Assam (thé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assam (homonymie).
Assam

L’Assam (assamais : অসম, hindi : आसाम ou असम) ou thé Assam (assamais : অসমীয়া চাহ, hindi : असिमया चाय ou आसामी चाय ou असमी चाय) est un thé noir nommé après la région de sa production, l'Assam, en Inde. Il est fabriqué uniquement avec la plante Camellia sinensis var. assamica. La majeure partie de ce thé pousse à une altitude proche du niveau de la mer. Il est connu pour avoir du corps, être vivifiant, fort et son infusion est d'une couleur généralement claire. Les thés Assam ou les blends (mélanges de thés) composés de celui-ci sont parfois vendus sous l'appellation "breakfast tea". Par exemple, le blend appelé "Irish Breakfast Tea" est un mélange composé de petites feuilles d'Assam.

L'état d'assam est la région productrice de thé la plus large. Elle s'étend sur les deux rives du fleuve Brahmapoutre et elle longe le Bangladesh et le Myanmar. Cette partie de l'Inde subit de fortes précipitations. Durant la moisson, elle peut recevoir jusqu'à 250-300 mm de pluie par jour. La température peut monter jusque 40°C en journée, créant un effet similaire à celui que provoquerait une serre en terme d'humidité et de chaleur. Ces conditions climatiques contribuent au gout exceptionnel du thé d'Assam.

Bien que la région d'Assam est essentiellement connue pour son thé noir, elle produit également quelques thés verts au gout très caractéristique.

Historiquement, Assam est la deuxième principale région productrice de thé après le Sud de la Chine, ce sont également les deux seules régions avec des plants de thés natifs, d'origine.


Introduction en Occident[modifier | modifier le code]

La "découverte" du thé d'Assam est attribué à un certain Robert Bruce, un aventurier écossais, qui le découvrit apparemment en 1823. Bruce aurait trouvé une plante à l'état sauvage en allant faire du commerce en Assam. Bruce remarqua que les autochtones (les Shinghpos) faisaient du thé à partir des feuilles du buisson et s'arrangea avec les chefs tribaux pour qu'ils lui fournissent des échantillons des feuilles et des graines afin de les examiner scientifiquement. Malheureusement, Robert Bruc mourut peu après, sans avoir pu classifier la plante. Ce fut au début des années 1830 que le frère de Robert Bruce, Charles, s'arrangea pour que quelques feuilles du buisson d'Assam soient envoyées au jardins botaniques de Calcutta pour une analyse. La plante fut alors identifiée comme une variété de thé ("camellia sinensis var. Assamica), mais différente de la variété chinoise (camellia sinensis var. Sinensis).

Production[modifier | modifier le code]

La culture et la production d'Assam fut monopolisée par la "Assam Company" de 1840 à 1860. Celle-ci opérait dans les régions du Assam supérieur et faisait travailler des gens du peuple Karachi. Le succès de l'entreprise et le changement dans la politique coloniale qui consistait à offrir des terres aux cultivateurs aboutit à une période de prospérité et d'expansion de l'industrie du thé d'Assam au début des années 1860. Néanmoins, ce succès ne provoqua pas de déplacement de la production du thé de la Chine vers l'Assam à cause du caractère "improvisé" des plantations de fortune du Assam et des difficiles conditions de vie dans les plantations d'Assam (haut taux de mortalité et de désertion).

Géographie[modifier | modifier le code]

Contrairement au thé de Darjeeling ou du Nilgiri qui poussent à de hautes altitudes, le thé d'Assam pousse généralement à basse altitude, dans la vallée du Brahmapoutre, une région argileuse riche en nutriments. Le climat varie entre l'hiver froid et aride et la saison des pluies chaudes et humide, ce qui est le climat ideal pour faire pousser du thé. Grâce à ses pluies généreuses et à la longueur de la saison durant laquelle les plantes poussent le mieux, la région d'Assam est une des régions productrices de thé les plus prolifique du monde. Chaque année, l'ensemble des jardins d'Assam récoltent environ 680 400 kg de thé.

Le thé d'Assam est généralement récolté deux fois lors d'un "first flush" (première récolte) et "second flush" (deuxième récolte). La première récolte est effectuée fin mars tandis que la deuxième, récoltée plus tard, est la plus prisée "tippy tea", surnommée ainsi à cause des pointes dorées qui apparaissent sur les feuilles. Cette seconde récolte, "tippy tea", possède plus de corps et est souvent considérée comme supérieure à la première récolte. Les feuilles des plantation de thé d'Assam sont vert foncé, brillantes et assez larges comparées aux feuilles des plantations de Chine. La plante fait aussi des fleurs blanches.

Articles Connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :