Démocratie chrétienne (Italie, 2002)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Démocratie chrétienne
Democrazia Cristiana
Image illustrative de l'article Démocratie chrétienne (Italie, 2002)
Logo officiel
Présentation
Secrétaire politique Giuseppe Pizza
Fondation 15 décembre 1942 (auto-déclaré)
juin 2002
Disparition novembre 2013
Siège Piazza del Gesù 46, Rome
Président Alessandro Nasti
Idéologie centrisme, Démocratie chrétienne, christianisme social
Couleurs Blanc, bleu
Site web www.democraziacristiana.org/
Représentation
Députés
2 / 630
(dans FI)
Sénateurs
0 / 315

La Démocratie chrétienne (en italien Democrazia cristiana) est un parti politique italien re-fondé fin 2002[1], de type chrétien-démocrate qui tente de récréer l'ancien parti du même nom disparu dans les années 1990 (DC 1942-1994).

Son secrétaire actuel[Quand ?] est Giuseppe Pizza (secrétaire d'État à l'instruction à l'université et à la recherche) et depuis 2008, elle est alliée au Peuple de la liberté après avoir été un temps alliée à l'Union (centre-gauche). En 2006, elle comptait deux députés à la Chambre et un député européen.

Elle a repris le symbole traditionnel de la DC, le scudo crociato (l'écusson avec une croix). En septembre 2006, un tribunal a reconnu ce parti comme l'héritier de la précédente DC (puisqu'aucun congrès n'en avait dissous l'existence juridique). Son organe s'intitule Per l'Azione. Lors des élections générales italiennes de 2008, une décision du tribunal administratif du Latium, annulant la décision du ministère de l'Intérieur qui lui interdisait de se présenter sous le symbole traditionnel de la DC, a failli provoquer le renvoi des élections, la nouvelle DC n'ayant pas le temps de participer à la campagne officielle selon les conditions égalitaires en vigueur (dites par condicio). Mais la Cour de cassation a déclaré le Tribunal administratif incompétent en la matière.

Lors des élections générales italiennes de 2013, des candidats figurent sur les listes du Peuple de la liberté. Sont élus Antonio Marotta en Campanie et Riccardo Gallo en Sicile. Fin 2013, ce qui reste du mouvement adhère à Forza Italia.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dopo il 2002: (almeno) tre scudi crociati e tre Dc