Capture de la flotte hollandaise au Helder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capture de la flotte hollandaise au Helder
Capture de la flotte hollandaise au Helder.
Capture de la flotte hollandaise au Helder.
Informations générales
Date 4 Pluviôse an III (23 janvier 1795)
Lieu Entre Le Helder et l'île du Texel, province de la Frise, Pays-Bas
Issue Capture française de la flotte hollandaise
Belligérants
Drapeau de la France République française Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Commandants
Jean-Guillaume de Winter
Louis Joseph Lahure
• H. Reyntjes
Forces en présence
Un escadron du 8e régiment de hussards, un bataillon d'infanterie 14 vaisseaux de ligne (total de 850 canons)
Pertes
Aucune 14 vaisseaux de ligne et leurs canons capturés
Première Coalition
Batailles
Guerre de la Coalition

Porrentruy · Marquain · Verdun · Thionville · Valmy · Lille · 1er Mayence · Jemappes · Namur · Maastricht · Francfort · Neerwinden · Landau (en) · St-Amand (en) · Famars · San Pietro · 2e Mayence · 1er Arlon · Valenciennes · Dunkerque · Hondschoote · Avesnes (en) · Méribel · Menin · 1re Wissembourg · Kaiserslautern · Maubeuge · Wattignies · Wœrth · 2e Wissembourg · Martinique · Saint-Florent · Bastia · Guadeloupe · 2e Arlon · 1er Landrecies · Villers-en-Cauchies (en) · Troisvilles (en) · Mouscron (en) · Tourcoing · Tournai · Ouessant (navale) · Fleurus · Calvi · Tripstadt (en) · Sprimont · Luxembourg · Helder · Gênes (navale) · Groix (navale) · Quiberon · Hyères (navale) · 3e Mayence · Ettlingen (en) · Friedberg · Neresheim · Irlande (1796) · Droits de l'Homme (navale) · Amberg · Friedberg · Terre-Neuve · Würzbourg (en) · Biberach · Emmendingen · Schliengen (en) · Kehl · Fishguard · Cap Saint-Vincent (navale) · Neuwied · Diersheim (en) · Santa Cruz de Ténérife (navale) · Camperdown (navale)


Guerre du Roussillon
Bataille du Boulou (1793) (es) · Mas Deu · Bellegarde · Perpignan · Peyrestortes · Trouillas · Fort-Liberté · Toulon · Le Boulou 2 · Bastan · Orbaitzeta · Roses · Montagne Noire · Golfe de Rosas


Campagne d'Italie
Saorge · 1e Dego · Loano · Voltri (en) · Montenotte · Millesimo · 2e Dego · Ceva (en) · Mondovi · Cherasco · Fombio · Pont de Lodi · Borghetto · Mantoue · Lonato · Castiglione · Peschiera · Rovereto · Bassano · Pont d'Arcole · Rivoli · La Favorite · Faenza · Valvasone · Tyrol · Tarvis (en) · Leoben · Pâques véronaises · Chronologie de la campagne

La capture de la flotte hollandaise au Helder par la cavalerie française du 8e régiment de hussards et le 15e régiment d’infanterie légère eu lieu dans la nuit du 23 janvier 1795, au cours des guerres de la Révolution française. Le théâtre des opérations fut de nouveau au cœur du conflit qui survint quelques années plus tard lors de l'invasion anglo-russe de la Hollande.

La campagne[modifier | modifier le code]

Le général Pichegru commandait la campagne d'automne 1794 au cours de laquelle se fit la conquête de la Hollande. L'armée française entra à Amsterdam le 19 janvier 1795 pour y prendre ses quartiers d'hiver.

Stratégie[modifier | modifier le code]

Prise de la flotte Anglo-Batave, arrêtée par les glaces dans les eaux du Texel pendant l'hiver de 1795. Par Charles Louis Mozin.

Bien informé, le général apprit qu'une flotte néerlandaise stationnait au Helder, à environ 80 km au nord d'Amsterdam. L'hiver étant extrêmement rigoureux, les fleuves et les côtes étaient pris dans la glace. Le général de brigade Jean-Guillaume de Winter fut dépêché par Pichegru à la tête d'un détachement du 8e régiment de hussards. Ce Néerlandais, qui avait reçu une formation navale, servait la France depuis 1787, et commanda plus tard la flotte hollandaise à la bataille de Camperduin. Il avait pour mission d'empêcher soit l'occupation du Helder par les Britanniques, soit que la flotte hollandaise, comprenant 15 navires dont 11 gréés et armés, rejoigne la Grande-Bretagne. Il arriva dans la nuit du 4 Pluviôse an III (23 janvier 1795), accompagné de troupes d'infanterie. La flotte hollandaise était bien là, prise dans la glace. Chaque hussard avait emporté un fantassin du 15e régiment d’infanterie légère en croupe.

Après avoir pris les précautions nécessaires pour éviter que les sabots des chevaux ne réveillassent les marins, le lieutenant-colonel Louis Joseph Lahure lança l'assaut. La glace ne céda pas, et les navires hollandais furent pris à l'abordage par les chevaux qui escaladèrent les bordages. Les navires hollandais ayant été figés inclinés, leur artillerie pointait bien au-dessus de la cavalerie française et ne put servir à défendre les navires.

Bilan[modifier | modifier le code]

L'armée française a capturé 14 vaisseaux de ligne, armés de 850 canons, et plusieurs navires marchands. C'est un cas unique dans les annales militaires qu'une flotte soit capturée par une charge de cavalerie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]