Bataille de Lonato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Lonato
Informations générales
Date 2 - 3 août 1796
Lieu Lonato, Lombardie près de Brescia
Issue Victoire des Français
Belligérants
Drapeau français République française Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Napoleon Bonaparte Peter Quasdanovich
Forces en présence
20 000 et 15 canons 15 000 et 78 canons
Pertes
1 400 morts, blessés ou prisonniers 3 800 morts ou blessés
Première coalition
Batailles
Guerre de la Coalition

Porrentruy · Marquain · Verdun · Thionville · Valmy · Lille · 1er Mayence · Jemappes · Namur · Maastricht · Francfort · Neerwinden · Landau · St-Amand (en) · Famars · San Pietro · 2e Mayence · 1er Arlon · Valenciennes · Dunkerque · Hondschoote · Avesnes (en) · Méribel · Menin · 1re Wissembourg · Kaiserslautern · Maubeuge · Wattignies · Wœrth · 2e Wissembourg · Martinique · Saint-Florent · Bastia (en) · Guadeloupe · 2e Arlon · 1er Landrecies · Villers-en-Cauchies (en) · Troisvilles (en) · Mouscron (en) · Tourcoing · Tournai · Ouessant (navale) · Fleurus · Calvi · Tripstadt (en) · Sprimont · Luxembourg · Helder · Gênes (navale) · Groix (navale) · Quiberon · Hyères (navale) · 3e Mayence · Ettlingen (en) · Friedberg · Neresheim · Irlande (1796) · Droits de l'Homme (navale) · Amberg · Friedberg · Terre-Neuve · Würzbourg (en) · Biberach · Emmendingen · Schliengen (en) · Kehl · Fishguard · Cap Saint-Vincent (navale) · Neuwied · Diersheim (en) · Santa Cruz de Ténérife (navale) · Camperdown (navale)


Guerre du Roussillon
Le Boulou 1 · Mas Deu · Bellegarde · Peyrestortes · Trouillas · Fort-Liberté · Toulon · Le Boulou 2 · Bastan · Orbaitzeta · Roses · Montagne Noire · Golfe de Rosas


Campagne d'Italie
Saorge · 1e Dego · Loano · Voltri (en) · Montenotte · Millesimo · 2e Dego · Ceva (en) · Mondovi · Cherasco · Fombio · Pont de Lodi · Borghetto · Mantoue · Lonato · Castiglione · Peschiera · Rovereto · Bassano · Pont d'Arcole · Rivoli · La Favorite · Faenza · Valvasone · Tyrol · Tarvis (en) · Leoben · Pâques véronaises · Chronologie de la campagne

La bataille de Lonato eut lieu les 2 et 3 août 1796 près de Lonato, au nord de l'Italie, pendant les guerres de la campagne d'Italie, entre les forces françaises et austro-sardes et se solda par une victoire française. André Masséna est repoussé d’abord sur Rivoli et ensuite sur Castelnuovo, talonné par Wurmster qui occupe aussi Vérone avant de se précipiter sur Mantoue où il fait une entrée triomphale le 2 août après avoir constaté avec satisfaction la fuite précipitée de Serurier et de sa division de siège ; il trouve les gros canons encloués avec une grande quantité de boulets abandonnés. Juste le temps de ravitailler la garnison et il repart, toutes forces réunies, pour achever l’écrasement de l’armée française qu’il estime terrifiée et en déroute et déjà aux trois-quarts détruite par Quasdanovich.

Devant la gravité de la situation, Napoléon a décidé de regrouper toutes ses forces et, pour ce faire, il a donné l’ordre à Serurier de lever le siège de Mantoue. Le départ de Jean-Mathieu-Philibert Sérurier n’est donc pas une fuite. Face à Quasdanovich, Napoléon va épuiser cinq chevaux sous lui, il est partout, il participe à toutes les charges avec ses généraux, avec ses colonels, avec ses capitaines et le 3 août les débris du corps d’armée autrichien sont en fuite vers le nord. Ce qui a été en réalité une suite de plus de vingt combats est resté connu sous le nom de bataille de Lonato.