Combat de Rovereto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Combat de Rovereto
Combat de Rovereto
Combat de Rovereto
Informations générales
Date 18 fructidor de l'an IV
(4 septembre 1796)
Lieu Rovereto, Trente
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau de la France République française Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Napoléon Bonaparte Paul Davidovitch
Forces en présence
30 000 hommes[1] 20 000 hommes[1]
Pertes
750 morts 4 à 6 000 morts ou blessés
25 canons
4 000 prisonniers
50 caissons
7 drapeaux
Première Coalition
Batailles
Guerre de la Coalition

Porrentruy · Marquain · Verdun · Thionville · Valmy · Lille · 1er Mayence · Jemappes · Namur · Maastricht · Francfort · Neerwinden · Landau (en) · St-Amand (en) · Famars · San Pietro · 2e Mayence · 1er Arlon · Valenciennes · Dunkerque · Hondschoote · Avesnes (en) · Méribel · Menin · 1re Wissembourg · Kaiserslautern · Maubeuge · Wattignies · Wœrth · 2e Wissembourg · Martinique · Saint-Florent · Bastia · Guadeloupe · 2e Arlon · 1er Landrecies · Villers-en-Cauchies (en) · Troisvilles (en) · Mouscron (en) · Tourcoing · Tournai · Ouessant (navale) · Fleurus · Calvi · Tripstadt (en) · Sprimont · Luxembourg · Helder · Gênes (navale) · Groix (navale) · Quiberon · Hyères (navale) · 3e Mayence · Ettlingen (en) · Friedberg · Neresheim · Irlande (1796) · Droits de l'Homme (navale) · Amberg · Friedberg · Terre-Neuve · Würzbourg (en) · Biberach · Emmendingen · Schliengen (en) · Kehl · Fishguard · Cap Saint-Vincent (navale) · Neuwied · Diersheim (en) · Santa Cruz de Ténérife (navale) · Camperdown (navale)


Guerre du Roussillon
Bataille du Boulou (1793) (es) · Mas Deu · Bellegarde · Perpignan · Peyrestortes · Trouillas · Fort-Liberté · Toulon · Le Boulou 2 · Bastan · Orbaitzeta · Roses · Montagne Noire · Golfe de Rosas


Campagne d'Italie
Saorge · 1e Dego · Loano · Voltri (en) · Montenotte · Millesimo · 2e Dego · Ceva (en) · Mondovi · Cherasco · Fombio · Pont de Lodi · Borghetto · Mantoue · Lonato · Castiglione · Peschiera · Rovereto · Bassano · Pont d'Arcole · Rivoli · La Favorite · Faenza · Valvasone · Tyrol · Tarvis (en) · Leoben · Pâques véronaises · Chronologie de la campagne

Le Combat de Rovereto ou Roveredo opposa, le 4 septembre 1796 (18 fructidor de l'an IV), l’armée d'Italie du général Bonaparte aux forces autrichiennes du général Davidovitch.

À la suite de cette bataille, 8 à 10 000 soldats autrichiens sont hors de combat, 4 000 sont fait prisonniers. 50 caissons, 25 pièces de canon, 7 drapeaux tombent aux mains des Français.

Cette journée livre aux Français l'entrée du Tyrol. Le lendemain, Bonaparte prend possession de Trente, capitale du Tyrol italien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire militaire de la France Page 100

Sources[modifier | modifier le code]

  • Guerres des Français en Italie, 1794-1814 - 1859
  • Histoire militaire de la France de P. Giguet - 1849