Davy Jones (personnage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jones et Davy Jones.
Davy Jones
Personnage de fiction apparaissant dans
Pirates des Caraïbes.

Origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès En mer, assassiné par William Turner
Sexe Masculin
Espèce mi humain,mi poisson
Cheveux Tentacules
Yeux Bleus
Activité(s) Capitaine pirate
Caractéristique(s) Cruel, sarcastique
Entourage Calypso
Ennemi(s) Jack Sparrow
William Turner
Cutler Beckett

Créé par Ted Elliott
Terry Rossio
Gore Verbinski
Interprété par Bill Nighy
Film(s) Le secret du coffre maudit
Jusqu'au Bout du Monde

Davy Jones est un des personnages de la série Pirates des Caraïbes mais n'a pas été inventé par les Studios Disney. Il s'agit d'un nom propre en usage depuis le milieu du XVIIIe siècle pour désigner l'Esprit de la Mer. Par ailleurs l'expression « to be sent to Davy Jone's locker » signifie « être mort en mer ».

Dans Pirates des Caraïbes, Davy Jones est un pirate ayant perdu son âme lors d'un pacte qui l'unissait à sa fiancée, Calypso, la déesse des Mers. Il s'arracha le cœur et le mit dans un coffre qui fut enterré sur l'île des quatre vents, en échange de quoi elle lui accorda l'immortalité et une mission : Davy Jones était chargé de conduire les âmes des personnes mortes en mer au bout du monde, il le fit pendant 10 ans, au bout desquels il avait droit à un jour à terre pour retrouver Calypso. Mais cette dernière n'était pas au rendez vous, car il était dans sa nature d'être infidèle. Davy Jones refusa alors de continuer son travail et une terrible malédiction vint s'abattre sur lui et son équipage : ils furent transformés en créatures du monde abyssal et il fut séparé en deux esprits, l'un d'eux fut le Kraken et l'autre le capitaine du Hollandais volant. Le Hollandais volant aussi fut touché par cette malédiction et devint un vaisseau organique capable de plonger sous l'eau. Le navire ne peut vivre sans capitaine, c'est pour cela qu'il doit avoir un capitaine, dont le cœur se trouve dans un coffre ; quiconque tue le capitaine devient à son tour capitaine. Pour se venger, Davy Jones révéla à la Confrérie des Pirates le moyen d'emprisonner Calypso dans un corps humain pour qu'elle ne déclenche plus de tempêtes.

Antériorité aux films[modifier | modifier le code]

Le marin[modifier | modifier le code]

Davy Jones était un marin britannique expérimenté qui avait vogué sur toutes les mers et océans. Il avait échappé à bien des tempêtes et à plusieurs catastrophes, mais son goût pour la liberté le mena rapidement vers la piraterie. Son rêve était de constituer le meilleur navire du monde afin d'écarter n'importe quel ennemi de son chemin.

Calypso[modifier | modifier le code]

  • Jones rencontra lors d'un de ses nombreux voyages une femme : Calypso, la déesse des mers. Ils se fiancèrent et pour ne jamais s'oublier, ils s'offrirent tous les deux un pendentif musical qui jouait une musique mélancolique de boîte à musique.
  • Jones et Calypso firent ensemble un pacte irréversible  : étant de nature divine ils n'auraient pu vivre un amour ensemble, la déesse lui donna l'immortalité. Calypso fit aussi surgir des abysses le Hollandais Volant, un navire organique quasi indestructible. Davy Jones en devint le capitaine mais en échange, il doit surveiller pendant 10 ans les âmes des personnes mortes en mer pour qu'elles passent dans l'autre monde. Au bout de cette décennie, il pourra poser pied à terre pendant une journée seulement et retrouver sa bien-aimée…

Le Coffre du mort[modifier | modifier le code]

Davy Jones n'était pas totalement immortel. En effet, si quelqu'un embrochait son cœur, l'assassin devenait capitaine du Hollandais Volant à sa place. Donc afin d'optimiser sa sécurité, Jones enferma son cœur dans un coffre indestructible qui ne pouvait s'ouvrir qu'avec une clé très spéciale à deux branches. Le capitaine Davy Jones enterra le Coffre du mort sur l'Isla Cruces "l'ile des quatre vents". Quant à la clé, il la conserva sur lui continuellement.

Le Hollandais Volant[modifier | modifier le code]

  • Ce navire est essentiellement organique. Calypso l'a fait surgir des mers pour l'offrir à Davy Jones qui en est le capitaine.
  • Équipé de deux rangées de canons à tribord et à babord, le Hollandais Volant possède également deux triple canons de proue qui se rechargent alternativement de façon à ce qu'ils puissent tirer pendant que l'équipage équipe les deux canons restants.
  • Du fait de sa composition organique, le Hollandais Volant est très difficilement vulnérable et peut également emprunter la voie sous-marine. De plus, sa coque et sa finesse lui permettent de devancer les navires en l'absence de brise. Cependant, quand le vent se lève, certains vaisseaux comme le Black Pearl peuvent échapper au bateau de Davy Jones.
  • L'équipage du Hollandais Volant est composé de marins valeureux qui ont réchappé à une catastrophe maritime (tempête, mutinerie…) et qui ont été récupérés par le capitaine Davy Jones qui leur propose d'échapper à la mort en échange de l'esclavage sur le navire fantôme.
  • Parmi l'équipage du Hollandais Volant, on notera la présence de Bill Turner, récupéré au fond de l'océan, un canon attaché au pied, lors d'une mutinerie sur le Black Pearl.
  • Il y a dans la cabine du capitaine un gigantesque orgue installé par Davy Jones lui-même. Celui-ci y joue régulièrement des mélodies graves et puissantes, souvenir de son amour perdu.

L'antre de Davy Jones[modifier | modifier le code]

Une fois l'équipage embarqué, le capitaine Davy Jones partait pour l'Autre Monde, le Royaume des Morts. Là-bas, avec ses sbires, Jones escortait les âmes des marins ayant trouvé la mort en mer. Il accomplit sa tâche durant dix ans en songeant à Calypso qu'il devait retrouver à terre pour la marier.

Le retour sur terre[modifier | modifier le code]

Au bout des dix ans, le Hollandais Volant ressurgit des profondeurs de l'Autre Monde. Le capitaine Jones savoura l'accomplissement de sa tâche et décida de retourner sur terre pour retrouver Calypso et se marier avec elle. Mais elle n'est pas venue rendez-vous. Jones la chercha partout pendant une journée mais ne la trouva pas. Au lever du jour, il dut rejoindre le Hollandais Volant pour une nouvelle décade en mer.

La Malédiction du Hollandais Volant[modifier | modifier le code]

Furieux que Calypso l'ait abandonné ainsi, Davy Jones déversa sa colère sur les navires qu'il croisait. Il n'y avait pas de survivants et pas de quartiers. Mais en plus de tuer des innocents, Jones n'assurait plus la surveillance des morts vers l'Autre Monde. Alors, Calypso le punit, lui, ainsi que son navire et son équipage.

1. L'équipage. Par exemple, le maître d'équipage Bill Turner se retrouva avec une étoile de mer collée sur le visage. Le second maître, Maccus, eut le visage en forme de requin-marteau. D'autres eurent la tête changée en coquillage ou en murène.

2. Le navire lui-même eut la proue transformée en une mâchoire de prédateur. De plus, le navire semblait réellement vivant  : il pouvait intégrer les hommes dans ses murs, de façon à créer une atmosphère encore plus morbide, d'où la phrase souvent usitée des membres de l'équipage : "partie de l'équipage, partie du navire".

3. Davy Jones subit quant à lui deux métamorphoses.

  • La métamorphose physique.

Les cheveux du capitaine furent changés en tentacules. Son visage avait la forme d'un poulpe et un chapeau de capitaine lui couvrait la tête. Son bras gauche se transforma en une pince de crabe géante tandis que sa main droite devint gluante et son index se transforma en un tentacule qui, souvent, s'enroule autour de tout ce que sa main tient ou sinon s'enroule autour de son poignet. Sa jambe droite devint une longue patte de crustacé et l'autre en matière organique possédant, à son extrémité, une botte. Jones était vêtu d'une tunique attachée par une ceinture et une cape noire trouée à divers endroits. Davy Jones rangea la Clé de son Coffre à la place de son cœur. Étant donné que ses mains ne lui permettaient plus de jouer de l'orgue, il utilisa ses nombreuses tentacules pour appuyer sur les touches.

  • La métamorphose spirituelle.

Calypso décida aussi de séparer l'âme de Davy Jones en deux parties : la première fut le capitaine du Hollandais Volant ; la seconde fut le Kraken. Ainsi, la déesse condamna Davy Jones à errer sur les mers.

Le Kraken[modifier | modifier le code]

  • Le Kraken était une créature gigantesque dotée de tentacules extrêmement hauts et puissants. Son énorme gueule possédait des centaines de crocs qui engloutissaient les marins et envoyait les navires par le fond.
  • Le Kraken était aux ordres de Davy Jones. Alors celui-ci s'en servit pour détruire ses ennemis grâce à un système d'appel incorporé au Hollandais Volant.
  • Craint de tous, le Kraken ne laisse aucune chance de survie à ses victimes. Lorsqu'un navire est attaqué par le Kraken, les membres de l'équipage peuvent le deviner grâce aux secousses dans la mer. Puis, les tentacules de la bête grimpent le long de la coque et commencent à étreindre tout le navire. Si un marin tente de riposter et blesse le Kraken, la créature se déchaîne et saisit les pauvres matelots pour les plonger sous les eaux et les avaler dans sa gueule béante. Le bateau et sa cargaison sont ensuite eux aussi entraînés sous la mer. Les rares qui avaient survécu au premier assaut du Kraken tentent en général de sauter du navire pour s'enfuir, mais ils finissent la plupart du temps rattrapés et dévorés à leur tour.

La traîtrise de Jones[modifier | modifier le code]

Mû par sa rage envers Calypso, Davy Jones décide de révéler à la Confrérie des Maîtres Pirates le moyen d'emprisonner la déesse des mers. Les pirates sont intéressés par cette proposition, car Calypso, qui crée des tempêtes dans les océans, représente un grand danger pour les marins. Utilisant des procédés magiques anciens obtenus grâce à Jones, les Seigneurs Pirates emprisonnent la déesse Calypso dans l'enveloppe charnelle de la dénommée Tia Dalma. Jones se jure alors de ne plus jamais céder à la tentation de l'amour.

La nouvelle vie de Davy Jones[modifier | modifier le code]

Avec la neutralisation de Calypso, Davy Jones est devenu le seul véritable maître des océans. Son but consiste à présent à écumer les mers avec le Hollandais Volant et à attaquer tous les navires qu'il croise, afin de recruter, parmi les éventuels survivants, de nouveaux membres d'équipage pour son navire. Épaulé par son Kraken, Jones devient rapidement le pirate le plus redouté parmi les marins.

Rencontre avec Jack Sparrow et sortie des eaux du Black Pearl[modifier | modifier le code]

Jack Sparrow prend les commandes du Black Pearl et se constitue rapidement un équipage. Comme on le verra dans le premier film de la saga, Jack sera victime d'une mutinerie et ne restera pas plus de trois jours au poste de capitaine.

Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit[modifier | modifier le code]

La dette de Jack Sparrow[modifier | modifier le code]

  • Treize ans ont passé depuis le marché conclu entre Jack Sparrow et Davy Jones, mais l'intrépide capitaine du Black Pearl n'a toujours pas honoré sa part du contrat. Furieux, Jones envoie Bill Turner sur la Perle Noire afin d'avertir Jack. Bill place la Tache Noire sur la paume de Jack, ce qui permettra au Kraken de le poursuivre où qu'il aille.
  • Sparrow s'empresse alors de se rendre sur la terre ferme afin de trouver un moyen d'échapper au Kraken, qui commence à s'attaquer à plusieurs navires près de la position de la Perle Noire. Will Turner, un ami de Jack se porte volontaire pour faire monnaie d'échange avec Jones.
  • De son côté, le capitaine du Hollandais Volant s'adonne à ses activités habituelles : il attaque un navire et recrute ensuite, parmi les survivants, d'éventuels nouveaux membres d'équipage pour s'incorporer au Hollandais. Ceux qui refusent sont immédiatement exécutés. Mais cette fois, parmi les quelques marins qui sont encore en vie, se trouve un jeune homme qui n'est ni blessé, ni mourant. Jones est méfiant et lui demande ce qu'il fait ici. Will Turner répond alors qu'il vient régler la dette de Jack Sparrow. Tout est alors clair pour Davy Jones : Sparrow est évidemment dans les environs. Jack Sparrow regardait à sa longue-vue et scrute l'horizon puis il voit Davy Jones qui tourna la tête vers lui. Davy Jones localise le Black Pearl et se téléporte à bord, à la grande surprise de Jack.

La quête des 99 âmes[modifier | modifier le code]

Le capitaine Sparrow sait qu'il n'a aucune chance de s'en sortir cette fois, mais tente tout de même de gagner du temps : il propose que Jones garde Will Turner et que Jack, lui, puisse partir. Mais le capitaine du Hollandais Volant ne voit pas l'affaire de cet œil : pour lui, l'âme de Jack Sparrow en vaut cent autres. Davy Jones donne trois jours à Jack pour lui ramener quatre-vingt-dix-neuf autres âmes de marins, puisque Jones garde Will en prisonnier. Jack accepte le marché, et Jones le laisse s'éloigner avec son équipage afin de réaliser ce pari impossible.

Turner, père et fils[modifier | modifier le code]

  • Pendant que Sparrow et ses acolytes cherchent désespérément des âmes de marins à livrer au Hollandais Volant, Davy Jones observe de son côté le travail du jeune Will Turner à bord de son navire. Alors qu'il tente de manœuvrer en l'air des lourdes caisses, Will lâche la corde lorsqu'il aperçoit son père, Bill le bottier, parmi l'équipage. Alerté par le bruit de la chute des caisses, Jones se rend sur le lieu de l'incident. Il ordonne au maître d'équipage, Jimmy Legs, de fouetter le responsable, Will. Mais à ce moment, Bill s'interpose pour éviter à son fils de subir un tel châtiment. Jones fait alors la connexion entre leurs noms et comprend que Will Turner est le fils de Bill. Satisfait de sa découverte, Jones tend alors le fouet à Bill le bottier et oblige celui-ci à donner cinq coups de fouet à son fils, sous peine de s'en charger lui-même, et ce en sachant que Jimmy Legs se targue de cliver la chair de l'os à chaque coup de fouet (d'après Bill)…
  • Le lendemain, dans la nuit, l'équipage bénéficie d'une pause de travail. Les marins maudits en profitent alors pour s'adonner à leur jeu favori  : le poker menteur. Will Turner prend une décision folle  : il provoque Davy Jones au jeu. Le capitaine du navire accepte le défi, et Will échange une éternité de servitude à bord du Hollandais Volant contre la Clé du Coffre du mort. Jones rit et s'assoit  : il est sûr de sa victoire. Mais en signe de bonne foi, il sort la Clé qui se trouvait sous ses tentacules et la montre à Will. Le jeu commence, mais Bill entre dans la partie et offre une éternité de servitude à son tour en échange de l'annulation de la promesse de Will. Mais Jones refuse la requête de Bill et lance ses dés. Comme il l'avait prévu, il gagne la partie et ne manque pas de blâmer les deux Turner, sous les rires de l'équipage. Puis il regagne sa cabine, satisfait. En réalité, le plan de Will n'était pas de gagner mais de localiser la Clé du Coffre du mort. Hélas, Bill n'était pas au courant du plan de son fils et a donc fait une promesse inutile…

La perte de la Clé[modifier | modifier le code]

  • Alors qu'il s'assoupit en écoutant la mélodie du médaillon de Calypso, Davy Jones perd toute vigilance. Will Turner s'introduit dans la cabine du capitaine. En combinant discrétion et efficacité, Will parvient à s'emparer de la Clé et quitte la cabine sans avoir éveillé les soupçons de Jones. Ensuite, le jeune Turner promet à son père qu'il le délivrera du Hollandais Volant, puis il s'enfuit du navire maudit à la nage.
  • Le lendemain matin, Davy Jones s'aperçoit de la perte de sa Clé et comprend alors la ruse de Turner. Il lance alors son navire sur les mers et retrouve la trace d'un navire marchand. Après l'avoir fait attaquer par le Kraken, Jones et ses hommes scrutent les débris du bateau mais ne trouve pas trace de Will, qui se cache en réalité derrière la poupe. Furieux, Jones ordonne à ses marins d'exécuter tous les survivants à l'attaque.

Retour à l'Isla Cruces[modifier | modifier le code]

  • Sentant que sa vie est menacée, Jones décide de se rendre sur l'Isla Cruces avant Jack Sparrow afin de récupérer le Coffre du mort. Le Hollandais Volant navigue jusqu'à l'île secrète et là-bas, Jones découvre que Sparrow et ses amis sont déjà arrivés. En effet, grâce au compas magique de Jack, Elizabeth Swann est parvenue à localiser le lieu où est enterré le Coffre. Afin de ne pas être localisés par la Perle Noire, Davy Jones et ses hommes immergent le Hollandais Volant sous les eaux. Comme il ne peut pas poser le pied à terre, Jones ordonne à son second, Maccus, et à ses acolytes d'aller sur l'île et de s'emparer du Coffre.
  • Une fois arrivés sur l'île, les marins du Hollandais Volant repèrent Pintel, Ragetti et Elizabeth Swann en possession du Coffre. Ils se lancent à leur poursuite, mais un combat s'engage, et dans la cohue, le Coffre est égaré. Jack Sparrow, qui a soutiré la Clé à Will Turner, profite de ce moment pour sortir de sa cachette et s'emparer du Coffre. Il l'ouvre et en sort le Cœur de Davy Jones. Puis, Sparrow court jusqu'à sa barque dans laquelle il saisit un bocal rempli de terre. Il cache le Cœur dans le bocal, puis continue à affronter les hommes de Jones qui se sont approchés. Pendant l'affrontement qui oppose les marins du Hollandais Volant à Sparrow, Elizabeth, Will Turner, Pintel, Ragetti et James Norrington, ce dernier s'empare du bocal de terre et en extrait le Cœur sans que personne ne l'ait vu. Il prend ensuite le Coffre Maudit et s'enfuit avec pour protéger ses amis. En effet, les hommes de Jones se lancent à la poursuite de Norrington, ce qui permet aux pirates de quitter l'île avec la barque. Norrington, quant à lui, abandonne le Coffre à ses poursuivants et prend la fuite, le Cœur toujours en sa possession. En récupérant le Coffre et la Clé, les marins du Hollandais Volant croient s'être emparés du Cœur, ce qui hélas n'est pas le cas. Ils ne prennent cependant pas la peine de vérifier le contenu du Coffre et préfèrent le ramener directement à bord du Hollandais Volant.

La fin de Jack Sparrow et la perte du Cœur[modifier | modifier le code]

  • Jack Sparrow et ses amis ont regagné le Black Pearl et croient toujours être en la possession du Cœur. Davy Jones croit aussi posséder le Cœur, il décide alors d'attaquer le navire de Sparrow. Le Hollandais Volant se met en position d'attaque et les deux navires échangent plusieurs coups de canons. Le Pearl ayant le vent en poupe, il parvient à distancer le bâtiment de Jones. Malgré les triples canons de proue du Hollandais Volant, le navire de Jack Sparrow est bientôt hors de portée. Furieux, Jones n'a pourtant pas dit son dernier mot. Il appelle sa bête, le Kraken, afin qu'il détruise et coule le Black Pearl et son capitaine. En effet, trois jours s'étant écoulés, la Tache Noire est à nouveau apparue sur la paume de Jack Sparrow.
  • Le Kraken s'approche du Black Pearl et le prend d'assaut. Malgré la résistance héroïque des hommes à bord, une grande partie de l'équipage est décimée. Seuls Sparrow, Will, Elizabeth, Gibbs, Cotton, Pintel, Ragetti et Marty ont survécu. Tous quittent le Pearl en barque, sauf Jack Sparrow, qu'Elizabeth a menotté au mât, car elle sait que c'est lui que le Kraken veut tuer. Et en effet, le Kraken apparaît à nouveau, et, après avoir avalé Jack Sparrow, envoie le Black Pearl par le fond.
  • Ayant enfin éliminé Jack Sparrow, Davy Jones est satisfait et pense qu'il va tranquillement pouvoir continuer à aborder les navires et à engager de nouveaux membres d'équipage. Mais avant toute chose, Jones demande à voir le Coffre Maudit. Lorsqu'il l'ouvre et qu'il voit que le Cœur n'est plus dedans, Jones hurle de rage, car il sait que jamais plus les choses ne seront comme avant…

Pirates des Caraïbes : Jusqu'au Bout du Monde[modifier | modifier le code]

Au service de sa Majesté : la mort du Kraken[modifier | modifier le code]

  • James Norrington, qui détient le Cœur de Davy Jones, se rend à Port Royal et remet le précieux organe à Lord Cutler Beckett et à la Compagnie des Indes orientales. Remercié pour le service rendu, Norrington est promu au grade d'amiral et récupère son ancienne épée, forgée par Will Turner. Possédant désormais le Cœur, Beckett envoie ses émissaires à bord du Hollandais Volant et force Davy Jones à obéir aux ordres de la Compagnie. La première décision de Beckett est d'ordonner à Jones de tuer le Kraken. Craignant pour sa propre vie, Jones obéit à contrecœur et élimine sa bête. Mais après avoir commis cet acte, Davy Jones vouera une haine sans limite à Cutler Beckett et aux Anglais.
  • L'objectif de Beckett est d'éliminer la piraterie. Il ordonne alors à Jones d'attaquer tous les navires pirates et d'épargner les vaisseaux anglais. Le capitaine du Hollandais Volant obéit, mais il ne laisse pas de quartiers et il n'y a désormais plus de survivants aux attaques du Hollandais. Agacé par les pratiques de Jones, Beckett fait investir le Hollandais Volant par ses hommes, dirigés par Norrington et Mercer. Mais surtout, il installe le Coffre contenant le Cœur dans la cabine du capitaine, afin de rappeler continuellement à Jones sa soumission. Ce dernier est révolté par cette décision et tente désormais d'être plus clément dans les abordages.

La jonque de Sao Feng et la mutinerie[modifier | modifier le code]

  • Le pirate asiatique Sao Feng a échappé aux navires de Beckett, Mercer charge alors Davy Jones de prendre en chasse sa jonque. Le Hollandais Volant rattrape rapidement Sao Feng et des boulets de canon sont immédiatement tirés. Le capitaine Sao Feng est tué pendant l'abordage. Cependant, Elizabeth Swann est également présente dans la jonque et elle est désignée comme capitaine après la mort de Sao Feng. L'amiral Norrington, qui était autrefois fiancé à Elizabeth, lui propose de partager ses appartements d'officiers, mais la jeune femme préfère être enfermée avec son équipage. Davy Jones émet un rire sarcastique lorsque Norrington formule maladroitement sa proposition.
  • Pendant la nuit, Norrington semble émettre des remords d'avoir rejoint la Compagnie des Indes. Il décide alors de délivrer Elizabeth et l'équipage de Sao Feng, retenus dans les cages du Hollandais Volant. Les évadés tentent de rejoindre leur jonque grâce aux cordes qui la relient au Hollandais Volant. Hélas, Bill Turner découvre la tentative d'évasion et alerte ses camarades. Elizabeth parvient à rejoindre la jonque, mais Norrington, qui essaie de la protéger, se fait empaler par l'arme de Bill le bottier. Davy Jones et ses hommes approchent du corps de l'amiral et décident de reprendre le contrôle du navire. Norrington est encore en vie et Jones lui demande s'il a peur de la mort. L'amiral plante son épée dans le corps de Jones avant d'expirer. Le capitaine du Hollandais, qui ne peut pas mourir, retire l'épée de son corps et en observe la lame. Il trouve qu'il s'agit d'une arme intéressante.
  • Jones rejoint ses hommes dans la cabine du capitaine, où les derniers soldats anglais se sont retranchés avec le Coffre. Hélas, Mercer a échappé au massacre et détient toujours la Clé. La mutinerie est donc avortée, mais Jones jure que cela n'est que temporaire.

Révélations[modifier | modifier le code]

Jones est convoqué par Beckett à bord du HMS Endeavour, le vaisseau amiral de la Compagnie. Là, Jones rencontre à nouveau Will Turner, qui lui apprend que Jack Sparrow est toujours en vie. Jones est alors furieux contre Beckett, qui ne le lui avait jamais dit. Mais le chef de la Compagnie des Indes avoue à Jones que Sparrow, Barbossa et leurs amis désirent délivrer Calypso de son enveloppe charnelle et de déchaîner sa puissance contre le Hollandais Volant. Davy Jones est ébahi et demande à ce que le lieu de réunion de la Confrérie des Pirates soit attaqué. Will accepte de conduire la Compagnie jusqu'à l'île des Naufragés en échange de quoi, Jones devra libérer Bill Turner, le père de Will.

La baie des Naufragés[modifier | modifier le code]

L'armada de la Compagnie s'approche de l'île des Naufragés, et Davy Jones profite de la nuit pour rendre visite à Calypso, détenue sous sa forme charnelle dans les cales de la Perle Noire. Durant leur discussion, Jones et Calypso se réconcilient. La déesse des mers promet de tuer Jack Sparrow et ses amis dès qu'elle sera délivrée, tandis que le capitaine du Hollandais Volant promet un amour éternel à sa bien-aimée.

La libération de Calypso[modifier | modifier le code]

  • La Confrérie des Pirates a élu Elizabeth Swann Roi des Pirates. Celle-ci a décidé de combattre les forces de Beckett. Par conséquent, au petit matin, tous les navires pirates présents à l'île des Naufragés quittent le Havre et s'apprêtent au combat. Mais lorsque l'armada de la Compagnie, composée d'une centaine de bâtiments, s'approche de leur position, les pirates comprennent qu'ils n'ont aucune chance de gagner.
  • Trois représentants de chacun des deux camps se rencontrent sur une petite île : Lord Beckett, Davy Jones et Will Turner font face à Jack Sparrow, Elizabeth Swann et Hector Barbossa. Au cours de l'entretien, il est décidé d'échanger Will contre Sparrow. Jones accueille la nouvelle avec enthousiasme, car il tient désormais Jack Sparrow à sa merci. Beckett tente de raisonner les pirates, mais Elizabeth Swann est déterminée à se battre jusqu'à la mort. Le combat aura donc bel et bien lieu… Davy Jones emmène Sparrow à bord du Hollandais Volant et l'enferme dans les cales.
  • Sur la Perle Noire, Barbossa a réuni toutes les pièces de huit nécessaires à la libération de Calypso. Il les enflamme sous le nez de Tia Dalma, et Ragetti prononce la formule : " Calypso… Je te délivre de ta forme humaine". Dès lors, le corps de Tia Dalma grandit et Barbossa se demande s'il n'a pas fait une erreur en libérant Calypso. Pour sauver la mise, Will Turner révèle à la déesse que c'est Davy Jones qui a montré à la Confrérie comment l'emprisonner…

La bataille du maelström[modifier | modifier le code]

  • La forme humaine de Calypso est détruite et la déesse est à nouveau libre. Mais à cause des révélations de Will, elle ne désire plus prendre le parti d'un des deux camps. Calypso provoque cependant un gigantesque orage accompagné d'une puissante tempête. La combinaison des deux éléments provoque la formation d'un énorme tourbillon entre les deux armadas : un maelström.
  • Davy Jones prend cet évènement comme un signe favorable de Calypso. Beckett, depuis l'Endeavour, lui ordonne d'attaquer. En effet, le Hollandais Volant et la Perle Noire sont les deux seuls navires à pouvoir livrer un combat dans le maelström. Les deux bâtiments quittent leur armada respective et entrent dans le vortex. Sur le Hollandais, Mercer est effrayé par la tournure que prend les évènements, et Jones se moque de lui. Mercer cède la barre à Jones, et le légendaire capitaine du Hollandais Volant mène son bateau avec aisance dans le tourbillon meurtrier. Les deux vaisseaux commencent à échanger des tirs de canons qui font plusieurs victimes dans les deux camps.
  • Un boulet de canon de la Perle Noire frappe avec puissance le château arrière du Hollandais Volant. Davy Jones se précipite sur Mercer afin de le protéger de l'explosion. En effet, tous les soldats sur le pont sont morts ou gravement blessés. Mercer croit à un geste de sympathie de Jones, mais il n'en est rien  : le capitaine du Hollandais immobilise l'officier anglais et l'étouffe avec ses tentacules. Une fois Mercer mort, Jones s'empare de la Clé et rejoint son équipage sur le pont.
  • C'est à ce moment que Jack Sparrow parvient à s'enfuir de sa cellule. Il parvient à récupérer le Coffre du mort dans la cabine du capitaine, puis il remonte sur le pont. Il se retrouve nez-à-nez avec Davy Jones et son équipage. Jones lance quelques répliques sarcastiques, et Sparrow en profite pour utiliser une corde et se propulser au sommet des voiles du Hollandais Volant. Jones rejoint son ennemi en se téléportant et lui somme de rendre le Coffre. Sparrow refuse, et un extraordinaire duel à l'épée s'ensuit entre les deux adversaires. Grâce à une ruse, Sparrow parvient à trancher le tentacule de Jones qui tient la Clé. Jones enrage et pousse Sparrow dans le vide, mais il l'empêche de chuter en saisissant une des extrémités du Coffre. Jack, qui est suspendu dans le vide, ne semble pas vouloir lâcher l'autre extrémité, et Davy Jones secoue violemment le Coffre jusqu'à ce que Sparrow tombe. Ce dernier parvient à s'accrocher à une corde en plein vol.
  • Après avoir affronté Will Turner et sa femme Elizabeth Swann, Davy Jones tient le jeune homme au bout de son épée mais le capitaine Sparrow a entre temps réussi à s'emparer du cœur de Jones et le tient dans sa main, prêt à le transpercer. Pensant dissuader Jones de tuer Turner, Sparrow attend. Mais Jones sait que Sparrow ne transpercera pas le cœur sous peine de devenir le nouveau capitaine du Hollandais Volant. C'est alors que Davy Jones transperce le torse de Will Turner sous les regards anéantis de Swann et de Sparrow. C'est alors que Bill Turner, s'élance sur le capitaine Jones, fou de rage. Contretemps bénéfique à Sparrow qui fait transpercer le cœur de Davy Jones par Turner. Son cœur transpercé, Jones tombe par dessus le pont de son navire et plonge vers le vortex en murmurant le nom de son amour, Calypso.