Betar Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beitar (homonymie).

Beitar Jérusalem

Logo du Beitar Jérusalem
Généralités
Nom complet Beitar Jérusalem
Fondation 1936
Couleurs jaune et noir
Stade Teddy Malcha
(33 000 places)
Siège 24 Kanfei Nesharim Str.
Givat Shaul
95464 Jérusalem
Championnat actuel Championnat d'Israël de football
Président Flag of Israel.svg Eli tabib
Entraîneur Eli cohen
Site web http://www.bjerusalem.co.il/
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Israël (6)
Coupe d'Israël (7)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Beitar Jérusalem est un club israélien de football basé à Jérusalem. C'est l'un des clubs israéliens les plus populaires mais aussi l'un des plus contestés. Le Betar est le 2e club israélien le plus suivi et la 3e équipe tout sport confondu (derrière les équipes de football et de basket du Maccabi Tel-Aviv).

Le Beitar joue au stade Teddy Malcha, surnommé "l'enfer" en raison du climat hostile qui y règne pour les équipes visiteuses et leurs supporters.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1939 : fondation du club par David Horn et Shmuel Kirschstein. Le premier était le chef local du Betar, le mouvement de la jeunesse du Parti Revisionniste (libéral nationaliste), un mouvement sioniste. Aujourd'hui encore, les supporters du Betar sont issus du nationalisme israélien et sont membres du Likoud ou divers partis de droite. Ce club a été créé pour représenter le Betar, notamment le Hadar (respect) et l'Hod (gloire). Rapidement, l'équipe fut composée des jeunes du Betar, notamment un futur ministre, Haim Corfu.
  • 1993 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C1) (saison 1993/94)
  • 2005 : Luis Fernandez a été un éphémère entraineur du club avant d'y revenir en tant que manager général en août 2008.
  • 2013 : Une partie des supporteurs quitte le stade lorsque, pour la première fois, un joueur musulman de l'équipe marque un but. Le recrutement de deux joueurs tchétchénes avait provoqué l'ire de certains supporters[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueurs actuels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Des fans du Beitar Jérusalem quittent les tribunes parce qu'un... musulman a marqué », sur Tackle on Web (consulté le 14 mars 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]