Les Mailles du réseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Mailles du réseau
Auteur Bruce Sterling
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Islands in the Net
Éditeur original Arbor House
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1988
ISBN original 0-87795-952-8
Version française
Traducteur Jean Bonnefoy
Lieu de parution Paris
Éditeur Denoël
Collection Présence du futur
Date de parution 1990
Type de média Livre papier
Couverture Sato Yamamoto

Les Mailles du réseau (titre original : Islands in the Net) est un roman de science-fiction de Bruce Sterling publié en 1988 aux États-Unis et pour la première fois en France en 1990 en deux tomes.

Genre[modifier | modifier le code]

Ce roman s'inscrit dans le mouvement cyberpunk, né au début des années 1980 avec William Gibson et son roman Neuromancien (1984).

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 2020, le monde est désormais couvert par le Réseau. Les multinationales fleurissent, mais aussi les pirates informatiques. Laura Webster, jeune employée de Rizome, mène une vie tranquille jusqu'au jour où elle se retrouve impliquée dans l'assassinat d'un dirigeant d'un État-Pirate. Laura se lance alors dans une dangereuse quête pour faire éclater la vérité, pendant que les États-Pirates se livrent une guerre sans merci et que l'ordre international menace de s'effondrer.

Récompense[modifier | modifier le code]

Ce roman a obtenu le prix John Wood Campbell Memorial en 1989.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Les Mailles du réseau a connu une première édition en 2 tomes chez Denoël en 1990 :

Il fut réédité par la suite en un seul tome :

Voir aussi[modifier | modifier le code]