1368

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1365 1366 1367  1368  1369 1370 1371

Décennies :
1330 1340 1350  1360  1370 1380 1390
Siècles :
XIIIe siècle  XIVe siècle  XVe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1368 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • 23 janvier : Zhu Yuanzhang est proclamé empereur de Chine par son armée sous le nom de Hongwu et fonde la dynastie des Ming avec Nankin pour capitale[1].
  • 29 mars : Chōkei devient empereur du Japon à la mort de Go-Murakami[2].
  • 14 septembre : maître de toute la Chine méridionale, Hongwu marche triomphalement sur Pékin. La dynastie mongole Yuan est renversée et est remplacée par la dynastie chinoise Ming (1368-1644)[1].
    • Le grand khan Toghan Tèmur s’enfuit de Pékin. Il mourra pendant sa retraite le 23 mai 1370. Les Mongols, divisés, sont chassés du pays.
    • Hongwu gouverne avec l’aide d’un Grand Conseil de cinq ou six membres et d’une administration recrutée par concours et étroitement surveillée.


  • Le Tibet reprend son indépendance après la chute de la dynastie Yuan[3]. Des monastères rivaux s’efforcent de s’emparer du pouvoir détenu par les lamas qui occupaient les fonctions de vice-rois.

Europe[modifier | modifier le code]


Naissances en 1368[modifier | modifier le code]

Décès en 1368[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Peter Allan Lorge, War, politics and society in early modern China, 900-1795, Taylor & Francis,‎ 2005 (ISBN 978-0-415-31691-0, présentation en ligne)
  2. The Imperial House of Japan, par Richard Arthur Brabazon Ponsonby-Fane publié par Ponsonby Memorial Society, 1959
  3. La thèse de l'indépendance du Tibet vis-à-vis des Mongols est contredite par les historiens chinois. cf. La question du Tibet en droit international, par Stéphanie Guillaume publié par Editions L'Harmattan, 2009 (ISBN 978-2-296-07716-4)
  4. Cours d'histoire des états européens, par Max Samson-Fréd. Schoell publié par Gide fils, 1830
  5. Porphyrogenita, par J. Chrysostomides, Charalambos Dendrinos, King's College (University of London). Centre for Hellenic Studies, Jonathan Harris, Judith Herrin, Royal Holloway and Bedford New College. Hellenic Instiute, Eirene Harvalia-Crook Publié par Ashgate Publishing, Ltd., 2003 (ISBN 978-0-7546-3696-0)
  6. Histoire des Français, de Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi
  7. Histoire de l'Empire d'Autriche, par Charles de Coeckelberghe de Dutzele Publié par Gerold, 1847
  8. L'art de vérifier les dates
  9. Histoire de l'empire d'Autriche, de Karl Heinrich Joseph Coeckelberghe-Duetzele
  10. Le victorial, chronique de Don Pedro Niño, comte de Buelna par Gutierre Diaz de Gamez, son alferez (1379-1449), Anne Marie Joseph Albert Circourt, Albert de Circourt, Théodore Puymaigre publié par V. Palmé, 1867
  11. Cours d'histoire des états européens, de Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach
  12. Histoire complète des États-généraux et autres assemblées représentatives de la France depuis 1302 jusqu'en 1626, par A.-A. Boullée Publié par Langlois et Leclercq, 1845
  13. Œuvres completes de Voltaire
  14. (my) Nai Pan Hla, Razadarit Ayedawbon, Yangon, 8,‎ 1968, 196 p.