Jeanne de Portugal (1452-1490)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de Portugal.
« Sainte » Jeanne de Portugal

Jeanne de Portugal (née le 16 février 1452, morte le 12 mai 1490)[1] est une princesse de la Maison d'Aviz, elle fut béatifiée.

Née pendant la Reconquista le 6 février 1452, alors que les arabes reculent dans la péninsule Ibérique mais que Constantinople chute devant les turcs, elle est la fille du roi et conquérant Alphonse V de Portugal et d'Isabelle de Coïmbra.

Sa mère meurt alors qu'elle n' a que 3 ans et son père cherche à se remarier avec l'héritière de Castille bien que cette dernière soit réputée de naissance illégitime. Le roi finira par renoncer à ce mariage. Il meurt en 1481 après avoir conquis le nord du Maroc et son fils lui succède sous le nom de Jean II de Portugal.

Quant à la petite Jeanne, titrée par son père non pas infante mais Princesse de Portugal et héritière, son père lui conserve ses titres malgré la naissance de son frère cadet.

Régente en 1471 pendant la conquête des côtes Marocaines par son père et son frère, sa beauté réputée la fait demander en mariage par les plus importants princes de son temps, notamment le roi des Romains Maximilien Ier du Saint-Empire puis en 1485 le roi Charles VIII de France (de 18 ans son cadet) et le roi Richard III d'Angleterre.

Désirant se consacrer à Dieu, elle refuse ces destinées brillantes.

Ayant difficilement obtenu l'accord de son père et de son frère, elle entre en 1475 au couvent des sœurs dominicaines d'Aveiro où elle vit dans la plus stricte simplicité et la plus grande humilité offrant sa vie pour « la conversion des pêcheurs et la délivrance des chrétiens captifs des musulmans ».

Le roi Alphonse V meurt en 1481 et le frère de Jeanne monte sur le trône sous le nom de Jean II. À la suite de son père, il conquiert les côtes et les îles Africaines et réduit avec énergie les pouvoirs et les abus de la noblesse Portugaise. Jeanne est un de ses plus fidèles appuis.

Elle meurt en réputation de sainteté le 12 mai 1490 à l'âge de 38 ans.

Elle est béatifiée en 1693 par le pape Innocent XII mais les Portugais la considèrent Sainte et la vénèrent sous ce vocable.

Elle est la sainte patronne de la Ville d'Aveiro où son corps repose.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Revue mensuelle : Magnificat n° 222 (mai 2011)