Carrozzeria Vignale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vignale.

La Carrozzeria Vignale est une entreprise de design de voitures et de réalisation de carrosseries spécifiques créée en 1948 par Alfredo Vignale. Ford Motor Co. est actuellement propriétaire de la marque.

Historique[modifier | modifier le code]

La Triumph Italia dessinée par Michelotti et fabriquée par Vignale
Tatra 613 Coupé Vignale

Alfredo Vignale, ancien salarié de la carrosserie Stabilimenti Farina, devenue ensuite Pininfarina), débuta son activité professionnelle indépendante en 1948 à Turin, en réalisant des carrosseries « fuoriserie », comme c'était la grande mode, surtout en Italie, pour des gens fortunés, sur des châssis Ferrari, Maserati, Fiat ou Lancia.

Ses plus belles réalisations sont les versions particulières des Lancia Flavia et Lancia Aprilia.

Après s'être construit une solide réputation, la « Carrozzeria Vignale » se lança dans le design de voitures de série, comme la Cisitalia 202, les Maserati 3500 GT Spyder et Maserati Mexico, sans jamais renoncer à la création de magnifiques variantes de carrosseries « fuoriserie » de tous les modèles, même ceux les plus largement diffusés comme ce fut le cas avec les Fiat 500 et 600.

Durant les années 1960, nombreux étaient les constructeurs étrangers qui venaient demander une collaboration pour créer une carrosserie « à l'italienne. » Vignale acceptait avec parcimonie tant son activité italienne l'occupait. Ce fut notamment le cas avec Triumph Motor Company et Tatra.

Il entretenait d'excellents rapports avec son confrère et fameux designer Giovanni Michelotti.

En 1961, Vignale commença à fabriquer ses propres voitures à partir de bases mécaniques Fiat Auto. C'est dans ce but qu'il fit construire une nouvelle usine à Grugliasco, très près du site Fiat de Mirafiori.

Parmi ses propres réalisations complètes, la plus célèbre en Italie comme en Europe est la petite Vignale Gamine, une version spyder au style rétro de la Fiat 500, remarquable par sa calandre style années 1930.

En 1969, Alfredo Vignale qui n'avait pas d'héritiers, céde ses bureaux de design et son usine de fabrication à Alejandro de Tomaso qui incorpore Vignale dans Ghia qu'il détenait déjà. Ghia réalisait les mêmes activités que Vignale, mais avait établi une relation privilégiée avec Ford depuis des décennies et lorsque Ford USA chercha à créer un bureau de style en Europe pour sa filiale allemande, l’idée germe à Dearborn de transformer Ghia en centre de style pour les Ford européennes. Tom Tjaarda dessinera une petite voiture sur la base d’un prototype construit sur une plate-forme de Fiat 127. Premières esquisses de celle qui deviendra la Ford Fiesta… En janvier 1973, le géant de Détroit reprendra la carrosserie Ghia et en fera son laboratoire de recherche de style[1].

Modèles[modifier | modifier le code]

NSU-Fiat Riviera Vignale cabriolet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Motorlegend

Liens externes[modifier | modifier le code]