Lokomotiv Iaroslavl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Lokomotiv Iaroslavl

alt=Description de l'image Lokomotiv Yaroslavl Logo.gif.
Fondé en 1949
Siège Drapeau de Iaroslavl Iaroslavl
Drapeau de l'Oblast de Iaroslavl Oblast de Iaroslavl
Drapeau de la Russie Russie
Patinoire (aréna) Arena 2000
Couleurs Rouge, blanc et bleu
Ligue KHL
Association Ouest
Division Tarassov
Capitaine Aliakseï Kalioujny
Capitaines adjoints Vitali Vichnevski
Viktor Kozlov
Entraîneur-chef Tom Rowe
Équipe(s) affiliée(s) Sokol Krasnoïarsk (VHL)
Loko (MHL)
Site web Site officiel

Le Lokomotiv Iaroslavl - en russe : Локомотив Яросла́вль - est un club professionnel de hockey sur glace russe basé à Iaroslavl.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1949, le Lokomotiv fut renommé successivement Spartak Iaroslavl, Khimik Iaroslavl, HC YMZ, Troud Iaroslavl, Motor Iaroslavl entre 1955 et 1964, puis prit le nom de Torpedo Iaroslavl entre 1965 et 2000, avant de reprendre son nom d'origine.

À l'époque soviétique, l'équipe a joué essentiellement en troisième division avant d'être promue en deuxième division en 1983, puis en première division en 1987. Elle devient alors dans les années 1990 l'une des meilleures de la ligue et, en 1997, elle est sacrée championne de Russie pour la première fois. Le club déménage en 2001 de l'Avtodizel Arena vers la nouvelle patinoire Arena 2000 et remporte le championnat de Russie en 2002 et 2003. L'équipe a remporté trois fois la Superliga. En 2008, elle intègre une nouvelle compétition en Eurasie, la Ligue continentale de hockey (KHL).

Accident aérien[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Vol 9633 Yak-Service.

Le 7 septembre 2011, l'avion transportant l'équipe vers Minsk s'écrase au moment du décollage, faisant 43 morts soit la totalité des joueurs et du personnel de la formation présents à bord, à l'exception d'un membre de l'équipage et du joueur Aleksandr Galimov[1],[2],[3]. Galimov gravement brûlé sur près de 90 % de son corps est soigné et maintenu dans un coma artificiel mais finalement, le 12 septembre, sa mort est officialisée[4]. L'équipe allait disputer son premier match de la saison chez le Dinamo Minsk. En réaction à la tragédie, la Ligue continentale de hockey a décidé de reporter le début officiel de la saison qui se déroulait le jour même. Le match entre Salavat Ioulaïev Oufa et l'Atlant Mytichtchi, déjà débuté, lequel en était au premier tiers temps, a été interrompu et reporté à une date ultérieure. Une minute de silence, lourde d'émotion, a été alors observée[5].

La reconstruction[modifier | modifier le code]

Pour se reconstruire, l'équipe fait appel à l'entraîneur Piotr Vorobiov. L'équipe conserve sa place dans la KHL pour 2012-2013 et est assurée d'office d'une place en séries éliminatoires quel que soit son classement. De plus, elle est autorisée à participer à la saison 2011-2012 dans la VHL. Elle joue un match contre chaque équipe. Son classement est établi en fonction de son pourcentage de points. La première recrue du Lokomotiv est Iegor Iakovlev. Finalement, le Lokomotiv engage de jeunes joueurs prometteurs pouvant évoluer en MHL. Trois d'entre eux représentent l'équipe de Russie junior : Daniil Apalkov, Vladislav Kartaïev et Emil Galimov. La KHL donne à l'équipe le droit de percevoir des joueurs âgés entre 17 à 22 ans sous contrat avec une équipe de la KHL et de la VHL. Le capitaine est Maksim Ziouziakine. Le Lokomotiv rejoue son premier match le 12 décembre 2011 face au Neftianik Almetievsk et l'emporte 5-1.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Saison après saison[modifier | modifier le code]

Note : PJ : parties jouées, V : victoires, VP : victoires en prolongation ou en fusillade, D : défaites, N : matchs nuls, DP : défaite en prolongation, DP : défaite en prolongation ou en fusillade, Pts : Points, BP : buts pour, BC : buts contre.

Saisons en KHL[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Saison PJ  V   VP VTF  DP DTF  D   BP  BC Pts Classement Séries éliminatoires
2008-2009 56 32 2 2 3 4 13 175 111 111 3e/24 Symbol support vote.svg Neftekhimik Nijnekamsk 3-1 (huitième de finale)
Symbol support vote.svg HK Spartak Moscou 3-0 (quart de finale)
Symbol support vote.svg Metallourg Magnitogorsk 4-1 (demi-finale)
Symbol oppose vote.svg Ak Bars Kazan 4-3 (finale)
2009-2010 56 23 3 2 4 4 17 163 132 96 7e/24 Symbol support vote.svg Atlant Mytichtchi 3-1 (huitième de finale)
Symbol support vote.svg HK Spartak Moscou 4-2 (quart de finale)
Symbol oppose vote.svg HK MVD 4-3 (demi-finale)
2010-2011 54 33 1 1 4 1 14 202 143 108 3e/23 Symbol support vote.svg Dinamo Minsk 4-3 (huitième de finale)
Symbol support vote.svg Dinamo Riga 4-1 (quart de finale)
Symbol oppose vote.svg Atlant Mytichtchi 4-2 (demi-finale)
2012-2013 52 24 2 8 0 0 18 131 121 92 8e/26 Symbol oppose vote.svg Severstal Tcherepovets 4-2 (huitième de finale)

Joueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tragédie en Russie », rds.ca, 7 septembre 2011.
  2. (fr) « Crash en Russie », lequipe.fr, 7 septembre 2011.
  3. « Hommages du monde du hockey après l'accident d'avion en Russie », L'Express, 8 septembre 2011.
  4. « Crash/Iaroslavl: décès d'Alexander Galimov, un des deux survivants », sur http://french.ruvr.ru/, RIA Novosti,‎ 12 septembre 2011 (consulté le 12 septembre 2011)
  5. « KHL : lancement de la saison reporté », rds.ca, 7 septembre 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]