Paul Ahmarani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Ahmarani

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Ahmarani au Festival international du film de Seattle 2007, où était présenté le film Congorama

Naissance 1972
Drapeau : Québec Québec
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession Acteur
Films notables Congorama, Le Marais

Paul Ahmarani (1972 - ) est un acteur québécois.

Né d’un père égyptien et d’une mère québécoise, Paul Ahmarani a fait son DEC au Collège Jean-de-Brébeuf en 1989. Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1993, il a participé à plusieurs projets, se partageant entre différents domaines artistiques.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Pendant quatre ans, il a été maître de cérémonie pour le spectacle Mystère du Cirque du Soleil, présenté à Las Vegas. Par la suite, le public montréalais a pu le voir se produire sur les planches du Quat’Sous dans Le Génie du crime et dans Le mouton et la baleine. Il a joué dans la pièce Farce, produite par la compagnie de mimes Omnibus. Au Théâtre du Rideau Vert, il était de la distribution de La trappe et de Au cœur de la rose. Dernièrement, il a interprété Caliban et Ariel dans La tempête au Théâtre du Nouveau Monde. À l’été 2004, il a pris part au méga-spectacle du Festival international de jazz de Montréal et du Cirque du Soleil, en tant que narrateur. En 2011, il joua le rôle de l'ami dans la pièce La Noce de Bertolt Brecht, représentée au théâtre Prospero.

Télévision[modifier | modifier le code]

Il a participé à l’expérience Dans une galaxie près de chez vous (Falbo), puis a obtenu des rôles dans les téléséries Tag (Whipper), Quadra (Roch), Fortier IV (Raoul-Jacinthe), Bunker, le cirque (Patrick Sénécal) et, plus récemment, La Job (Stéphane Bisaillon, alias Garret) et Kaboum alias vorax .

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 1998, il a fait ses débuts au cinéma dans Rats and Rabbits de Lewis Furey. En 2000, il a tenu le rôle principal du film La Moitié gauche du frigo de Philippe Falardeau, rôle qui l’a révélé au public. Cette interprétation lui a valu le prix Jutra du meilleur acteur l’année suivante. Il était de la distribution du film Au fil de l’eau (2002), adapté de la pièce Au bout du fil d’Évelyne de la Chenelière. En 2003, il a obtenu une nomination aux Jutra, ainsi qu’un prix au festival du film international de Baie-Comeau, pour son interprétation dans Le Marais de Kim Nguyen. On a également pu le voir dans deux films de Sébastien Rose : Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause (2003) et La vie avec mon père (2005). En 2006, il a joué dans Congorama de Philippe Falardeau, pour lequel il a remporté en 2007 le prix Jutra du meilleur acteur. Il prête également ses traits au personnage d’Arthur dans les deux tomes du photo-roman revisité Mars et Avril, parus aux Éditions de la Pastèque en 2006. Il tient ce rôle dans l’adaptation cinématographique du même titre, sorti à l’automne 2012[1],[2].

Musique[modifier | modifier le code]

Il a interprété quelques chansons dans La Moitié gauche du Frigo.

En 2003, il a joué dans le vidéoclip "Désolé pour hier soir" du célèbre groupe français Tryo.

À l'automne 2005, il a fait paraître un premier album, intitulé Portrait vivant, sous le nom de « Paul Ahmarani et les Nouveaux Mariés ».

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Prix Jutra du meilleur acteur : La Moitié gauche du frigo
  • 2007 : Prix Jutra du meilleur acteur : Congorama
  • 2003 : Prix Festival du film international de Baie-Comeau meilleure interprétation masculine : Le Marais

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Nomination pour le Prix Jutra du meilleur acteur : Le Marais

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Trilingue, Paul Ahmarani maîtrise les accents marseillais, allemand, arabe, anglais et italien.
  • Il est un militant d'Amnistie Internationale.
  • Le 25 février 2010, Paul Ahmarani a signé, avec 500 artistes, l'appel pour appuyer la campagne internationale de Boycottage, de Désinvestissement et de Sanctions contre l'apartheid israélien[3].

Théatrographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]