André Villas-Boas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis André Villas Boas)
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir André Vilas Boas.
André Villas-Boas
Villas-Boas.JPG
André Villas-Boas à Porto.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg[1]
Biographie
Nom Luís André de Pina Cabral e Villas-Boas
Nationalité Drapeau du Portugal Portugal
Naissance 17 octobre 1977 (36 ans)
Lieu Porto, Portugal
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Entraîneur
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2000-2001 Drapeau : Îles Vierges britanniques Îles Vierges britanniques
2003-2004 Drapeau : Portugal FC Porto (adjoint) -
2004-2007 Drapeau : Angleterre Chelsea (adjoint) -
2008-2009 Drapeau : Italie Inter Milan (adjoint) -
2009-2010 Drapeau : Portugal Académica de Coimbra 36,7 %
2010-2011 Drapeau : Portugal FC Porto 84,4 %
2011-2012 Drapeau : Angleterre Chelsea 47,5 %
2012-2013 Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 55,0 %
2014- Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 77,8 %
Dernière mise à jour : 9 mars 2013

André Villas-Boas (de son nom complet Luís André de Pina Cabral e Villas-Boas), né le 17 octobre 1977 à Porto, (Portugal), est un entraîneur de football portugais, Villas-Boas est le plus jeune entraîneur à remporter une compétition européenne[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son apprentissage[modifier | modifier le code]

Robson prend le jeune Villas-Boas sous son aile et, sentant son amour du jeu et du coaching en particulier, l'envoit à Lilleshall, où il gagne ses galons d'entraîneur. À 17 ans, il est de loin le plus jeune élève de la classe. Pour acquérir davantage d'expérience, Villas-Boas poursuit son apprentissage en Écosse et à Ipswich sous les ordres de George Burley, avant de retourner à l'Estádio do Dragão.

Îles Vierges britanniques[modifier | modifier le code]

Ayant appris l'anglais couramment par sa grand-mère, qui était anglaise, Villas-Boas a sauté sur l'occasion pour prendre le rôle d'entraîneur-chef avec les îles Vierges britanniques. Ses 18 mois de mandat a pris fin après deux défaites en deux matches cependant, et il est retourné à son pays natal pour poursuivre son rêve d'entraîneur à Porto, où il a eu le rôle d'entraîneur du côté des moins de 19 par le nouvel homme en charge - José Mourinho.

Assistant de José Mourinho[modifier | modifier le code]

Il est l'assistant de Mourinho à Chelsea de 2004 à 2007 et à l'Inter Milan en 2008. Après la saison 2009, il décide de faire le grand saut et de devenir entraîneur principal. L'Académica de Coimbra lui donnera cette chance.

Académica de Coimbra[modifier | modifier le code]

Il arrive à Coimbra en octobre 2009, afin de reprendre le club qui va mal en championnat. Il fait ses débuts d'entraineur de première division face au Portimonense le 18 octobre 2009 à seulement 32 ans et 1 jours. Rapidement, l'équipe progresse et finit 7e au championnat. Il est alors courtisé par le Sporting Portugal, mais signe au FC Porto pour la saison suivante.

FC Porto[modifier | modifier le code]

Dès le début sous ses ordres l'équipe remporte la Supertaça 2-0 face à Benfica. Toujours invaincu en championnat, la victoire 5-0 contre Benfica le 7 novembre 2010, reste son plus grand fait d'armes. Le 3 avril, lors du classico face à Benfica à l'Estádio da Luz, le FC Porto en gagnant 2-1 devient champion du Portugal sur le terrain de son plus grand rival.

Battu 2-0 sur sa pelouse lors de la demi-finale aller de la Coupe du Portugal contre le Benfica, le FC Porto est parvenu à inverser la tendance et se qualifier pour la finale en battant le Benfica 3-1, à Lisbonne.

L'équipe de Villas-Boas, fait un parcours remarquable en Ligue Europa, en écrasant notamment le Spartak Moscou ou encore Villarreal CF pour gagner la finale face à un autre club portugais : le Sporting Braga. Les Dragons remportent cette finale sur le score de 1 but à 0, sur un but de l'attaquant aux 17 buts en Ligue Europa, Falcao. Villas-Boas devient alors le plus jeune entraîneur à remporter une compétition européenne.

Le 22 mai 2011, il remporte la Coupe du Portugal face au Vitória de Guimarães sur le score sans appel de 6-2, concluant ainsi la saison par un quadruplé historique que même José Mourinho n'avait pas réussi à réaliser aux commandes du club portiste.

Chelsea Football Club[modifier | modifier le code]

Le 22 juin 2011, il signe un contrat de quatre ans avec Chelsea (Roman Abramovitch déboursant 15 millions d'euros pour lever la clause libératoire)[3]. On le surnomme alors le "Special Two", en référence à son ancien mentor José Mourinho, autoproclamé "Special One" quelques années auparavant et ayant suivi un parcours similaire. Ses premiers matchs ont été convaincants et après sept journées les Blues pointent à la 3e place du championnat derrière les deux clubs de Manchester. Mais au fil des journées de championnat, Chelsea s’essouffle jusqu'à sombrer en crise à partir de janvier 2012, redescendant à la 5e place, non qualificative pour la Ligue des champions. Le technicien Portugais se signale surtout par son insistance à faire jouer Fernando Torres, alors que celui-ci est en méforme totale, et par sa mise à l'écart de Didier Drogba. Après une défaite en huitième de finale aller de Ligue des Champions à Naples et au lendemain d'un revers sur la pelouse de West Bromwich, André Villas-Boas est limogé le 4 mars 2012 en raison de mauvais résultats. C'est son adjoint Roberto Di Matteo qui assure l'intérim jusqu'à la fin de la saison. Celui-ci permettra d'ailleurs à Chelsea de faire le doublé Ligue des champions - coupe d'Angleterre.

Tottenham Hotspur FC[modifier | modifier le code]

Le 3 juillet 2012, André Villas-Boas rebondit à Tottenham Hotspur où il signe un contrat de trois ans. À la fin du mercato estival, il fait notamment venir Hugo Lloris, tandis que Brad Friedel, le gardien titulaire, n'a pas manqué un match depuis 2004. La transition est parfaitement gérée par Villas-Boas qui installe au fil de la saison le portier Français au sommet de la hiérarchie des gardiens. Avec un effectif au sein duquel rayonne Gareth Bale, le plus jeune entraineur de la Premier League hisse son équipe dans la course à la Ligue des Champions. Il a notamment fait devenir Gareth Bale le joueur le plus chère de l'histoire avec 101 millions d'euros aux dépens de Cristiano Ronaldo (94 millions). Longtemps sur le podium, les Spurs terminent toutefois 5e de l'exercice 2012/2013 avec 72 points (ce qui est un record de points engrangés par le club en championnat) et rate la 4e place significative de qualification en Ligue des Champions d'un point du Big Four. Le 16 décembre 2013, André Villas-Boas est officillement limogé suite aux résultats décevants de son club en championnat et au lendemain de la lourde défaite à domicile face à Liverpool (0-5)[4].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 15 mai 2014.

Club Début Fin Résultats
M V N D Bp Bc Diff  % Victoires
Drapeau : Portugal Académica Coimbra 14 octobre 2009 2 juin 2010 30 11 9 10 38 35 +3 36.7
Drapeau : Portugal FC Porto 2 juin 2010 21 juin 2011 58 49 5 4 145 42 +103 84.4
Drapeau : Angleterre Chelsea 22 juin 2011 4 mars 2012 40 19 11 10 69 43 +26 47.5
Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur 3 juillet 2012 16 décembre 2013 80 44 20 16 137 89 +48 55.0
Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg 20 mars 2014 en cours 9 7 1 1 23 11 +12 77.8
Total 217 130 46 41 412 220 +192 59.9

Palmarès[modifier | modifier le code]

Période Club Titres
2010-2011 Drapeau du Portugal FC Porto 7 août 2010 - Supercoupe du Portugal
3 avril 2011 - Championnat du Portugal
18 mai 2011 - Ligue Europa
22 mai 2011 - Coupe du Portugal

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :