Bataille de Borghetto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borghetto.
Bataille de Borghetto
Informations générales
Date 11 prairial an IV
30 mai 1796
Lieu Borghetto, Valeggio (Italie)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau français République française Flag of Austria.svg Archiduché d'Autriche
Commandants
Napoléon Bonaparte Johann von Beaulieu
Forces en présence
27 000 hommes
56 canons
19 000 hommes
89 canons
Pertes
500 morts ou blessés 300 morts ou blessés
300 prisonniers
4 canons
Première Coalition
Batailles
Guerre de la Coalition

Porrentruy · Marquain · Verdun · Thionville · Valmy · Lille · 1er Mayence · Jemappes · Namur · Maastricht · Francfort · Neerwinden · Landau (en) · St-Amand (en) · Famars · San Pietro · 2e Mayence · 1er Arlon · Valenciennes · Dunkerque · Hondschoote · Avesnes (en) · Méribel · Menin · 1re Wissembourg · Kaiserslautern · Maubeuge · Wattignies · Wœrth · 2e Wissembourg · Martinique · Saint-Florent · Bastia · Guadeloupe · 2e Arlon · 1er Landrecies · Villers-en-Cauchies (en) · Troisvilles (en) · Mouscron (en) · Tourcoing · Tournai · Ouessant (navale) · Fleurus · Calvi · Tripstadt (en) · Sprimont · Luxembourg · Helder · Gênes (navale) · Groix (navale) · Quiberon · Hyères (navale) · 3e Mayence · Ettlingen (en) · Friedberg · Neresheim · Irlande (1796) · Droits de l'Homme (navale) · Amberg · Friedberg · Terre-Neuve · Würzbourg (en) · Biberach · Emmendingen · Schliengen (en) · Kehl · Fishguard · Cap Saint-Vincent (navale) · Neuwied · Diersheim (en) · Santa Cruz de Ténérife (navale) · Camperdown (navale)


Guerre du Roussillon
Bataille du Boulou (1793) (es) · Mas Deu · Bellegarde · Peyrestortes · Trouillas · Fort-Liberté · Toulon · Le Boulou 2 · Bastan · Orbaitzeta · Roses · Montagne Noire · Golfe de Rosas


Campagne d'Italie
Saorge · 1e Dego · Loano · Voltri (en) · Montenotte · Millesimo · 2e Dego · Ceva (en) · Mondovi · Cherasco · Fombio · Pont de Lodi · Borghetto · Mantoue · Lonato · Castiglione · Peschiera · Rovereto · Bassano · Pont d'Arcole · Rivoli · La Favorite · Faenza · Valvasone · Tyrol · Tarvis (en) · Leoben · Pâques véronaises · Chronologie de la campagne

La bataille de Borghetto a lieu à proximité de Valeggio sul Mincio le 30 mai 1796 (11 prairial an IV) entre l'armée française de Bonaparte forte d'environ 27 000 hommes et une armée austro-napolitaine d'environ 19 000 hommes. L’issue de la bataille est une victoire française.

Après la défaite de Lodi, les Autrichiens, sous le commandant du général Johann von Beaulieu, se retirent derrière le Mincio et se préparent à disputer le passage de cette rivière aux Français.

Les dispositions qu'ils prennent pour ce faire contreviennent, selon Clausewitz, à l'ABC de l'art de la guerre, si bien que les troupes françaises, commandées par Bonaparte, s'emparent sans grande difficulté du pont de Borghetto qui leur permet de passer sur la rive droite du Mincio, ce qui entraîne pour les Autrichiens la nécessité de faire retraite jusque dans le Trentin.

Bonaparte peut alors mettre le siège devant Mantoue. Les armées françaises sont, militairement, maîtresses de l'Italie.

Curieusement, les deux généraux en chef sont tous deux indisposés le jour de la bataille. Si l'armée autrichienne n'en est que peu perturbée, il semble que l'armée française, au contraire, n'a pas, en la circonstance et contrairement à ses habitudes depuis qu'elle était commandée par Bonaparte, exploité à fond l'avantage d'avoir coupé en deux l'ennemi.

Tous deux indisposés, les deux généraux en chef ont également tous deux failli, à quelques heures d'intervalle, tomber entre les mains de l'adversaire, dans leur quartier général de San-Giorgio.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]