Acide chloreux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide chloreux
Acide chloreux
Acide chloreux
Identification
Nom IUPAC acide chloreux
Synonymes

acide hypochlorique

No CAS 13898-47-0
PubChem 24453
ChEBI 29219
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute HClO2  [Isomères]
Masse molaire[4] 68,46 ± 0,003 g/mol
H 1,47 %, Cl 51,79 %, O 46,74 %,
pKa 1,93-1.97[1],[2],[3]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide chloreux est un composé inorganique de formule brute HClO2. C'est un acide faible qui contient du chlore à la valence +III. Ce composé est instable sous forme pure.

Propriétés physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Ce composé est instable sous forme pure, il se dismute en acide hypochloreux HClO, dont l'état d'oxydation du chlore est +1, et en acide chlorique, HClO3 (état d'oxydation du chlore +5) :

2 HClO2 → HClO + HClO3

En solution aqueuse froide et diluée, l'acide chloreux est en équilibre avec du dioxyde de chlore et de l'acide chlorhydrique, la forme acide chloreux étant minoritaire[3] :

5 HClO2 \rightleftharpoons 4 ClO2 + HCl + 2 H2O

En revanche, les anions chlorites, bases conjuguées de cet acide forment de sels, tel que le chlorite de sodium, qui sont stables même à l'état pur.

Production et synthèse[modifier | modifier le code]

Une solution d'acide chloreux peut être préparée en faisant réagir du chlorite de baryum avec de l'acide sulfurique dilué :

Ba(ClO2)2 + H2SO4 → BaSO4 + 2HClO2

Le sulfate de baryum précipite et laisse donc une solution d'acide chloreux.

Stabilité[modifier | modifier le code]

Le chlore est le seul halogène pour lequel un oxoacide de formule HXO2 peut être isolé[5]. Le fluor ne possède pas d'état d'oxydation supérieur à +1 et ni l'acide bromeux, ni l'acide iodeux n'ont été isolés. D'autre part, si quelques rares sels de l'acide bromeux, les bromites, sont connus, aucun iodite n'existe[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] pKa de divers couples acido-basiques sur iutmp.u-3mrs.fr
  2. Tableau des acides et bases sur kst-chemie.ch
  3. a et b Arnold F. Holleman, Nils Wiberg, Lehrbuch der Anorganischen Chemie, 2007, 102 Ed., Berlin .(ISBN 978-3-11-017770-1).
  4. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  5. a et b Egon Wiberg, Arnold Frederick Holleman, Inorganic Chemistry, 2001, Elsevier. (ISBN 0-12-352651-5).

Voir aussi[modifier | modifier le code]