Dans une galaxie près de chez vous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dans une galaxie près de chez vous (homonymie).

Dans une galaxie près de chez vous

Titre original Dans une galaxie près de chez vous
Genre Série de science-fiction
Création Claude Legault
Pierre-Yves Bernard
Production Zone 3
Acteurs principaux Guy Jodoin
Stéphane Crête
Didier Lucien
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Canal Famille (1998-2000)
VRAK.TV (2001)
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 65 (liste complète)
Durée 26 minutes
Diff. originale 1er septembre 199825 novembre 2001

Dans une galaxie près de chez vous (abrégée DUG, Dans une galaxie) est une série télévisée québécoise en 65 épisodes de 30 minutes écrite par Claude Legault et Pierre-Yves Bernard et diffusée entre le 1er septembre 1998 et le 25 novembre 2001 à Canal Famille et ensuite, sur VRAK.TV. Conçue, au départ, comme une émission jeunesse, la série se retrouva très vite avec de nombreux adeptes adultes. Ces épisodes étant considérés par la majorité du public québécois comme faisant partie d'une série culte[1].

Cette série raconte la quête de l'équipage du vaisseau spatial canadien Romano Fafard. Ce dernier est à la recherche d'une nouvelle planète d'accueil pour l'humanité, l'actuelle Terre devenant invivable suite à la pollution. Deux films ont aussi été attachés à la série.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1991 qu'est née l'idée de la télé-série. Les deux auteurs avaient alors répondu à un appel d'offres d'un producteur télé qui cherchait à produire une comédie de situation. Leur projet, intitulé Vadrouille du cosmos, qui se voulait une parodie humoristique de la populaire série Patrouille du cosmos (Star Trek) ne fut pas retenu.

C'est alors qu'en 1994, le projet refait surface. En cinq mois, les auteurs imaginent tout le concept de la série, et la maison de production SDA accepte de la produire. Aucun diffuseur n'accepte de mettre l'émission en ondes. Ce n'est qu'en 1997 que Canal Famille (ensuite devenu VRAK.TV) décide d'acheter la série.

Le premier épisode tourné n'a pas le succès escompté auprès du focus group auquel il avait été présenté. Cependant, à force de peaufiner le style de l'émission, les auteurs réussirent à lui trouver un ton original et absurde.

La série est donc mise en ondes à l'automne le 1er septembre 1998, mais c'est véritablement en 1999 que Dans une galaxie près de chez vous connaît du succès. Elle se terminera le 25 novembre 2001 après quatre saisons totalisant 65 épisodes originaux. VRAK.TV a arrêté la diffusion en 2006, mais l'a reprise en 2008.

En 2004, les deux mêmes auteurs portent la série au grand écran avec Dans une galaxie près de chez vous (film).

En juin 2007, les demandes de subvention des auteurs pour un deuxième film sont acceptées. Le tournage a eu lieu en automne de la même année. Dans une galaxie près de chez vous 2 est sorti le 18 avril 2008 au Québec.

Générique[modifier | modifier le code]

Deux premières saisons:

« Nous sommes en 2034, la situation sur la Terre est catastrophique : la couche d'ozone est complètement détruite par les gaz carboniques des voitures, l'industrie chimique et le push-push en cacanne. Résultat : la Terre cuit sous les rayons du soleil. Les récoltes sont complètement brûlées, il n'y a presque plus d'eau potable et les compagnies de crème solaire s'enrichissent. La situation devient urgente: il faut trouver une nouvelle planète pour y déménager 6 milliards de tatas. C'est ainsi que le 28 octobre 2034, le vaisseau spatial Romano Fafard quitte la Terre en route vers les confins de l'univers. Là, où la main de l'Homme n'a jamais mis le pied. » Ce dernier passage est un calque d'un extrait du film Magical Mystery Tour des Beatles en 1967, tel que lu par John Lennon: Come with me now into that secret place, where the eyes of man have never set foot. Remarquons que cette citation se trouve déjà dans Hergé ("Dire que nous foulons ce sol de la Lune où jamais la main de l’homme n’a mis le pied !" — Dupond : "On a marché sur la Lune", Hergé, éd. Casterman, coll. Tintin, 1954, t. 17, p. 29).

C'est ce monologue absurde, illustrant bien le ton de la série en entier, qui constitue le générique du début à chaque épisode.

Le générique de l'émission est lu par Claude Legault au début de chaque épisode. Il existe une version du générique pour les première et deuxième saisons, et une autre pour les troisième et quatrième saisons.

Deux dernières saisons:

« Nous sommes en 2034, la situation sur la terre est catastrophique, la couche d'ozone a été complètement détruite par les gaz carboniques des voitures, l'industrie chimique et le push-push en cacanne. Résultat: la terre se meurt sous les rayons du soleil, il faut donc trouver une nouvelle planète pour y déménager 6 milliards de tatas. La fédération planétaire se tourne vers la première puissance mondiale, le Canada. C'est le savoir-faire canadien qui permet l'envoi le 28 octobre 2034 du vaisseau spatial Romano-Fafard qui quitte la terre vers les confins de l'univers, là où la main de l'homme n'a jamais mis le pied. »

De plus, dans les deux films de Dans une galaxie près de chez vous, il est lu par James Hyndman.

Le changement de générique est principalement dû à la perte d'une subvention fédérale sous prétexte qu'il n'y avait pas assez de contenu canadien dans l'émission. Claude Legault fit un pied de nez au gouvernement canadien en modifiant le générique avec une dose d'absurdité et en rajoutant des drapeaux canadiens sur les uniformes des personnages.

Distribution[modifier | modifier le code]

Équipage du Romano Fafard[modifier | modifier le code]

  • Guy Jodoin : Charles Patenaude (Capitaine)
  • Claude Legault : Flavien Bouchard (Opérateur-Radar), Voix (épisode 1) et Gervais (Voix) (Ordinateur Central) (épisode 3)
  • Stéphane Crête : Brad Spitfire (Scientifique) et Linda Spitfire (épisode 3 de la deuxième saison)
  • Didier Lucien : Bob Dieudonné-Marcelin (Pilote)
  • Isabelle Brossard : Valence Leclerc (Psychologue) (Saison 1)
  • Sylvie Moreau : Valence Leclerc (Psychologue) (Saisons 2-3-4 film 1-2 )
  • Paul Ahmarani : Falbo Gotta (Mercenaire) (Saison 1)
  • Pascale Montpetit : Mirabella Romario (Médecin) (Saison 1)
  • Réal Bossé : Serge 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 (Robot) (depuis la saison 2)
  • Mélanie Maynard : Pétrolia Parenteau Stanislavski (Technicienne) (depuis la saison 2)
  • Patrice Coquereau : Gervais (Voix) (Ordinateur Central) (À partir de l'épisode 9 de la première saison jusqu'à la saison 2)

Artistes invités[modifier | modifier le code]

Première saison[modifier | modifier le code]

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

Troisième saison[modifier | modifier le code]

Quatrième saison[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison[modifier | modifier le code]

La première saison se distingue de celles qui ont suivi.

Premièrement, les personnages de Pétrolia et de Serge n'étaient pas encore introduits. À leur place, on retrouvait ceux de Mirabella et Falbo, lesquels ont donc été remplacés dès la deuxième saison.

Deuxièmement, le personnage de Valence Leclerc n'était pas interprété par Sylvie Moreau, mais plutôt par Isabelle Brossard. Cette dernière a dû quitter avant la saison 2 en raison d'un manque de temps. C'est ainsi que Sylvie Moreau lui a succédé et qu'on a pu la voir dans les saisons 2, 3 et 4 ainsi que les dans les 2 films sortis sur grand écran.

Personnages[modifier | modifier le code]

Équipage[modifier | modifier le code]

Capitaine du vaisseau spatial Romano-Fafard. Il est courageux et juste. C'est le leader du Romano-Fafard, le porteur de la mission. Il est follement amoureux de Valence la psychologue. Il est parfois colérique et constitue un piètre orateur, trébuchant dans les proverbes et déformant les dictons, à preuve son fameux Après la pluie... le gazon est mouillé!. Égalements chaque foi qu'il prononce les mots « la mission », il tourne toujours sa tête légèrement vers la gauche Il s'est montré parfois aussi assez orgueilleux lorsque Brad lui apprend dans "Le Destin" qu'il finira sa vie comme pompiste, il fond en larmes. Depuis qu'il est en fonction, il ne dort plus et est donc très difficile à anesthésier lors de chirurgies. Lors du second film, son manque de sommeil accumulé et son envie de terminer la mission le fait recommencer à dormir sans qu'il s'en rende compte, et toujours en position debout. Il aurait aimé être humoriste, mais la plupart de ses blagues ne font rire personne. Lorsque le vaisseau subit des secousses, étrangement il ne les sent pas et reste sur place, ce qui n'est pas le cas pour les autres membres d'équipage. Le Capitaine est né en 2007 à Métabetchouan, au Lac-Saint-Jean. On apprend dans "La Liste" qu'il est le numéro 3: le 3e membre d'équipage le plus important derrière Mirabella et Bob.

  • Brad Spitfire

Scientifique du vaisseau et second officier jusqu'à l’épisode 58. Brad est vantard, égoïste, prétentieux, hypocrite, jaloux, peureux, etc. (la liste complète de ses défauts est énoncé dans "La Fin de la Faim"). Scientifique assez compétent, il est le seul à pouvoir lire les rapports de sonde et a exécuter les calculs correctement, il maîtrise l'art de s'attirer des coups de poing sur la gueule. Il aimerait que tout le monde l’aime, mais il n’y arrive presque jamais même s'il a finalement réussit à embrasser Valence dans "La Belle Ordure" et plus tard Pétrolia dans "No man's land". À certaines reprises, il a montré du courage et a sauvé l'équipage de situations périlleuses, mais les autres ne s'en souviennent plus. Il a tenté à plusieurs reprises de prendre la place du capitaine Patenaude jusqu'à ce qu'il soit rétrogradé, mais dans le premier film, suite à un odieux chantage, il retrouve brièvement sa place. Il est le fils de Jerry Spitfire, propriétaire de la compagnie « Spitfire Corporation », qui a construit la plupart des pièces du vaisseau, qui pourrissent après trois ans. Brad est devenu scientifique suite aux pressions de ses parents, à l’origine il aurait voulu être un danseur de ballet. On apprend dans "La Liste" qu'il est le numéro 4: le 4e membre d'équipage le plus important, à son grand désarroi lorsqu'il apprend que Bob est le numéro 1.

  • Valence Leclerc

Psychologue du vaisseau, elle doit maintenir l'harmonie à bord (tout un travail en perspective). Valence est très amoureuse du capitaine. Les deux vivront ensemble une histoire d'amour supposée être secrète, mais tout de même connue de tous. Ses rapports d'analyse psychiatrique sont très compliqués: Pétrolia est victime d'un surmoi extrêmement punitif, ce qui est mêlé à l'intériorisation d'un sentiment d'apathie pathologique, qui peut mener à une catatonie de type 4!. En d'autres mots, Elle se trouve poche!. Les traitements psychiatriques qu'elle offre sont aussi assez inusités et loufoques mais ont souvent des effets efficaces. Elle concocte de temps en temps des recettes pas très mangeables comme une tarte aux patates ou de la soupe aux Jeans de Bob. On apprend dans "La Liste" qu'elle est le numéro 6: le 6e membre d'équipage le plus important provoquant chez elle une "Colère et rage liée à la frustration de ne pas être apprécié à sa juste valeur" dont elle note les émotions dans un carnet pour "ce que je vais ressentir".

  • Flavien Bouchard

Technicien de communication et second officier depuis l’épisode 58. Meilleur ami de Bob depuis l’enfance, les deux font un duo de choc. Sensible, bon et généreux, il manque cependant de confiance en lui, notamment lorsqu'il apprend qu'il est le membre d'équipage le moins important dans "La Liste" où il ira jusqu'à se jeter dans l'espace. Il est très bon au hockey cosom. Il joue du piano dans certains épisodes et est un excellent guitariste. Il est également amoureux de Pétrolia, mais sa relation le met extrêmement mal à l’aise face à Bob qui lui aussi aime la belle technicienne. Flavien n'a jamais connu son père, ce qui le nourrit dans son admiration sans bornes pour le capitaine. Il découvre son père dans l’épisode 55, qui est en fait un homme venu d'une autre planète. Il est donc à moitié extraterrestre, ce qui explique certaines capacités particulières chez lui.

Capacités extraterrestres : Flavien a une vision et une ouïe hyper développée par rapport aux humains. On a aussi l'impression qu'il a un sixième sens qui l'averti quand une personne qu'il rencontre n'est pas digne de confiance (quand Réal Estate, l'agent de planétes entre à bord du vaisseau, il se met à se méfier de lui et lorsqu'il rencontre son père, Flavien a tout de suite envie de le tuer avant même de connaître son identité). Il est apparemment imbattable à tous les jeux de société, même ceux auxquels il n’a jamais joué. Il peut retenir son souffle pendant 22 minutes (quand Bob et lui jouaient au waterpolo, enfants, Bob était gardien de but et Flavien restait sous l'eau et le tenait sur ses épaules). Il a de très bons et très rapides réflexes, comme lorsqu'on le voit jouer aux fléchettes et aux poches à distance dans le vaisseau lors de l'épisode 55 ou lorsqu'il arrête une flèche qui était sur le point de tuer un extraterreste dans le deuxième film, ou encore lorsqu'il envoie au tir à l'arc une flèche si loin dans le ciel qu'elle arrive à traverser l'espace et atterrir sur une autre planète. Lorsqu'il est dans une grande colère, il peut devenir extrêmement fort et est capable de résister aux charges paralysantes. À long terme, il peut également survivre aux charges destrustrices... destruss.. enfin aux charges qui tuent (comme on le voit dans l'épisode 55 et dans les deux films). À la fin de l'épisode 55, Valence et le Capitaine voient Flavien passer au travers d'une porte fermée, à leur grand étonnement. Dans le deuxième film, on découvre que Flavien peut également respirer dans l'espace.

Fait cocasse : Au début de la première saison, Flavien est toujours en "régénérescence" puisque Claude Legault faisait à ce moment la publicité pour de la bière. Selon la loi, il est interdit pour un acteur de promouvoir ce type d'item et de jouer dans une série jeunesse en même temps.

  • Bob Dieudonné-Marcelin

Pilote du vaisseau. Selon l'épisode 45, son véritable nom serait Gaétan. Il est noir et est souvent vêtu d’une tuque noire aux bandes bleues; il est chauve et les rares occasions où ses cheveux repoussent, les autres ne l'apprécient guère (à preuve le "Bob avec Cheveux" du premier film"). Il avait des cheveux afro avant d’être choisi comme pilote. Le capitaine lui commentera cette coiffure, donc Bob les rasera par la suite. Il est très gourmand et raffole des pogos. Bob n'est pas une lumière, (la preuve, il est incapable de lire quoi que ce soit autre qu'une boite de céréales) ce que Brad lui rappelle constamment, même s'il lui arrive, involontairement sans doute, d'avoir des idées ingénieuses. Il est le meilleur ami de Flavien, sans qui Bob n’aurait jamais pu embarquer dans le vaisseau. Malgré sa grande naïveté, Bob est un as du pilotage. Il dispose de deux particularité : premièrement, quand il fait le même rêve trois fois, celui-ci est destiné à se réaliser; deuxièmement, quand son cerveau se sent en danger, ce dernier se cache dans une zone impénétrable de son cortex, nommé "le mouuuuu" (on apprendra également dans le même épisode qu'il est un apprenti chevalier Jet d'Aïl). De plus, il n'était jamais tombé malade de sa vie, jusqu'à ce qu'il attrape un virus dans l'espace. Il est aussi un excellent batteur. Cœur d'artichaut, il était amoureux de Mirabella, puis de Pétrolia. Mirabella répondra positif (bien qu'elle décida également de s'enfuir du vaisseau à ce moment-là), et Pétrolia ne répondra jamais à ses attentes, préférant Flavien. On apprend dans "La Liste" qu'il est le numéro 1: le membre d'équipage le plus important devant le capitaine et Brad, ce qui est normal puisqu'il est le seul à pouvoir piloter le vaisseau et à le réparer.

  • Pétrolia Parenteau Stanislavski

Femme à tout faire et médecin du vaisseau suite à la destruction de Serge-2. Pétrolia est née sur une petite Station orbitale appelée Youri-2. Elle est la fille de Sergei Stanislavski, professeur et maître à penser du capitaine lors de ses études. Sergei et sa femme Odile Parenteau partirent sur cette station spatiale et donnèrent naissance à Pétrolia. Durant son enfance, ses parents sont allés dans l’espace pour faire une promenade et ne sont jamais revenus. Le Romano Fafard a rencontré par hasard le Youri-2 et a ainsi récupéré Pétrolia et son robot Serge. Elle n’a jamais eu la chance de voir la Terre ni sa grand-mère. Pétrolia est franche, directe et très amoureuse de Flavien (lors de leur première rencontre, Flavien s'évanouit même deux fois). Elle a aussi un vocabulaire très faible (tel que Défensiver ou bien Capitainer). Elle invente de nombreux appareils et systèmes, qui malheureusement finissent par créer des catastrophes dans le vaisseau et la colère du capitaine: les faibles compétences médicales qu'elle possède la rendent très impopulaire chez l'équipage mais elle finira par remplir son travail lors des 2 films.

  • Serge 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19

Robot à tout faire et défenseur du vaisseau; sa seconde version à joué le rôle de médecin jusqu'à sa destruction dans "Médecine d'Ourse" est s'est révelée être plus efficace et compétent que Mirabella et Pétrolia. Serge a été créé par Pétrolia sur la station orbitale Youri-2. Serge est un robot fiable et intelligent qui a un ordinateur à la place du cerveau. Serge à beaucoup évolué depuis son arrivée dans le Romano Fafard. Sa première version le représentait avec des attitudes et un ton de voix presque humains, mais sa force et sa puissance de combat ne se manifestaient que pour protéger Pétrolia. Il fut détruit dans l’épisode 31. Sa deuxième version était plus évoluée que la précédente; son intérieur était en cuir, il avait un système de calcul fort puissant, un ouïe très bonne, un thermomètre sur un doigt et son instinct de protection s'appliquait maintenant à tout l’équipage. Il était aussi muni d’un contenant où il accumulait ses émotions de la journée et d’une petite valve permettant de les laisser sortir. Il était aussi doté un meilleur sens de l'humour ("Les abeilles de la planète Bzz étouffent les victimes en les aspergeant de cire[...] d'un autre côté, elles vous cirent un parquet à 2 ou 3 dans le temps de le dire"). Vers le début de la saison 4, il explosa lors d’une opération d’entretien à l’extérieur du vaisseau. Sa troisième version est en tous points identique à sa version précédente, excepté qu’il a mille personnalités dans son disque dur et que l'équipage ou lui-même peuvent choisir sa personnalité grâce à une zapette (Exemple: la 102e personnalité est celle d'un garçon coiffeur ou encore la 225e est celle d'un commissaire-priseur etc...) Dans les films, il fut détruit et reconstruit à maintes reprises. L'apparence de Serge évolue au cours du temps:

  • Serge 1 possède une apparence humaine et peut imiter diverses voix qu'il a enregistré grâce à une radio. Son principal défaut est qu'il a du mal à passer dans une porte en restant toujours coincé à côté ("Rintintinos").
  • Serge 2 dévoile plus sa nature robotique: la partie gauche de son visage est protégée par une sorte de heaume tandis que des fils dépassent de son bras droit et de sa jambe gauche. Seul petit inconvénient, il a perdu toute sa mémoire et doit réapprendre toutes les expressions québécoises.
  • Serge 3 est l'exacte réplique de Serge 2 sauf qu'il a eu au début un compteur affichant le numéro de la fonction choisie: ce compteur finira par disparaître.
  • Serge 4-8 sont des versions identiques à Serge 3. Le numéro sur sa plaque change au cours de ses diverses destructions.
  • Serge 17-19 est l'ultime version de Serge: son visage est intégralement protégé par un casque d'où sont reliés quelques fils à sa colonne vertébrale. La visière de son casque ressemble à celle du X-Man Cyclope. À un moment, sa tête de robot sera détruite et remplacée temporairement par un grille-pain, jusqu'à ce qu'on lui en donne une nouvelle.

Disparus de la série[modifier | modifier le code]

  • Falbo Gotta

Mercenaire numéro 1 du XXIe siècle et ancien prof dans une polyvalente. Il est le Défenseur du vaisseau. Mettez-lui une arme entre les mains et Falbo se transforme en tireur d'élite. C’est un amateur de lait au chocolat, mais s’il en consomme trop, il devient nerveux et excité. Avant de s'embarquer dans le vaisseau, Falbo a fait plusieurs exploits incroyables, il a survécu 4 semaines en Antarctique en short et en t-shirt, avec seulement dix biscuits soda dans ses poches et a fini premier au jeu du Quebec. C’est toujours lui qui exécute les missions dangereuses. Il est très ami avec Bob et déteste Brad, comme tout le monde. Il disparu de la série en partant à la recherche de Mirabella sur une planète sauvage, bien que l'on apprend dans "La Fin" que lui et Mirabella ont survécu en se faisant un abri de bambou, on ne sait pas s’il est encore en vie. On apprend dans "La Liste" qu'il est le numéro 5: le 5e membre d'équipage le plus important du navire malgré sa paranoïa.

  • Mirabella Romanio

Médecin du vaisseau. Mirabella est la plus formidable arnaqueuse connue, recherchée pour fraude, faux papiers et détournements de fonds. Elle a passé sa vie à cachée dans la jungle, ce qui lui confère de l'expérience de survie. Afin d'échapper à toutes les polices du monde, elle s'est embarquée sur le vaisseau avec de faux diplômes d'une grande université (le fameux institut clinique de Rawdon). Seule Valence est au courant qu'elle n'a aucune connaissance en médecine et garde le secret afin d’éviter que l’équipage panique en apprenant qu’il n’y a aucun médecin à bord: cependant, on apprend dans "La Liste" qu'elle est numéro 2; le second membre d'équipage le plus important. Bob a été amoureux de Mirabella, mais il avait de la difficulté à lui dire, de peur de passer pour un fou. Au début de la saison 2, Bob finira par lui avouer son amour et l’équipage découvre qu’elle n’est pas médecin. De peur d’être jetée dans l’espace, elle s’enfuit sur une planète. Les recherches pour la retrouver n’ont pas porté fruit, causant ainsi la disparition de Falbo qui était parti à sa recherche et une immense douleur au cœur de Bob. On ignore si elle est encore en vie.

  • Gervais

Ordinateur central du vaisseau, très intelligent et blagueur. De nature sympathique, on peut lui confier n’importe quel secret. Il a des pensées, des émotions et des opinions très humaines pour un ordinateur. Il pourrait remplacer Brad comme scientifique, mais il y a certaines expériences scientifiques que seul Brad peut faire. On ignore pourquoi, mais depuis l’arrivée de Pétrolia et Serge, il n’est plus apparu dans la série. Dans les films, la voix de l'ordinateur est une voix féminine, ce qui laisse à penser que Gervais a été remplacé.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Bêtisiers[modifier | modifier le code]

En plus des 65 épisodes originaux, il y a 2 épisodes de bêtisiers.

Fandom[modifier | modifier le code]

Les fanfictions et fanarts (histoires et dessins sur la série) sont disponibles sur la Toile depuis la troisième saison de l'émission. Cependant, le fandom (ensemble des œuvres des admirateurs) a connu son essor tout de suite après la sortie du film au cinéma et en vidéo.

De plus, de nombreux admirateurs (aussi appelés « Duggies ») prennent plaisir à confectionner le costume de leurs personnages préférés (phénomène connu sous le nom de « cosplay »), se rassembler pour écouter plusieurs épisodes en groupes, etc. Les « Duggies » sont des passionnés et leur folie est égale à celle des gags loufoques de leur passion.

Blagues à répétition[modifier | modifier le code]

Non Brad[modifier | modifier le code]

Le «non Brad» est généralement fait par le capitaine Patenaude à l'endroit de Brad Spitfire. L'action consiste à dire «non Brad» en donnant un coup de karaté, en apparence plutôt faible, sur la nuque. L'effet est de faire évanouir immédiatement celui qui le reçoit.

Le «non Brad» apparaît dans de nombreux épisodes:

  • 7 - La liste (vers la fin de l'épisode)
  • 11 - Le procès (vers la fin de l'épisode)
  • 16 - Linda (au début de l'épisode)
  • 47 - Le yable (environ à 8 minutes et environ à 12 minutes de l'épisode)
  • 55 - Œdipe Bouchard (une fois au début et une fois vers le milieu de l'épisode)
  • 61 - La belle ordure (à la fin Brad s’évanouit simplement en entendant le capitaine dire «non Brad»)
  • 64 - Bonsoir, ils sont partis (environ à 7 minutes et peu après, une seconde fois par Flavien)
  • Le film (une fois au début, une seconde dans la forêt quand ils arrêtent oncle Kerplunk, à la fin du film un «non Brad» donné par tous les membres de l'équipage)

Enfin, dans l'épisode 31 (Virtuellement vôtre), le capitaine fait un «non Olab» au guerrier du jeu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Questions? Action! dans LeCinema.ca; Dans une galaxie près de chez vous : nouilles du cosmos dans Cyberpresse.
  2. Alexis Martin fut le seul acteur obtenant deux personnages de la série (Y compris le gouverneur suprême dans le deuxième et probablement le dernier film).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]