Canton de Sissonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Sissonne
Situation du canton de Sissonne dans le département Aisne
Situation du canton de Sissonne dans le département Aisne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement Laon
Chef-lieu Sissonne
Conseiller général Pierre Marie Lebée (PS)
2011-2015
Code canton 02 30
Histoire
Création 25 septembre 1801[1],[2]
Disparition 29 mars 2015[3]
Démographie
Population 10 657 hab. (2012)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Superficie 302,74 km2
Subdivisions
Communes 20

Le canton de Sissonne est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Sissonne dans l'arrondissement de Laon. Son altitude varie de 67 m (Mâchecourt) à 208 m (Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt) pour une altitude moyenne de 95 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Sissonne a été créé pendant la révolution française en même temps que le département. Le canton faisait partie du district de Laon. Ce dernier est maintenu lors de la création des arrondissements en 1801 et sa composition a évolué depuis cette date. Le canton est composé de 20 communes avant mars 2015.

Redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aisne entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014 [3], en application des lois du 17 mai 2013 (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[5]. Dans l'Aisne, le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21. Le canton de Sissonne ne fait pas partie des cantons conservés du département.

Le canton disparait lors des élections départementales de mars 2015. L'ensemble des communes du canton est regroupée au nouveau canton de Guignicourt.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Louis de Fay   Maire de Missy-lès-Pierrepont
1852 1871 Joseph-Liévin Laisné   Maire de Sissonne
1871 1886 Charles Raymond de Saint-Vallier Républicain
conservateur
ministre plénipotentiaire de 1re classe
vice-président du conseil général de l'Aisne
1886 1917
(décès)
Charles Sébline Républicain Préfet
Sénateur (1886-1917)
1919 1922 Charles Bailliot   Agriculteur à Bucy-lès-Pierrepont
1922 1934 Léon Nanquette Rad. Industriel
Maire de Laon (1919-1929)
1934 1940 Achille Bouxin URD Agriculteur à Boncourt
1945 1961 Julien Chapelet SFIO Négociant en grains à Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt
1961 1967 Paul Ogeix MRP puis UDR Maire de Liesse-Notre-Dame
1967 1992 François Lesein DVD puis DVG Sénateur (1988-1998)
Maire de Sissonne (1967-2006)
1992 1998 Marcel Blanchard UDF Maire de Liesse-Notre-Dame
1998 en cours Pierre Marie Lebée PS Maire de Lappion (2001-2008) puis de Sissonne (2008-2014)
Vice-Président du Conseil Général

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Sissonne groupe 20 communes et compte 10 657 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sissonne (chef-lieu) 02720 CC de la Champagne Picarde 53,53 2 070 (2012) 39
Boncourt 02097 CC de la Champagne Picarde 13,29 254 (2012) 19
Bucy-lès-Pierrepont 02133 CC de la Champagne Picarde 14,46 421 (2012) 29
Chivres-en-Laonnois 02189 CC de la Champagne Picarde 13,56 374 (2012) 28
Coucy-lès-Eppes 02218 CC de la Champagne Picarde 6,03 597 (2012) 99
Courtrizy-et-Fussigny 02229 CC de la Champagne Picarde 4,22 62 (2012) 15
Ébouleau 02274 CC de la Champagne Picarde 13,03 214 (2012) 16
Gizy 02346 CC de la Champagne Picarde 10,25 675 (2012) 66
Goudelancourt-lès-Pierrepont 02350 CC de la Champagne Picarde 8,73 153 (2012) 18
Lappion 02409 CC de la Champagne Picarde 23,71 299 (2012) 13
Liesse-Notre-Dame 02430 CC de la Champagne Picarde 9,96 1 319 (2012) 132
Mâchecourt 02448 CC de la Champagne Picarde 10,08 116 (2012) 12
Marchais 02457 CC de la Champagne Picarde 15,30 378 (2012) 25
Mauregny-en-Haye 02472 CC de la Champagne Picarde 10,46 452 (2012) 43
Missy-lès-Pierrepont 02486 CC de la Champagne Picarde 6,60 109 (2012) 17
Montaigu 02498 CC de la Champagne Picarde 23,51 749 (2012) 32
Nizy-le-Comte 02553 CC de la Champagne Picarde 31,53 256 (2012) 8,1
Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt 02676 CC de la Champagne Picarde 20,11 1 867 (2012) 93
Sainte-Preuve 02690 CC de la Champagne Picarde 9,61 83 (2012) 8,6
La Selve 02705 CC de la Champagne Picarde 4,77 209 (2012) 44

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 736 10 859 10 310 10 669 10 628 10 479 10 480 10 596 10 657
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]