BBC World Service

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BBC World Service

Description de l'image  BBC World Service red.svg.
Présentation
Siège social Drapeau du Royaume-Uni White City (Royaume-Uni)
Propriétaire BBC
Statut Société d'État
Site Web www.bbcworldservice.com
Historique
Ancien nom BBC Empire Service
Création
Diffusion

Le BBC World Service est un des diffuseurs de programme radio les plus connus, émettant en 33 langues à travers le monde. Le service anglophone diffuse 24 heures sur 24. En mai 2006 la BBC a affirmé que son service mondial avait une audience hebdomadaire de 163 millions de personnes, battant le record de 2001 situé à 153 millions[1]. Le World service est financé par le gouvernement britannique à travers le Foreign and Commonwealth Office (ministère des Affaires étrangères)[2]. Le dirigeant actuel de la BBC World Service est Peter Horrocks.

Organisation[modifier | modifier le code]

Mission[modifier | modifier le code]

Le but du service mondial de la BBC est « d'être la voix la plus connue et la plus respectée au monde apportant par là un profit à la Grande-Bretagne[3] ».

Le Gouvernement britannique a dépensé 239,1 millions de livres sterling en 2006 pour financer la station. Cette dépense fut justifiée en 1985 par le premier ministre Margaret Thatcher : selon le Hansard, journal du Parlement britannique, elle aurait répondu à une question qui lui était posée : Le World service dépense chaque penny que nous y injectons en promouvant notre vision du monde et notre politique, cela a été fait dans le passé et cela continuera à l’être dans le futur[4].

La BBC est une Société de la Couronne : elle est la propriété de l’État. Toutefois elle travaille indépendamment du Gouvernement. En effet, il n’y a pas de contrôle direct de celui-ci sur la BBC. Toutefois, le World Service promeut le point de vue britannique dans le domaine de la politique étrangère comme l’ont montré les exemples de la crise du canal de Suez en 1956, de la couverture de la guerre des Malouines en 1982 où de la cession de Hong Kong à la Chine en 1997.

La BBC World Service peut être écoutée dans des parties du monde où les médias ne sont pas libres. Grâce à ses puissants émetteurs diffusant dans les langues locales, elle est parfois la seule source d’information indépendante dans certains pays. Cette stratégie a fonctionné, faisant d’elle un diffuseur écouté dans le tiers-monde et durant la guerre froide dans les pays d'Union soviétique ou d'Europe de l'Est. Toutefois, en 2005, la radio a fermé nombre de ses émissions en langues d’Europe de l’Est, y compris celles en polonais, pourtant populaires, afin de développer son service à destination du Moyen-Orient, suite à un certain déclin depuis la fin de la censure dans ces anciens pays du bloc de l’Est[5].

Budget[modifier | modifier le code]

Le budget de BBC World Service est en augmentation constante depuis au moins l'année 2001, passant de 181,8 à 239,1 millions de livres. Son financement est en grande partie assuré par l'État britannique. La station est bien gérée, car durant la période 2001-2006 elle ne connaît le déficit qu'une seule fois, en 2006. La situation est redressée à partir de 2006-2007. Voir le tableau ci-dessous (les sommes sont exprimées en millions de livres sterling)[6]:

Date 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
Ressources 204,1 211,1 224,2 243,7 247,7 260,5 242,3 257,7
dont dotation de l'État 181,8 187,9 201 220,1 225,1 239,1 239,5 255
Dépenses 193,3 205 216,3 234,5 240,6 262,4 230,9 257,9
Solde 11,2 6,1 7,9 9,2 7,1 - 1,9 11,4 - 0,2

Audience[modifier | modifier le code]

Le World Service est écouté au moins une fois par semaine par 182 millions de personnes dans le monde (2007-2008). Après avoir connu une période creuse de 2000-2001 à 2003-2004, durant lequel son audience passe de 153 à 146 millions de personnes, il connaît à partir de 2004-2005 une phase d'expansion. Le service mondial de la BBC est surtout écouté en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. En Afrique et dans le Moyen-Orient le World Service est écouté par 86 millions d’auditeurs, il l'est par 79,1 millions en Asie et dans le Pacifique(chiffres de 2007-2008)[7].

Audience en millions d'auditeurs[8]
2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004 2004-2005 2005-2006
Afrique et Moyen-Orient 52,5 59 61,5 68,5 66 73,5
Amériques 9 9,5 11,5 13 11,8 11,8
Asie et Pacifique 68,5 57 55 47,5 53,2 61,1
Eurasie 9 10,5 8,5 7 10 10,9
Europe 14 14,5 13 9,5 7,5 5,4
TOTAL 153 150 150 146 149 162
Sources : Rapports annuels du BBC World Service de 2001-2002 à 2005-2006

Selon la nouvelle nomenclature en usage à partir de 2005-2006:

Audience en millions d'auditeurs[8]
2005-2006 2006-2007 2007-2008
Afrique et Moyen-Orient 73,6 83 86
Amériques et Europe 22,1 17,9 16,8
Asie et Pacifique 67,1 82,2 79,1
TOTAL 162 183 182
Sources : Rapports annuels du BBC World Service de 2005-2006 à 2007-2008

Langues[modifier | modifier le code]

En plus de l’anglais, la BBC World Service émet actuellement en albanais, arabe, azéri, bengali, birman, anglais des Caraïbes, cantonais, espagnol, français, haoussa, hindi, indonésien, kinyarwanda, kirundi, kirghiz, macédonien, mandarin, népalais, ourdou, ouzbek, pashtoun, persan, portugais, serbe, sinhala, somali, swahili, tamoul, turc, ukrainien et vietnamien.

Le 25 octobre 2005 sort l’annonce que les services en bulgare, croate, grec, hongrois, kazakh, polonais, slovaque, slovène, tchèque et thaïlandais doivent fermer en mars 2006 afin de financer le lancement d’une chaîne de télévision arabophone en 2007.

Diffusion en langues étrangères[modifier | modifier le code]

Histoire de la BBC World Service : services en langues étrangères (organisé par langue)

Langue Date de début Date de fin Date de remise

en service

Allemand 1939 25 mars 1999 -
Anglais 25 décembre 1936 - -
Anglais des Caraïbes 25 décembre 1976 - -
Arabe 1936 - -
Chinois-Cantonais 1968 - -
Chinois-Mandarin 1968 - -
Danois 1942 4 mars 1961 -
Espagnol 14 mars 1938 - -
Néerlandais 1942 4 mars 1961 -
Finnois Décembre 1942 29 janvier 1955 -
Français 25 décembre 1940 - -
Gallois (Pour la Patagonie) 1946 1947 -
Hindi 11 mai 1940 [9] - -
Hongrois Janvier 1941 25 mars 2005 -
Italien Janvier 1941 4 mars 1961 -
Japonais 1948 25 mars 1992 -
Malais 1956 (Crise) 4 mars 1980 -
Norvégien 1941 4 mars 1961 -
Persan 28 décembre 1940 - -
Polonais Janvier 1941 25 novembre 2005 -
Portugais 6 juillet 1941 25 mars 1991 2004
Russe Janvier 1941 - -
Slovaque Janvier 1941 25 mars 1991 -
Suédois 1941 4 mars 1961 -
Tchèque 1942 (voir Slovaque) 25 mars 2005 -
Thaï 1941 1er janvier 2006 -
Ukrainien Septembre 1952 - -
Vietnamien 6 janvier 1952 - -


Sources :

Durée hebdomadaire de programmes des radios internationales.

  1950 1960 1970 1980 1990 1996
États-Unis d’Amérique 497 1495 1907 1901 2611 1821
Chine 66 687 1267 1350 1515 1620
Royaume-Uni (BBC) 643 589 723 719 796 1036
URSS/Russie 533 1015 1908 2094 1876 726
RDA 0 315 779 804 Fin de la RDA
Égypte 0 301 540 546 605 604
Iran 12 24 155 175 400 575
Inde 116 157 271 389 456 500
Japon 0 203 259 259 343 468
France (RFI) 198 326 200 125 379 459
Pays-Bas 127 178 335 289 323 392
Israël 0 91 158 210 253 365
Turquie 40 77 88 199 322 364
Corée du Nord 0 159 330 597 534 364
Bulgarie 30 117 164 236 320 338
Australie 181 257 350 333 330 307
Albanie 26 63 487 560 451 303
Roumanie 30 159 185 198 199 298
Espagnol 68 202 251 239 403 270
Portugal 46 133 295 214 203 226
Cuba 0 0 320 424 352 203
Italie 170 205 165 169 181 203
Canada 85 80 98 134 195 175
Pologne 131 232 334 337 292 171
Afrique du Sud 0 63 150 183 156 159
Suède 28 114 140 155 167 149
Hongrie 16 120 105 127 102 144
République tchèque 119 196 202 255 131 131
Nigeria 0 0 62 170 120 127
Yougoslavie 80 70 76 72 96 68

Notes

  1. USA: cela inclut VOA (992 heures par semaine), RFE/RL (667 hps), Radio Marti (162 hps) – chiffre de 1996.
  2. Depuis la dissolution de l’URSS en 1991, seules les données concernant la Russie sont prises en compte.
  3. 1996 représente la République tchèque (créée en 1993), les autres années représentent la Tchécoslovaquie.
  4. À l’époque de la mise sous presse, le service extérieur de l’Afrique du Sud est menacé et celui du Nigeria a cessé ses activités.
  5. La liste inclut près d’un quart des diffuseurs mondiaux dont les fonds sont publics et qui sont diffusés mondialement. Cela exclut Taïwan, le Viêt Nam, la Corée du Sud et plusieurs stations internationales commerciales ou religieuses.
  6. 1996 représente le mois de juin ; Pour les autres années, ce sont les données du mois de décembre.

Source : International Broadcast Audience Research, juin 1996.

Apprentissage et perfectionnement de la langue anglaise[modifier | modifier le code]

Depuis 1945, le BBC World Service dispose également d'un département, initialement nommé « English by Radio » et aujourd'hui connu sous le nom de « BBC Learning English », consacré à l'apprentissage et au perfectionnement de la langue anglaise, pour les non-anglophones, au travers, notamment, de courts programmes radiophoniques ou vidéos accompagnés de transcriptions. Ces programmes sont également, pour une grande part d'entre eux, téléchargeables sur le site Web associé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le BBC Broadcasting House.

La première transmission en ondes courtes de la BBC a lieu en 1925 depuis Borough Hill, dans le Daventry. Le programme de la BBC en ondes courtes commence en tant que BBC Empire Service le 19 décembre 1932, et diffuse notamment vers l’Australie.

Le 3 janvier 1938 le premier service en langue étrangère (arabe) est lancé. Le service germanophone démarre le 29 mars 1938, peu avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. À la fin de l’année 1942 le World Service diffuse dans les principales langues européennes. Durant ce conflit la station de radio acquiert une position spéciale car elle diffuse des informations avec une forte audience. Le service en allemand joue un rôle important dans la propagande contre l’Allemagne nazie[10].

Après que le 8 décembre 1940 une bombe ait endommagé le Broadcasting House, le service européen de la radio se déplace au Bush House. Le reste du service étranger de la BBC y déménage en 1958.

En août 1985 le World Service interrompt ses programmes pour la première fois de son histoire suite à une grève protestant contre l’interdiction de diffusion d’un documentaire comportant une interview de Martin McGuinness du Sinn Féin.

Le World Service devrait retourner au Broadcasting House en 2008 suite à l’expiration à venir du bail de la Bush House.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les programmes de la BBC World Service sont fréquemment relayés par des stations de radio locales. De plus le World Service fournit des programmes éducatifs, ainsi que des fictions et des programmes sportifs. La BBC a aussi servi à diffuser des messages aux citoyens britanniques installés à l’étranger, comme par exemple l’ordre d’évacuer la Jordanie durant le septembre noir en septembre 1970. La radio est disponible sur Worldspace. Un programme de diffusion en direct et d’archive d’anciennes émissions est disponible sur internet, permettant une diffusion mondiale.

Les Ondes courtes[modifier | modifier le code]

Le BBC World Service diffuse en ondes courtes. Toutefois il utilise de moins en moins ce moyen de transmission. En effet la station adapte son offre aux pratiques de ses auditeurs qui utilisent de plus en plus le satellite et internet. L'audience de BBC World Service via les ondes courtes diminue depuis les années 1990, passant de 122 millions d'auditeurs en 1996 à 97 millions en 2003. Les ondes courtes concernent l'Afrique, l'Asie, l'Europe, l'Amérique du Sud, le Moyen-Orient, l'Amérique centrale et les Caraïbes. Certaines régions ne bénéficient pas des émissions en ondes courtes, comme la zone pacifique, l'Amérique du Nord et l'Europe (pour les programmes en anglais). Toutefois il est possible de capter les émissions destinées à l'Amérique du Sud et aux Caraïbes depuis l'Amérique du Nord. De même les émissions destinées à l'Asie de l'Est sont audibles à Hawaï.

FM[modifier | modifier le code]

Le World Service développe sa diffusion en FM sur l'ensemble de la planète. En Europe il est notamment présent en Roumanie, Azerbaïdjan, et en république Tchèque. Plusieurs villes d'Afrique peuvent écouter la BBC World Service en FM (comme Abidjan 94.3 FM, Ouagadougou 99.20 FM, Dakar 105.6 FM, Kinshasa 92.6 FM ou encore Antananarive 89.2 FM[11]), comme en Asie (Oulan-Bator, Katmandou, Singapour) et au Moyen-Orient (Bagdad, Abou Dabi, Doha). La BBC World Service est également disponible en FM grâce à des stations partenaires, notamment en Afrique et dans les Amériques.

Ondes moyennes[modifier | modifier le code]

Le World Service fut longtemps disponible en ondes moyennes en Europe, Océanie, Moyen-Orient, Extrême-Orient et en Asie du Sud. En Europe la station pouvait être écoutée sur 648Khz (la nuit la puissance émetteur était augmentée, on pouvait la capter jusqu'à Lyon) dans le Nord-Est de la France jusqu'au Mans et Paris, au Benelux et dans le Nord-ouest de l'Allemagne, ainsi qu'au Sud-est de l'Angleterre. En avril 2011, le World Service a cessé ses émissions européennes en ondes moyennes.

Cable et satellite[modifier | modifier le code]

Le satellite couvre la plus grande partie de la planète sauf l'Amérique latine et l'Océanie. L'afrique est desservie par les satellites Afristar, Euteksat et Hot Bird 6, l'Asie par Asiastar, l'Europe par Canalsat, l'Europe de l'Est par Hot Bird 6, l'Amérique du Nord par XMS Satellite Radio et Sirius Satellite Radio, le Moyen-Orient par Afristar et Nile-Sat. La station est également disponible sur le câble en Amérique du Nord, en Europe(Suisse, Autriche, Pays-Bas et Danemark), et en Asie(Japon, Indonésie).

Internet[modifier | modifier le code]

BBC World Service diffuse aussi ses programmes par Internet, ce qui lui assure une diffusion mondiale.

L'adresse du flux est http://www.bbc.co.uk/worldservice/meta/tx/nb/live/eneuk.pls.

World Service Television[modifier | modifier le code]

Lancée en 1991 la BBC World Service Television a éclaté en 1995 en deux chaînes, BBC World et BBC Prime.

Signal d’intervalle[modifier | modifier le code]

Le signal d’intervalle de la station anglophone et le Bow Bell, un enregistrement réalisé en 1926. Introduit comme un symbole d’espoir durant la Seconde Guerre mondiale, il est toujours utilisé avant les programmes anglophones. Dans les années 1970 un nouveau signal d’intervalle (oranges et citrons) est utilisé, mais bientôt abandonné.

Janvier 1941 a vu le début de l’utilisation du code morse de la lettre V comme signal d’intervalle. Ce signal a connu plusieurs variations somme le timpani, les quatre premières notes de la symphonie no 5 de Beethoven qui coïncide avec la lettre V, et des notes électroniques encore utilisées pour certains services européens. La signature du World Service, Lillibullero est diffusée juste avant le top horaire et les informations. Certains centres de diffusion remplacent parfois le Lillibullero lors de semaines thématiques. Jusqu’à récemment la séquence horaire est précédée de l’annonce « This is London » ; elle est remplacée par la phrase « Wherever you are, however you listen, this is the BBC » ou par « With world news every half hour, this is the BBC ». Récemment, le Lillibulero a été raccourci par des annonces. Dans d’autres langues, le signal d’intervalle est constitué de trois notes signifiant B-B-C. Les services non-anglophones pour l’Europe ont un signal d’intervalle de quatre notes, B-B-B-E, dans le rythme du code morse de la lettre V. L’heure GMT est annoncée ainsi sur le service anglais : « 13 hours Greenwich Mean Time » pour 13h GMT. Parfois ‘‘Greenwich Mean Time’’ est abrégé GMT.

Émissions[modifier | modifier le code]

Le cœur du service mondial de la BBC est la diffusion des informations une minute après chaque heure avec un bulletin de cinq minutes. Au quart de l’heure a lieu un résumé de l’actualité qui dure deux minutes. Parfois ces bulletins sont séparés des programmes, mais il arrive qu’ils y soient intégrés (comme World Briefing, Newshour ou The World Today).

Quelques émissions :

En français (pour l'Afrique)[12] 
  • Journaux : BBC Matin (1h30), BBC Midi (30 minutes), BBC Soir (30 minutes) : les informations du jour.
  • Britannia : émission de 15 minutes qui présente la société britannique.
  • Le Star Club : 30 minutes de variétés africaines.
  • Africana: émission d'actualité et de reportage consacrée à l'Afrique.
En anglais
  • World News : journal de cinq minutes toutes les heures.
  • Europe Today : émission de 58 minutes sur la culture et les sociétés européennes.
  • African Perspective : 24 minutes consacrées à la société africaine.
  • The Friday Documentary : un magazine d'information de 23 minutes. Exemples de sujets traités : les prisons secrètes de la CIA ; la Russie de Poutine.
  • Top of the Pops : émission musicale de 1h53.
  • World Drama : 58 minutes de fictions inspirées de faits historiques.
  • Newshour : programme d'information d'une heure sur l'actualité internationale, deux fois par jour à midi et 20 heures GMT.
  • Outlook : émission d'une heure diffusée du lundi au vendredi, elle fait le portrait de célébrités ou de personnes moins connues.
  • The World Today : émission diffusée chaque matin et consacrée à l'actualité internationale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BBC NEWS | Entertainment | BBC World Service hits new record
  2. Source : financement par le FCO
  3. : Version originale : be the world's best-known and most-respected voice in international broadcasting, thereby bringing benefit to Britain".
  4. Version originale : The World Service earns every penny we put into it, by promoting our world-view and policy, It has done so in the past and will continue to do so in the future.
  5. BBC NEWS | World | Europe | BBC East Europe voices silenced
  6. Sources : Rapports annuels de la BBC World Service de 2002 à 2007 : 2001, 2002, 2003, 2003, 2004, 2005, 2006
  7. Source: Sources: Rapports annuels du BBC World Service de 2001-2002 à 2007-2008
  8. a et b Personnes ayant écouté la station au moins une fois par semaine
  9. BBC Hindi
  10. Carl Brinitzer, Hier Spricht London
  11. Par exemple: liste des fréquences de BBC en Afrique francophone
  12. Voir BBC Afrique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]