Canton de Château-Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Château-Thierry
Situation du canton de Château-Thierry dans le département Aisne
Situation du canton de Château-Thierry dans le département Aisne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Aisne
Arrondissement(s) Château-Thierry
Chef-lieu Château-Thierry
Conseiller général Michèle Fusellier
2012-2015
Code canton 02 08
Démographie
Population 29 126 hab. (2012)
Densité 139 hab./km2
Géographie
Superficie 209,18 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton de Château-Thierry est une division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Château-Thierry dans l'arrondissement de Château-Thierry. Son altitude varie de 57 m (Azy-sur-Marne) à 234 m (Fossoy) pour une altitude moyenne de 116 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Château-Thierry a été créé pendant la révolution française en même temps que le département. Le canton faisait partie du district de Château-Thierry. Ce dernier est maintenu lors de la création des arrondissements en 1801 et sa composition n'a pas évolué depuis cette date. Le canton est composé de 21 communes jusque mars 2015

Après le redécoupage de 2015[modifier | modifier le code]

Dans la poursuite de la réforme territoriale engagée en 2010, l'Assemblée nationale adopte définitivement le 17 avril 2013 la réforme du mode de scrutin pour les élections départementales destinée à garantir la parité hommes/femmes. Les lois (loi organique 2013-402 et loi 2013-403) sont promulguées le 17 mai 2013[1]. Un nouveau découpage territorial est défini par décret du 21 février 2014 pour le département de l'Aisne[2]. Celui-ci entre en vigueur lors du du premier renouvellement général des assemblées départementales suivant la publication du décret, soit en mars 2015

Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair et avec des conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Aisne le nombre de cantons passe ainsi de 42 à 21[2].

Conformément à ce redécoupage, les communes de Grisolles, Rocourt-Saint-Martin, Brécy, Coincy et Villeneuve-sur-Fère sont rattaché au canton. Elles appartenaient auparavant aux cantons de Neuilly-Saint-Front, pour les deux premières et de canton de Fère-en-Tardenois pour les autres. Azy-sur-Marne, Bonneil, Essômes-sur-Marne, Marigny-en-Orxois, Nogentel sont adjoints au nouveau canton d'Essômes-sur-Marne alors qu'elles ont fait parties du canton avant le redécoupage.

Les critères du remodelage cantonal sont les suivants : le territoire de chaque canton doit être défini sur des bases essentiellement démographiques, le territoire de chaque canton doit être continu et les communes de moins de 3 500 habitants sont entièrement comprises dans le même canton. Il n’est fait référence, ni aux limites des arrondissements, ni à celles des circonscriptions législatives.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... .... Charles Ferton
(1827-1883)
  Maire de Chierry
père de Charles Ferton, entomologiste
1889 1896
(décès)
François-Félix Deville
(1841-1896)[4]
  Maire de Château-Thierry de 1883 à 1896
1910 1931
(décès)
Amédée Couesnon Rad. Industriel
Député (1907-1919)
1931 1940 René Hachette ARD Armateur
Maire de Gland
Sénateur (1932-1940)
Sous-secrétaire d'Etat (1940)
1945 1964 Paul Doucet SFIO Cheminot
Conseiller municipal de Château-Thierry
1964 1985 Pierre Lemret PCF Cheminot puis ouvrier électricien à EDF
Maire de Château-Thierry (1965-1971)
1985 1992 Claude Maingon UDF-Rad.  
1992 2012 Jacques Krabal PS puis PRG Maire de Brasles de 1983 à 2008
Maire de Château-Thierry depuis 2008
Député depuis 2012
2012 en cours Michèle Fusellier PS Maire de Brasles

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Château-Thierry groupe 21 communes et compte 29 126 habitants (recensement de 2012 de la population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Château-Thierry (chef-lieu) 02168 CC de la Région de Château Thierry 16,55 14 329 (2012) 866
Azy-sur-Marne 02042 CC de la Région de Château Thierry 2,78 400 (2012) 144
Belleau 02062 CC de la Région de Château Thierry 6,72 139 (2012) 21
Bézu-Saint-Germain 02085 CC de la Région de Château Thierry 11,13 994 (2012) 89
Blesmes 02094 CC de la Région de Château Thierry 9,70 396 (2012) 41
Bonneil 02098 CC de la Région de Château Thierry 2,11 390 (2012) 185
Bouresches 02105 CC de la Région de Château Thierry 7,52 200 (2012) 27
Brasles 02114 CC de la Région de Château Thierry 7,45 1 392 (2012) 187
Chierry 02187 CC de la Région de Château Thierry 2,82 1 042 (2012) 370
Épaux-Bézu 02279 CC de la Région de Château Thierry 19,5 583 (2012) 30
Épieds 02280 CC de la Région de Château Thierry 18,66 394 (2012) 21
Essômes-sur-Marne 02290 CC de la Région de Château Thierry 28,55 2 758 (2012) 97
Étampes-sur-Marne 02292 CC de la Région de Château Thierry 2,24 1 134 (2012) 506
Étrépilly 02297 CC de la Région de Château Thierry 5,13 91 (2012) 18
Fossoy 02328 CC de la Région de Château Thierry 7,18 565 (2012) 79
Gland 02347 CC de la Région de Château Thierry 5,65 474 (2012) 84
Marigny-en-Orxois 02465 CC du Canton de Charly sur Marne 15,56 471 (2012) 30
Mont-Saint-Père 02524 CC de la Région de Château Thierry 10,69 693 (2012) 65
Nesles-la-Montagne 02540 CC de la Région de Château Thierry 17,21 1 226 (2012) 71
Nogentel 02554 CC de la Région de Château Thierry 6,93 1 013 (2012) 146
Verdilly 02781 CC de la Région de Château Thierry 5,10 442 (2012) 87

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
18 899 21 249 23 922 26 553 28 534 28 473 28 502 29 156 29 126
(Sources : Base Insee, Population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]