Da hong pao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dahongpao
Image illustrative de l'article Da hong pao

Pays d’origine Chine
Type Thé bleu Oolong
Province du Fujian d'où provient le Da hong pao

Dàhóngpáo (chinois : 大红袍 ; pinyin : dàhóngpáo ; littéralement : « Grande robe rouge ») est un prestigieux thé oolong des Monts Wuyi et dont le nom signifierait « Grande robe rouge ». C'est un thé de première qualité de la variété Wu Yi Yan Cha (武夷岩茶, Wuyi Rock Tea) des thés oolong. D'après la légende, la mère de la dynastie impériale Ming fut soignée d'une maladie à partir d'un thé, l'empereur envoya alors habiller de grandes robes rouges les quatre arbustes sur lesquels le thé avait été cueilli. Trois de ces arbustes, poussant sur un rocher du Mont Wuyi et datant de la dynastie Song seraient encore vivants aujourd'hui et vénérés. Connu pour son prix très élevé[1],[2], le Da hong pao peut se vendre plus de 1 250 000 dollars US le kilogramme, (20 g du Da Hong Pao d'un des plants de la mère Ming fut vendu 156 800 yens en 1998)[3].

Échantillons de Da Hong Pao

Aux cours de années 2000, des entreprises ont investi dans la préservation de l'intérêt pour ces thés et autres appelés « artisan », dont la particularité est d'être très grande qualité et riches en histoire. Bien que leur coût de fabrication soit élevé, ils ont rapidement connu un succès populaire dans les pays occidentaux, si bien que des sélections prisées sont disponibles chaque année, de qualité cependant diverses en raison de l'intensification de la production.

Des boutures provenant des arbustes originaires ont été utilisés pour produire une qualité similaire de thé. La méthode de production, la différence du sol et l'emplacement de ces nouveaux plants produisent cependant un thé différent de celui obtenu par les arbustes d'origine. L'appréciation de cette différence de goût détermine la qualité des divers Da hong pao. En outre aujourd'hui seul est considéré authentique le thé issu des arbustes d'origine.

En raison de sa très grande qualité, le Da hong pao est habituellement réservé par les chinois aux invités qu'ils souhaitent honorer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sarah Rose, For all the tea in China: how England stole the world's favorite drink and changed history, Penguin Books,‎ 2009 (ISBN 0-670-02152-0, lire en ligne) :

    « The first and second flush of the Da Hong Pao, the most powerful and sweetest crops, sell on the private market as the most expensive tea per pound in the world. At several thousands of dollars per ounce, Da Hong Pao is many times more valuable than gold. »

  2. « Most Expensive Tea - The World's Most Expensive », MSN
  3. « 大红袍是什么茶? » (consulté le 2013-05-04)

Liens externes[modifier | modifier le code]