G-Man (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

G-Man

Live de Sonny Rollins
Sortie 1986
Enregistré 16 aout 1986
Durée 44:36
Genre Jazz (Bop, Fusion)
Producteur Sonny Rollins, Lucille Rollins
Label Milestone Records
Critique

Albums de Sonny Rollins

G-Man est un album live de jazz du saxophoniste ténor Sonny Rollins sorti en 1986 sur le label Milestone. Rollins est accompagné par son quintet habituel à cette période avec Clifton Anderson au trombone, Mark Soskin au piano, Bob Cranshaw à la basse et Marvin Smitty Smith à la batterie. L'album est aussi la bande son du film-documentaire Saxophone Colossus sorti la même année.


Réception[modifier | modifier le code]

Le critique et auteur de jazz Scott Yanow commente l'album sur Allmusic en indiquant que le saxophoniste « est en bonne forme », l'album ne présentant pas un contenu réellement nouveau mais « propose des messages passionnés dans l'esprit qui le caractérise » et précise également que le document vidéo qui reprend une partie de ces morceaux vaut vraiment le coup[1].

L'auteur Richard Palmer fait remarquer l'excellente forme physique du saxophoniste sur cet enregistrement et écrit que « la musique se diffuse simplement de lui, combinant une maîtrise classique avec une spontanéité insouciante et gamme dynamique sans défaut »[2]. Le critique musical Robert Christgau a bien apprécié cet album et écrit « c'est excitant, amusant, un divertissement, et toutes ces choses formidables que le rock and roll est censé être, et qui l'est si rarement de nos jours » et ajoute à propos du morceau G-Man, « Rollins est au sommet - un showman qui ne surjoue pas, un virtuose sans jamais être prétentieux ou (dans cette situation), même difficile ... De tout temps je n'ai jamais autant apprécié un enregistrement »[3].

Titres[modifier | modifier le code]

Le disque LP d'origine propose trois morceaux avec une durée totale inférieure à 35 minutes. Un morceau supplémentaire intitulé Tenor Madness (Sonny Rollins -12:01) est ajouté sur l'album au format CD (ref. Milestone 9150-2)[4].

Édition 1986 format LP -Milestone Records M-9150
Titre Compositeur Durée
Face 1
1. G-Man Sonny Rollins 15:05
Face 2
2. Kim Sonny Rollins 5:48
3. Don't Stop the Carnival Sonny Rollins, traditionnelle 11:10

La bande son du film Saxophone Colossus de Robert Mugge intègre notamment les morceaux G-Man et Don't Stop the Carnival. Il présente le saxophoniste et son quintet accompagné par un orchestre[n 1], lors de concerts réalisés à Tokyo et New York en 1986[5].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les morceaux sont enregistrés à New York le 3 juin pour les titres 1 et 5, le 5 aout pour les titres 2 et 3 et enfin le 9 septembre 1989 pour les autres titres (4, 6 et 7)[6].

Musicien Instrument Équipe technique
Sonny Rollins saxophone ténor Sonny Rollins, Lucille Rollins producteurs
Clifton Anderson trombone George Horn mastering
Mark Soskin piano Randy Ezratty ingénieur
Bob Cranshaw basse Phil Carroll direction artistique
Marvin Smitty Smith batterie

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Rollins est accompagné par l'orchestre Yumiuri Nippon Symphony Orchestra dirigé par Helkid Searmanto.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Scott Yanow, « G-Man -review », sur allmusic.com (consulté le 25 novembre 2011).
  2. p. 133 - (en) Richard Palmer, Sonny Rollins: the cutting edge, Continuum International Publishing Group,‎ 2004, 213 p. (ISBN 978-0-826-46916-8)
  3. (en) Robert Christgau, « G-Man -review », sur robertchristgau.com (consulté le 25 novembre 2011).
  4. (en) « Sonny Rollins Plays G-Man (Milestone MCD 9150-2) », sur jazzdisco.org (consulté le 25 novembre 2011).
  5. p. 150 - (en) Bob Yurochko, A Short History of Jazz, Rowman & Littlefield (ISBN 978-0-830-41595-3)
  6. (en) « Sonny Rollins Plays G-Man (Milestone M 9150) », sur jazzdisco.org (consulté le 25 novembre 2011).