Étalon de Yennenga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Depuis 1972, l'Étalon de Yennenga est le grand prix du festival FESPACO qui se tient tous le deux ans au Burkina Faso. Il fait référence à la princesse Yennenga, mythe fondateur de l’empire Mossi,principale ethnie du Burkina Faso.
Après sa mort en 1981, Oumarou Ganda, le premier lauréat, donnera son nom à l'une des récompenses du festival: le Prix Oumarou Ganda de la 1re œuvre. Le premier lauréat de ce prix est le voltäique Kollo Daniel Sanou en 1983 avec son film Pawéogo (L'Émigrant).
Pour la 19e édition en 2005, deux nouveaux prix "Étalon" sont décernés. Le grand prix Étalon de Yennenga devient alors le grand prix Étalon d'or de Yennenga et les nouveaux prix sont baptisés Étalon d'argent de Yennenga et Étalon de bronze de Yennenga.

liste des lauréats de l'Étalon de Yennenga[modifier | modifier le code]

Année Lauréat
1972 (Cérémonie le 12 mars 1972) Le Wazzou polygame d'Oumarou Ganda (Niger)
1973 (Cérémonie le 13 février 1973) Les mille et une mains de Souheil Ben Barka (Maroc)
1976 (Cérémonie le 10 février 1976) Muna Moto de Dikongue Pipa (Cameroun)
1979 (Cérémonie le 10 février 1979) Baara de Souleymane Cissé (Mali)
1981 (Cérémonie le 1er mars 1981) Djeli de Fadika Kramo-Lanciné (Côte d'Ivoire)
1983 (Cérémonie le 13 février 1983) Finyè de Souleymane Cissé (Mali)
1985 (Cérémonie le 2 mars 1985) Histoire d'une rencontre de Brahim Tsaki (Algérie)
1987 (Cérémonie le 28 février 1987) Sarraounia de Med Hondo (Mauritanie)
1989 (Cérémonie le 4 mars 1989) Héritage... Africa de Kwah Ansah (Ghana)
1991 (Cérémonie le 2 mars 1991) Tilaï d'Idrissa Ouedraogo (Burkina Faso)
1993 (Cérémonie le 4 mars 1993) Au nom du Christ de Gnoan Roger M'Bala (Côte d'Ivoire)
1995 (Cérémonie le 4 mars 1995) Guimba de Cheick Oumar Sissoko (Mali)
1997 (Cérémonie le 1er mars 1997) Buud Yam de Gaston Kaboré (Burkina Faso)
1999 (Cérémonie le 6 mars 1999) Pièces d'identités de Mwezé Ngangura (République démocratique du Congo)
2001 (Cérémonie le 3 mars 2001) Ali Zaoua de Nabil Ayouch (Maroc)
2003 (Cérémonie le 1er mars 2003) Heremakono d'Abderrahmane Sissako (Mauritanie)
2005 (Cérémonie le 5 mars 2005)
2007 (Cérémonie le 3 mars 2007)
2009 (Cérémonie le 7 mars 2009)
2011 (Cérémonie le 5 mars 2011)
2013 (Cérémonie le 2 mars 2013)


À l’occasion du 20e anniversaire du FESPACO en 2007, le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes et Cultures France, en partenariat avec le FESPACO, ont édité deux coffrets de DVD contenant les films qui ont reçu l’Étalon de Yennenga. Présenté à Ouagadougou à l’ouverture du festival, ce coffret a inauguré la collection DVD/Cinémathèque Afrique destinée à promouvoir le cinéma africain dans le monde et à améliorer la diffusion culturelle du cinéma africain dans le monde.

Liens externes[modifier | modifier le code]