Eudoxie Comnène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eudoxie Comnène (en grec : Ευδοκία Κομνηνή, vers 1165-après 1202) est une princesse byzantine, dame de Montpellier par son mariage. Fille d'Alexis Comnène et de Maria Dukaina ou de Jean Comnène, duc de Chypre, et de Maria Taronitissa, elle est l'arrière-petite fille de l'empereur de Byzance Jean II Comnène[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Eudoxie est promise initialement au roi Alphonse II d'Aragon. Celui-ci se marie entre-temps avec Sanche de Castille. Guilhem VIII de Montpellier, Seigneur de Montpellier, se propose et elle se marie finalement avec lui en 1174[HL vol. VI 1].

En 1187, Eudoxie Comnène est répudiée par son mari Guilhem VIII pour se marier en secondes noces avec Agnès de Castille, cousine de la reine d'Aragon. Eudoxie se retire alors à l'Abbaye d'Aniane où elle finira ses jours[HL vol. VI 2].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Elle épouse Guilhem VIII, seigneur de Montpellier, fils de Guilhem VII, seigneur de Montpellier et de Mathilde de Bourgogne, dont elle a :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre XIX, LVI. — Mariage de Guillaume VIII, seigneur de Montpellier, avec Eudoxe Comnène. p.62
  2. Livre XX, IV. — Le seigneur de Montpellier répudie Eudoxe Comnène et épouse Agnès. p.117
  • Autres références
  1. http://genealogy.euweb.cz/byzant/byzant1.html
  2. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe - Tableau 45, Bordas, 1995. ISBN 2-04-027115-5

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Charles Higounet, « Comté et Maison de Comminges entre France et Aragon au Moyen Âge », in Bulletin Hispanique, année 1947, vol. 49, n°49-3-4, p. 311-331

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]