Bob Cranshaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cranshaw.

Bob Cranshaw

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bob Cranshaw.

Informations générales
Nom de naissance Melbourne Robert Cranshaw
Naissance 10 décembre 1932
Evanston
Genre musical Jazz (hard bop)
Instruments Contrebasse, bassiste

Bob Cranshaw, né Melbourne Robert Cranshaw le 10 décembre 1932 à Evanston dans l'Illinois, est un contrebassiste et bassiste américain de jazz. Il est surtout connu pour sa longue collaboration avec le saxophoniste Sonny Rollins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans ses jeunes années, il commence par jouer au piano et à la batterie puis finalement choisit la contrebasse et le tuba au lycée. Cranshaw est dans les années 1957 un des membres fondateurs de l'éphémère groupe MJT +3 de Walter Perkins au sein duquel intervient Frank Strozier au saxophone alto, Harold Mabern au piano, Willie Thomas à la trompette et Walter Perkins à la batterie[1]. Cranshaw commence à faire des tournées dès la fin des années 1950. La première collaboration avec Sonny Rollins a lieu en 1959 pour remplacer un bassiste de son groupe après avoir été recommandé par Perkins. Le groupe de Perkins qui est basé à Chicago, se dissout en 1962 et Cranshaw rejoint Rollins à New York la même année avec qui il enregistre notamment l'album The Bridge. Il collabore aussi avec Duke Pearson et entame en parallèle une participation à de nombreuses émissions de télévision comme bassiste dans l'orchestre de Billy Taylor, dans la série américaine 1, rue Sésame ou encore Saturday Night Live[2]. Cranshaw a été un des premiers bassistes de jazz à échanger sa contrebasse pour une basse électrique. Les puristes du jazz le lui ont reproché mais il a cependant été contraint de le faire en raison d'une blessure résultant d'un accident de voiture[3].

Bien qu'il ne soit pas très connu, Cranshaw a cependant joué et enregistré au cours de sa longue carrière avec de nombreux artistes de jazz de premier plan, notamment Ella Fitzgerald, Dexter Gordon, Grant Green, Coleman Hawkins, Joe Henderson, Johnny Hodges, Freddie Hubbard, Bobby Hutcherson, J.J. Johnson, Jackie McLean, Hank Mobley, Thelonious Monk, James Moody, Lee Morgan, Wes Montgomery, Oscar Peterson, Buddy Rich, George Shearing, Wayne Shorter, Horace Silver, Shirley Scott, Stanley Turrentine, McCoy Tyner, George Benson, and Joe Williams[1].

Divers[modifier | modifier le code]

Il apparaît aussi sur le documentaire de 90 minutes Blue Note - A Story of Modern Jazz sortie en 1997 et consacré au célèbre label de jazz.

Discographie[modifier | modifier le code]

En sideman[modifier | modifier le code]

Leader Label Sortie Nom de l'album
Kai Winding Impulse! 1960 The Incredible Kai Winding Trombones
The Young Lions Vee Jay 1960 The Young Lions
Sonny Rollins RCA 1962
1963
1964
Milestone 1972
1973
1974
1975
Impulse! 1978
Milestone 1981
1982
1986
1989
1991
1993
1995
1998
2000
2005
Doxy Records 2006
EmArcy 2008
Grant Green Blue Note 1963 Idle Moments
Joe Henderson Blue Note 1964 Inner Urge
Stanley Turrentine Blue Note
Blue Note
1964
1966
Hustlin'
Easy Walker
Lee Morgan Blue Note 1964 The Sidewinder
Wes Montgomery Verve 1964 Movin' Wes
Nat Adderley Atlantic 1966 Sayin' Somethin'
Bobby Hutcherson Blue Note 1966 Happenings
Duke Pearson Blue Note 1967 Introducing Duke Pearson's Big Band
Horace Silver Blue Note 1968 Serenade to a Soul Sister
Paul Simon Columbia 1973 There Goes Rhymin' Simon
Maurice Hines Arbors 2005 Maurice Hines: To Nat "King" Cole With Love

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ron Wynn, « Bob Cranshaw », sur allmusic.com (consulté en juillet 2010).
  2. « Bob Cranshaw — Filmography », sur imbd.com (consulté en juillet 2010).
  3. Chip Stern, « Bob Cranshaw: Shop Talk », sur JazzTimes.com,‎ avril 2001 (consulté en juillet 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]