Dendrobatidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dendrobatidae

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dendrobates leucomelas

Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia

Famille

Dendrobatidae
Cope, 1865

Synonymes

  • Phyllobatidae Fitzinger, 1843
  • Eubaphidae Bonaparte, 1850
  • Hylaplesidae Günther, 1858
  • Colostethidae Cope, 1867

Les Dendrobatidae sont une famille d'amphibiens[1]. Elle a été créée par Edward Drinker Cope en 1865.

Les Dendrobatidae ont été réduits d'un tiers de leurs espèces par la création des Aromobatidae[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Les espèces des treize genres de cette famille se rencontrent du Nicaragua au bassin amazonien[1].

Description[modifier | modifier le code]

La plupart des membres de cette famille sécrète sur leur peau une toxine extrêmement puissante, la batrachotoxine. Ils signalent à leur environnement leur haute toxicité par des couleurs très vives. La toxicité de leur venin proviendrait de leur alimentation en insectes venimeux ; ainsi, s'ils sont placés dans un milieu où leur nourriture ne leur apporte plus de venin, ils sont alors inoffensifs.

Comme les autres grenouilles de la famille des dendrobatidés, elle affiche des couleurs vives dites aposématiques, qui délivrent un message évident à leurs ennemis : « Attention, venin ! ». En fait, seules 55 espèces de dendrobatidés sur 135 sont toxiques. Les autres, inoffensives, se protègent en imitant les coloris de leurs voisines dangereuses. Trois types de cellules teintent leur peau : les mélanophores donnent le noir et le brun ; les xantophores, le jaune ou le rouge ; les iridophores, eux, font du bleu en diffractant la lumière. Une couche de jaune transparent sur du bleu donne le vert. Contrairement aux oiseaux et reptiles, la mygale ne reconnaît pas les couleurs du danger.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Amphibian Species of the World (17 octobre 2013)[3] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Cope, 1865 : Sketch of the Primary Groups of Batrachia Salientia. The Natural History Review, New Serie, vol. 5, p. 97–120 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Grant, Frost, Caldwell, Gagliardo, Haddad, Kok, Means, Noonan, Schargel, & Wheeler, 2006 : Phylogenetic systematics of dart-poison frogs and their relatives (Amphibia: Athesphatanura: Dendrobatidae). Bulletin of the American Museum of Natural History, n. 299, p. 1-262 (texte intégral).
  3. Amphibian Species of the World, consulté le 17 octobre 2013