Acide fulminique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide fulminique
Acide fulminique
Identification
Nom IUPAC HC≡N+–O : oxyde de méthylidyneazane
HC+=N–O : (méthyliumylidèneamino)oxidanide
No CAS 506-85-4
51060-05-0 (acide isofulminique)
PubChem 521293
SMILES
InChI
Apparence gaz incolore
Propriétés chimiques
Formule brute CHNO  [Isomères]
Masse molaire[1] 43,0247 ± 0,0014 g/mol
C 27,92 %, H 2,34 %, N 32,56 %, O 37,19 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Explosif
E

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide fulminique est un composé chimique toxique et explosif dont la formule moléculaire est HCNO et dont les sels sont détonants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce produit chimique a été découvert en 1824 par Justus von Liebig[2].
C'est un acide organique, isomère de l'acide isocyanique, découvert un an plus tard par Friedrich Wöhler.

L'acide fulminique et ses sels (fulminates), par exemple le fulminate de mercure, sont très dangereux (explosifs et toxiques).

Ils sont notamment utilisées comme détonateurs pour les autres matières explosives.
Ce sont des explosifs primaires pour de nombreux types de munitions d'armes à feu (de la balle ou cartouche de chasse ou de guerre au canon).

Ses vapeurs, émises à l'explosion en cas de chauffage sont également toxiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. F. Kurzer ; Fulminic Acid in the History of Organic Chemistry ; journal = J. Chem. Educ., 2000 ; volume 77 ; P. 851–857 (Voir)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]