Canton de Coucy-le-Château-Auffrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Coucy-le-Château-Auffrique
Situation du canton de Coucy-le-Château-Auffrique dans le département Aisne
Situation du canton de Coucy-le-Château-Auffrique dans le département Aisne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Laon
Chef-lieu Coucy-le-Château-Auffrique
Code canton 02 11
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 3 vendémiaire an X[2],[3]
(25 septembre 1801)
Modification 2 10 mars 1833[4]
Modification 3 1976[5]
Disparition 22 mars 2015[6]
Démographie
Population 11 720 hab. (2012)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Superficie 244,58 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Coucy-le-Château-Auffrique est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton a été organisé autour de Coucy-le-Château-Auffrique dans l'arrondissement de Laon. Son altitude varie de 38 m (Manicamp) à 212 m (Septvaux) pour une altitude moyenne de 87 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Le canton de Coucy-le-Château est créé le 15 février 1790 sous la Révolution française[7]. Le canton comprend 19 communes avec Coucy-le-Château pour chef-lieu : Auffrique[8], Champs[9], Coucy-le-Château[2], Coucy-la-Ville[10], Crécy-au-Mont[11], Folembray[12], Fresnes-sous-Coucy[13], Guny[14], Jumencourt[15], Landricourt[16], Leuilly[17], Nogent-sous-Coucy[18], Pierremande[19], Prémontré[5], Pont-Saint-Mard[20], Quincy-Basse[21], Trébécourt[22], Trosly-Loire[23], Verneuil-sous-Coucy[24]. Il est une subdivision du district de Chauny qui disparait le 5 Fructidor An III (22 août 1795)[25]

Par décret du directoire du département du 21 octobre 1791, Auffrique et Nogent-sous-Coucy fusionnent pour former la commune d'Auffrique-et-Nogent[26]. La commune de Trébécourt est réunie à Jumencourt. Le nombre de commune est désormais de 17 communes. Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800), le canton de Coucy-le-Château est rattaché à l'arrondissement de Laon.

1801 - 2015[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X (25 septembre 1801) entraine un redécoupage du canton de Coucy-le-Château qui est conservé[3]. L'ensemble des communes du canton de Blérancourt (Audignicourt[27], Besmé[28], Blérancourdelle[29], Blérancourt[30], Bourguignon-sous-Coucy[31], Camelin-et-le-Fresne[32], Lombray[33], Saint-Aubin[34], Saint-Paul-aux-Bois[35], Selens[36] et Vassens[37]), 3 communes du canton de Chauny (Bichancourt[38], Manicamp[39] et Quierzy[40]) et 3 communes du canton de Saint-Gobain (Barisis[41], Saint-Nicolas-aux-Bois[42] et Septvaux[43]) intègrent le canton de Coucy-le-Château. Le nombre de commune est alors de 34 communes.

Par ordonnance du 10 mars 1833, la commune de Saint-Nicolas-aux-Bois[42] est détachée de Coucy-le-Château pour intégrer le canton de La Fère, portant le nombre à 33 communes[4]. En 1921, les communes de Coucy-le-Château et Auffrique-et-Nogent fusionnent pour former la commune de Coucy-le-Château-Auffrique. Depuis cette fusion, le canton porte le nom de Coucy-le-Château-Auffrique et compte 32 communes.

En 1943, Fresnes-sous-Coucy simplifie sa dénomination en portant depuis le nom de Fresnes. En 1956, Leuilly change de nom pour Leuilly-sous-Coucy. En 1969, la commune de Blérancourdelle est rattaché à celle de Blérancourt, portant le nombre de communes à 31. Ce chiffre se réduit à 30 avec la fusion de Lombray et de Camelin-et-le-Fresne pour former la commune de Camelin en 1971. La dernière modification concerne les limites du canton puisqu'en 1976, Prémontré est détaché du canton pour intégrer le canton d'Anizy-le-Château, réduisant le nombre de communes composant le canton à 29. Aucun redécoupage n'intervient jusqu'en mars 2015.

Redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [6], en application des lois du 17 mai 2013 (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[44]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 10 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[45]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Coucy-le-Château-Auffrique ne fait pas partie des cantons conservés du département.

Le canton disparait lors des élections départementale de mars 2015. L'ensemble des communes est regroupée avec canton voisin de canton de Vic-sur-Aisne sauf Pierremande, rejoignant celui de Chauny.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant
1881
1883 Henri Carette
(1822-1896)
  Agriculteur, fabricant de sucre
Maire d'Auffrique-et-Nogent
1883 1900
(décès)
Fernand Pinard-Legry[46] Gauche Avocat - Maire de Crécy-au-Mont
1900 1925 Albert Forzy URD Propriétaire à Villemontoir
Maire de Bassoles-Aulers
Député (1912-1914 et 1919-1928)
1925 1929 M. Navarre Rad.  
1929 1937 M. Charlier Rad. Maire de Coucy-le-Château
1937 1940 M. Guerre SFIO Maire de Quierzy
1945 1970 Léon Droussent SFIO Directeur d'école
Maire de Coucy-le-Château
Sénateur (1955-1959)
1970 1976 M. Leclère PCF  
1976 2001 Hugues Martin RPR Docteur en médecine
Maire de Folembray (1994-1999)
2001 2015 Jean-Claude Dumont PCF Maire de Coucy-le-Château-Auffrique depuis 2008

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Coucy-le-Château-Auffrique a groupé 29 communes et compte 11 720 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Coucy-le-Château-Auffrique
(chef-lieu)
02217 CC du Val de l'Ailette 11,46 1 058 (2012) 92
Audignicourt 02034 CC du Pays de la Vallée de l'Aisne 5,66 104 (2012) 18
Barisis-aux-Bois 02049 CC du Val de l'Ailette 15,11 734 (2012) 49
Besmé 02078 CC du Val de l'Ailette 2,66 156 (2012) 59
Bichancourt 02086 CC du Val de l'Ailette 7,73 1 061 (2012) 137
Blérancourt 02093 CC du Val de l'Ailette 10,80 1 229 (2012) 114
Bourguignon-sous-Coucy 02107 CC du Val de l'Ailette 2,80 96 (2012) 34
Camelin 02140 CC du Val de l'Ailette 9,15 446 (2012) 49
Champs 02159 CC du Val de l'Ailette 9,16 288 (2012) 31
Coucy-la-Ville 02219 CC du Val de l'Ailette 6,11 216 (2012) 35
Crécy-au-Mont 02236 CC du Val de l'Ailette 11,83 304 (2012) 26
Folembray 02318 CC du Val de l'Ailette 8,85 1 428 (2012) 161
Fresnes 02333 CC du Val de l'Ailette 7,30 157 (2012) 22
Guny 02363 CC du Val de l'Ailette 9,32 458 (2012) 49
Jumencourt 02395 CC du Val de l'Ailette 6,20 154 (2012) 25
Landricourt 02406 CC du Val de l'Ailette 5,83 131 (2012) 22
Leuilly-sous-Coucy 02423 CC du Val de l'Ailette 12,69 395 (2012) 31
Manicamp 02456 CC du Val de l'Ailette 10,24 318 (2012) 31
Pierremande 02599 CC Chauny-Tergnier 7,57 265 (2012) 35
Pont-Saint-Mard 02616 CC du Val de l'Ailette 6,79 190 (2012) 28
Quierzy 02631 CC du Val de l'Ailette 8,09 440 (2012) 54
Quincy-Basse 02632 CC du Val de l'Ailette 3,87 60 (2012) 16
Saint-Aubin 02671 CC du Val de l'Ailette 8,36 328 (2012) 39
Saint-Paul-aux-Bois 02686 CC du Val de l'Ailette 11,13 395 (2012) 35
Selens 02704 CC du Val de l'Ailette 7,65 237 (2012) 31
Septvaux 02707 CC du Val de l'Ailette 8,56 164 (2012) 19
Trosly-Loire 02750 CC du Val de l'Ailette 15,21 604 (2012) 40
Vassens 02762 CC du Pays de la Vallée de l'Aisne 9,87 174 (2012) 18
Verneuil-sous-Coucy 02786 CC du Val de l'Ailette 4,58 130 (2012) 28

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
11 524 11 116 10 891 11 064 11 247 11 146 11 555 11 750 11 720
(Sources : base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[47], puis population municipale à partir de 2006[48].)
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ 1798, 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA,‎ septembre 1995, 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined,‎ 2003, 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b Notice communale de Coucy-le-Château-Auffrique sur le site de l'EHESS.
  3. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  4. a et b Bulletin des lois de la Republique Francaise, p. 143.
  5. a et b Notice communale de Prémontré sur le site de l'EHESS.
  6. a et b « Décret n° 2014-202 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aisne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 22 avril 2014)
  7. Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme,‎ 1798, 673 p. (lire en ligne)
  8. Notice communale d'Auffrique-et-Nogent sur le site de l'EHESS.
  9. Notice communale de Champs sur le site de l'EHESS.
  10. Notice communale de Coucy-la-Ville sur le site de l'EHESS.
  11. Notice communale de Coucy-la-Ville sur le site de l'EHESS.
  12. Notice communale de Folembray sur le site de l'EHESS.
  13. Notice communale de Fresnes sur le site de l'EHESS.
  14. Notice communale de Guny sur le site de l'EHESS.
  15. Notice communale de Jumencourt sur le site de l'EHESS.
  16. Notice communale de Landricourt sur le site de l'EHESS.
  17. Notice communale de Leuilly-sous-Coucy sur le site de l'EHESS.
  18. Notice communale de Nogent-sous-Coucy sur le site de l'EHESS.
  19. Notice communale de Pierremande sur le site de l'EHESS.
  20. Notice communale de Pont-Saint-Mard sur le site de l'EHESS.
  21. Notice communale de Quincy-Basse sur le site de l'EHESS.
  22. Notice communale de Trébécourt sur le site de l'EHESS.
  23. Notice communale de Trosly-Loire sur le site de l'EHESS.
  24. Notice communale de Verneuil-sous-Coucy sur le site de l'EHESS.
  25. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  26. [PDF] Liste de communes n'existant plus ou ayant changé de nom, sur les archives départementales de l'Aisne
  27. Notice communale d'Audignicourt sur le site de l'EHESS.
  28. Notice communale de Besmé sur le site de l'EHESS.
  29. Notice communale de Blérancourdelle sur le site de l'EHESS.
  30. Notice communale de Blérancourt sur le site de l'EHESS.
  31. Notice communale de Bourguignon-sous-Coucy sur le site de l'EHESS.
  32. Notice communale de Camelin sur le site de l'EHESS.
  33. Notice communale de Lombray sur le site de l'EHESS.
  34. Notice communale de Saint-Aubin sur le site de l'EHESS.
  35. Notice communale de Saint-Paul-aux-Bois sur le site de l'EHESS.
  36. Notice communale de Selens sur le site de l'EHESS.
  37. Notice communale de Vassens sur le site de l'EHESS.
  38. Notice communale de Bichancourt sur le site de l'EHESS.
  39. Notice communale de Manicamp sur le site de l'EHESS.
  40. Notice communale de Quierzy sur le site de l'EHESS.
  41. Notice communale de Barisis-aux-Bois sur le site de l'EHESS.
  42. a et b Notice communale de Saint-Nicolas-aux-Bois sur le site de l'EHESS.
  43. Notice communale de Septvaux sur le site de l'EHESS.
  44. « LOI no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ 17 mai 2013 (consulté le 22 avril 2014)
  45. Le nombre total de cantons d'un départements doit obligatoirement être impair.
  46. http://gw.geneanet.org/rotciv14?lang=fr;pz=adrien;nz=coolen;ocz=0;p=fernand+antoine;n=pinard+legry
  47. Structure de la population du canton de 1962 à 1999.
  48. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012.