Ivoz-Ramet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivoz-Ramet
Ivo-Ramèt
Ancienne maison communale d'Ivoz-Rametactuellement bibliothèque communale
Ancienne maison communale d'Ivoz-Ramet
actuellement bibliothèque communale
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Flémalle
Code postal 4400
Zone téléphonique 04
Démographie
Population 5 460 hab. (31/12/2007)
Géographie
Coordonnées 50° 35′ N 5° 26′ E / 50.583, 5.433 ()50° 35′ Nord 5° 26′ Est / 50.583, 5.433 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Ivoz-Ramet
Ivo-Ramèt

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ivoz-Ramet
Ivo-Ramèt

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ivoz-Ramet
Ivo-Ramèt

Ivoz-Ramet [ivoʁamɛ][1], en wallon Ivo-Ramèt[2] est une section de la commune belge de Flémalle située en Région wallonne dans la province de Liège. Ivoz-Ramet constitue l'entièreté du territoire de la commune de Flémalle situé sur la rive droite de la Meuse.

Ivoz-Ramet est formée des anciens villages d'Ivoz (à l'origine sous influence socialiste) et de Ramet (à forte influence catholique). Les hameaux du Gros-Chêne et de Ramioul complètent l'entité. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Jusqu'à l'annonce des nouvelles communes en 1977, les autorités et les citoyens d'Ivoz-Ramet ont pensé qu'ils allaient rejoindre la ville de Seraing, située également sur la rive droite de la Meuse; mais le gouvernement décida que leur commune « mère » serait Flémalle.

La forêt recouvre environ 50 % des 17 km2 du territoire de cette commune. Le relief est accidenté avec son point culminant à 220 m. Un parc d'activités économiques comptant une trentaine d'entreprises (sur 21 ha) et 900 emplois se situe à côté du Pont-Barrage d'Ivoz-Ramet.

Monuments

Ivoz-Ramet possède trois châteaux passés sous propriété privée, à savoir le château de la Croix-Saint-Hubert, le château de Ramioul et le château de Ramet.

Personnes
  • Serge Collard, photographe
  • Michel Farivaux, sculpteur sur terre argilée
  • Edouard Claisse-Malorpe, banquier
Anecdote

Le 16 juin 1981, un ballon dirigeable s'est écrasé sur le sol au niveau du départ du parcours santé mais n'a pas fait de blessé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters,‎ 1994 (lire en ligne), p. 105.
  2. Jean Haust, «Ivo, Ramèt», Dictionnaire liégeois, Liège, Editorial H. Vaillant-Carmanne, 1933, p. 344 & 523