George Benson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benson.

George Benson

Description de cette image, également commentée ci-après

George Benson par Jean Fortunet, Montreux Jazz Festival, 1986

Informations générales
Naissance 22 mars 1943 (71 ans)
Pittsburgh (Pennsylvanie)
Activité principale Chanteur, guitariste, compositeur
Genre musical Jazz, soul, funk, pop.
Site officiel http://www.georgebenson.com

George Benson est un guitariste, chanteur, et compositeur de jazz né le 22 mars 1943 à Pittsburgh en Pennsylvanie aux États-Unis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il enregistre son premier album, The New Boss Guitar, en 1964, à l'âge de 21 ans, accompagné par « Brother » Jack McDuff, un organiste américain et chef d'orchestre soul.

Benson commence en 1965 une carrière solo, avec le George Benson Quartet. Son talent est ensuite remarqué par Miles Davis, qui l'emploie sur l'album Miles in the Sky, sorti en 1967.

Sa carrière décolle véritablement dans la seconde moitié des années 1970, dans une veine jazz-funk-westcoast, avec les albums Breezin qui remportera 3 Grammy Awards dont celui du disque de l'année pour la chanson This Masquerade, et In Flight (1977), emblématiques du jeu très particulier de Benson à la guitare, qui chante simultanément les notes des solos qu'il improvise, avec un phrasé jazz sur un rythme et des arrangements funk.

Le point culminant de sa carrière est l'album Give Me the Night, réalisé par Quincy Jones (1980), et le morceau homonyme, qui a fait de George Benson une figure désormais incontournable des pistes de danse, parfois par échantillonnages interposés (Give Me the Night).

En 1984, sa chanson Nothing's gonna change my love for you (tirée de son album 20/20) est un succès aux États-Unis, mais c'est la reprise du chanteur adolescent Glenn Medeiros qui popularise mondialement cette chanson en 1988, au point où beaucoup croient aujourd'hui que Medeiros en est l'interprète original.

Aujourd'hui installé en Arizona, il a sorti en 2006 l'album Givin' It Up, en collaboration avec le chanteur Al Jarreau.

Songs and Stories est sorti le 31 août 2009. Il a été enregistré en janvier, avec des musiciens prestigieux tels que Steve Lukather, David Paich, Steve Porcaro, Greg Phillinganes (du groupe Toto), Paulinho Da Costa, Jerry Hey, Lee Ritenour, Tom Scott, Patti Austin, Norman Brown, Lalah Hattaway, Marcus Miller et John « JR » Robinson.

Un nouvel album instrumental et chanté de George Benson The Guitar Man est sorti en octobre 2011 avec Harvey Mason, Joe Sample, David Garfield et Ben Williams, en collaboration avec Al Schmitt et produit par John Burk.

Il a également enregistré avec Brother Jack McDuff, Hank Mobley, Larry Young, Jaki Byard, Freddie Hubbard, Joe Farrell, Lalo Schifrin, Herbie Hancock, Ron Carter, Tony Williams, Johnny Pacheco, ainsi qu'avec Aretha Franklin, Stevie Wonder, Frank Sinatra, Tony Bennett ou encore B. B. King.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • National Endowment for the Arts - NEA Jazz Master : nomination et récompensé en qualité de Jazz Master en 2009[1] (N.B. : la plus prestigieuse récompense de la nation américaine en matière de jazz).

Discographie[modifier | modifier le code]

George Benson en 2009
George Benson à Montreux en 1986.
George Benson à Montreux en 1986.

Sessions[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. (en) George Benson : 2009 NEA Jazz Master Consultation du 19 mai 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :