-après

Audrey Hepburn

Titre original Funny Face
Réalisation Stanley Donen
Scénario Leonard Gershe
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie musicale
Sortie 1957
Durée 103 minutes (h 43)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Drôle de frimousse (Funny Face) est un film musical américain de Stanley Donen, sorti en 1957, inspiré de la vie du photographe Richard Avedon et du mannequin Suzy Parker[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Maggie Prescott (Kay Thompson) est rédactrice en chef du magazine Quality Magazine. Elle est à la recherche d'un mannequin pour montrer les dernières créations d'un couturier de renom, Paul Duval (Robert Flemyng). Le photographe du magazine, Dick Avery (Fred Astaire), va trouver la personne idéale : Jo Stockton (Audrey Hepburn), une jeune femme libraire attirée par la philosophie, plus intéressée par l'enseignement du professeur Flostre que par la haute couture. Elle acceptera la proposition dans le seul but d'aller à Paris pour rencontrer ce dernier. Le soir des premiers essayages chez Duval, Jo est introuvable… mais Dick a sa petite idée quant à l'endroit où elle pourrait être…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Paris

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Oscars 1958[modifier | modifier le code]

Festival de Cannes 1957[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marnie Fogg (dir.) et al. (trad. Denis-Armand Canal et al., préf. Valerie Steele), Tout sur la mode : Panorama des chefs-d’œuvre et des techniques, Paris, Flammarion, coll. « Histoire de l'art »,‎ octobre 2013 (1re éd. 2013 Thames & Hudson), 576 p. (ISBN 978-2081309074), chap. 5 (« La simplicité moderne »), p. 345
  2. Anne-Charlotte de Langhe et Aude Vernuccio, « Le cinoche à la trace », in Le Figaroscope, semaine du mercredi 10 au 16 avril 2013, page 6.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]