Lady Grey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grey.
Lady Grey
Image illustrative de l'article Lady Grey

Pays d’origine Angleterre
Type Thé aromatisé
Principaux ingrédients Mélange de thé noir aromatisé à l'huile de bergamote ainsi qu'aux zestes d'orange et de citron.
Variante(s) Earl Grey

Le Lady Grey est un mélange de thé noir aromatisé à la bergamote, au zeste de citron et d'orange, variante de l'Earl Grey.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Earl Grey ne se vend guère dans les marchés scandinaves, qui trouvent son goût trop âcre. Début des années 90, Twinings a alors l'idée d'y ajouter d'autres agrumes ; ce nouveau blend est appelé Lady Grey et est d'abord commercialisé en Norvège en 1994 avant d'être disponible sur le marché anglais en 1996[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il est ainsi nommé en l'honneur de Mary Elizabeth Grey, épouse de Charles Grey, qui lui a donné son nom à l'Earl Grey.

Mary Elizabeth Grey est décédée en 1861, soit 133 ans avant la commercialisation de ce thé.

Composition[modifier | modifier le code]

Variante de l'Earl Grey, le Lady Grey est également un thé noir aromatisé à l'huile de bergamote, en proportion moindre que pour l'Earl Grey, mais dans lequel il aussi été ajouté des zestes de citron et d'orange.

Le produit de Twinings comporte également du bleuet, tandis que d'autres marques ajoutent également de la lavande, et parfois omettent le zeste d'orange.

Dégustation[modifier | modifier le code]

Un article comparant l'Earl Grey et le Lady Grey note que ces thés sont consommés avec ou sans lait[2].

Droit des marques[modifier | modifier le code]

Lady Grey est une marque déposée de Twinings aux États-Unis depuis le 10 mars 1995[3]. Twinings déclare dans cet enregistrement que la première utilisation remonte à 1985, et dans le commerce à 1994[3]. La marque est renouvelée en 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. (en) Harry Wallop, « Lady Grey tea: fact file », Telegraph,‎ 28 mars 2011 (lire en ligne)
  2. « Earl Grey vs. Lady Grey », sur Can Lifestyle,‎ 29 septembre 2012 (consulté le 10 décembre 2013)
  3. a et b « Trademarkia » (consulté le 10 décembre 2013)
Référence de traduction