Mons-lez-Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mons (homonymie).
Mons-lez-Liège
Le château
Le château
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Liège
Commune Flémalle
Code postal 4400
Zone téléphonique 04
Démographie
Gentilé Montois(e)
Population 3 595 hab. (31/12/2007)
Géographie
Coordonnées 50° 37′ N 5° 27′ E / 50.617, 5.45 ()50° 37′ Nord 5° 27′ Est / 50.617, 5.45 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Mons-lez-Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Mons-lez-Liège

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Mons-lez-Liège

Mons-lez-Liège (en wallon Mont-dlé-Lidje) est une section de la commune belge de Flémalle située en Région wallonne dans la province de Liège.

Depuis 1795, la commune portait officiellement le nom de Mons-Crotteux. C'est l’administration française qui avait réuni les deux seigneuries dans une seule municipalité. En 1977, lors des fusions des communes, elles furent séparées, Mons faisant partie de Flémalle et Crotteux de Grâce-Hollogne.

C'est le lieu de naissance de Louis-Joseph Antoine, en 1846. Il fonda l'Antoinisme à Jemeppe-sur-Meuse en 1910

L'appellatif toponymique Mons est une graphie latinisante d'après le latin classique mons, mais il procède du gallo-roman MONTE signifiant « mont, colline ». On le trouve pour la première fois dans la copie d’un acte de 1205, rédigé en latin et provenant du couvent d’Aywières en Brabant où s’étaient installées les religieuses venant d’Othet. D’après ce document, Mons était une possession ecclésiastique du Chapitre Cathédral de l’église St-Lambert de Liège qui détenait « 18 bonniers de terre inculte aux confins de Mons et Chokier ».

Sur les autres projets Wikimedia :