Bautzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bautzen
Budyšin
Vue de la ville du nord-ouest
Vue de la ville du nord-ouest
Blason de Bautzen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
arrondissement de Bautzen
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
15
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Christian Schramm CDU
Partis au pouvoir CDU
Code postal 02625
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14 2 72 010
Indicatif téléphonique 03591
Immatriculation BZ, BIW, HY, KM
Démographie
Population 41 161 hab. (31 décembre 2008)
Densité 618 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 10′ 53″ N 14° 25′ 26″ E / 51.181389, 14.423889 ()51° 10′ 53″ Nord 14° 25′ 26″ Est / 51.181389, 14.423889 ()  
Altitude 204 m
Superficie 6 663 ha = 66,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bautzen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bautzen
Liens
Site web www.bautzen.de

Bautzen (Budyšin ou Budyšyn en sorabe) est une ville allemande située dans le Land de Saxe et la capitale de l'arrondissement de Bautzen. Elle a 41 161 habitants (décembre 2008) et constitue la ville où les Sorabes sont le plus représentés.

La ville se trouve perchée au sommet d'un méandre de la rivière de la Sprée, dans une plaine entre les collines de la Lusace et dans une région de lacs et de bruyère. Au nord de la ville, se trouve un grand lac artificiel qui s'appelle le Talsperre Bautzen, creusé en 1974.

Bautzen regroupe 10 % de Sorabes. Cette minorité ethnique d'Allemagne occupe la région de la Lusace, à cheval sur les Länder de Saxe et du Brandebourg. Apparentés aux Slaves occidentaux, les Sorabes ont longtemps fait partie du royaume de Bohême. Ce sont les migrations du VIe siècle qui les conduisirent entre l'Elbe et la Neisse. Aujourd'hui encore, leurs enfants apprennent le sorabe, langue slave de l'ouest proche du tchèque et du polonais. Ils sont pour la plupart restés catholiques dans cette région, mais ils sont luthériens plus au nord.

Structure administrative[modifier | modifier le code]

Les quartiers de la ville sont : la vieille ville, le centre ville, les faubourgs de l'est, de l'ouest et du sud, le Gesundbrunnen ainsi que les villages anciens de Teichnitz, Nadelwitz, Burk, Oberkaina, Niederkaina, Stiebitz, Kleinwelka, Salzenforst-Bolbritz et Auritz, tandis que Doberschau-Gaußig, Göda, Großdubrau, Großpostwitz, Kubschütz, Malschwitz, Obergurig,Radibor et Weißenberg sont des communes limitrophes.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1002, l'Ortenburg est mentionné comme chef-lieu de toute la Marche de Lusace (Aujourd'hui Haute-Lusace) par Dithmar et peuplée par les Milceni, ancêtres des Sorabes peuplant la Lusace.

Ortenburg

Après quelques batailles, le duc polonais Boleslas le Vaillant s'empare de la ville.

En 1018, à la suite d'un traité entre le Saint-Empire et la Pologne, la ville reste à cette dernière jusqu'en 1031. En raison de sa position au carrefour de plusieurs routes importantes, la ville devient un centre pour le commerce de la région. Les relations avec la Silésie et le Rhin étaient très importantes. En 1031, la ville redevient allemande pendant cinquante ans, avant de revenir au duc de Bohême Vratislav II. En 1216, elle reçoit les privilèges d'une cité, avec une charte municipale.

Bautzen

Le couvent des franciscains est fondé en 1240. Alors qu'entre 1243 et 1319, la Haute-Lusace faisait partie de l'État du Brandebourg, la ville redevient bohémienne. Sur l'initiative de Bautzen, l'alliance des six villes de la Haute-Lusace est créée en 1346 et joue un rôle important pendant plusieurs siècles.

En 1429 et 1431, la ville est assiégée pendant les guerres hussites et une légende rapporte qu'elle aurait été sauvée par l'archange saint Michel, et c'est en son honneur que l'église Saint-Michel est construite. Entre 1469 et 1490, Bautzen fait partie du royaume de Hongrie et garde de cette période la tour de Matthias qui montre le roi hongrois Matthias Corvinius. Elle redevient ensuite bohémienne et entre 1520 et 1525, au moment de la Réforme, reste catholique. Lors de la guerre de Trente Ans une grande partie de la cité est incendiée à plusieurs reprises par les troupes saxonnes et suédoises et celles de Wallenstein. En 1635, toute la Lusace - ainsi que la ville de Bautzen - devient possession de l'Électorat de Saxe.

L'hôtel de ville de Bautzen

C'est sous la conduite de Napoléon qu'a lieu la grande bataille de Hochkirch, près de la ville. Sur l'Arc de triomphe de l'Étoile à Paris, cette bataille est nommée Bataille de Wurschen (Bataille de Bautzen), que les troupes de Napoléon ont remportée. En 1868, la ville est officiellement renommée de Budissin en Bautzen. La grande prison saxonne "Bautzen I" est terminée en 1904, mais on l'appelle plutôt "Gelbes Elend" (misère jaune). Cette prison est encore utilisée aujourd'hui.

Article détaillé : Bataille de Bautzen (1945).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, quelques immeubles de la ville sont détruits. La dernière grande bataille de chars prend place près de la ville, le 26 avril 1945.

Après la guerre, sous la RDA, la ville devient un lieu important de l'industrie et de la science. Avec la réunification de 1990, beaucoup de choses ont changé; mais une grande entreprise de construction de wagons a pu demeurer - elle a été rachetée par Bombardier. L'ancienne prison "Bautzen II." est devenue un musée des droits de l'homme en 1992.

Politique municipale[modifier | modifier le code]

Depuis 1994, Bautzen forme avec les villes de Görlitz et de Hoyerswerda un Oberzentraler Städteverbund (alliance de grandes villes), créant ainsi un des six grands centres urbains de la Saxe.

Éducation[modifier | modifier le code]

Le Gymnasium haut-sorabe de Bautzen (en allemand : Sorbische Gymnasium Bautzen, en haut-sorabe : Serbski gymnazij Budyšin), est un lycée bilingue allemand / sorabe, situé à Bautzen et s'adressant aux élèves de la région de Haute-Lusace dans le land de Saxe. Dans le cadre du projet pédagogique Witaj, l'enseignement est dispensé dans les deux langues vernaculaires de la région.

Religions[modifier | modifier le code]

Vue de la cathédrale Saint-Pierre, derrière l'hôtel de ville

La plupart des habitants de Bautzen sont protestants, tandis que la minorité sorabe est principalement catholique, les deux confessions se partageant la cathédrale Saint-Pierre pour célébrer leurs offices. La procession équestre de Pâques est un événement annuel.

Personnalités nées à Bautzen[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Bautzen est jumelée avec[1] :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]