Vol 319 Zambian Air Force

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 319 Zambian Air Force
Un de Havilland Canada DHC-5 Buffalo similaire à celui qui s'est écrasé.
Un de Havilland Canada DHC-5 Buffalo similaire à celui qui s'est écrasé.
Caractéristiques de l'accident
Date 27 avril 1993
Type Incendie à bord
Erreur de pilotage
Site Océan Atlantique, au large du Gabon
Passagers 25
Membres d'équipage 5
Morts 30
Blessés 0
Survivants 0
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil De Havilland Canada DHC-5D Buffalo
Compagnie armée de l'air zambienne (en)
Nº d'identification AF-319
Localisation
Coordonnées 0° 37′ 05″ N 9° 18′ 46″ E / 0.618135, 9.312716 ()0° 37′ 05″ Nord 9° 18′ 46″ Est / 0.618135, 9.312716 ()  

Géolocalisation sur la carte : Gabon

(Voir situation sur carte : Gabon)
Vol 319 Zambian Air Force

Le Vol 319 Zambian Air Force était un vol opéré par l'armée de l'air zambienne (en) dont l'appareil s'est écrasé le 27 avril 1993. Le de Havilland Canada DHC-5 Buffalo (reg : AF-319) assurant ce vol, organisé pour l’équipe de Zambie de football, s'est écrasé dans l’océan Atlantique à 500 mètres au large des côtes gabonaises. La cause de l'accident est une erreur de pilotage : le pilote aurait arrêté les deux moteurs après un incendie sur un seul moteur.

Contexte footballistique[modifier | modifier le code]

Au premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde de football de 1994, la Zambie a terminé première de son groupe de qualification (groupe H) devant Madagascar, la Namibie et la Tanzanie.

Rang Équipe Pts J V N D BP BC Dif
1 Drapeau : Zambie Zambie 6 4 3 0 1 11 3 +8
2 Drapeau : Madagascar Madagascar 6 4 3 0 1 7 3 +4
3 Drapeau : Namibie Namibie 0 4 0 0 4 0 12 -12
4 Drapeau : Tanzanie Tanzanie (forfait) 0 - - - - - - -

Lors du second tour (groupe 2), la Zambie tombe dans un groupe composé du Maroc et du Sénégal. Le premier match de ce groupe a eu lieu le 18 avril 1993 à Casablanca un Maroc-Sénégal, et se conclut par une victoire marocaine 1-0. Voici le classement après le premier match :

Rang Équipe Pts J V N D BP BC Dif
1 Drapeau : Maroc Maroc 2 1 1 0 0 1 0 +1
2 Drapeau : Zambie Zambie 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Drapeau : Sénégal Sénégal 0 1 0 0 1 0 1 -1

Accident[modifier | modifier le code]

Trajet de l'avion montrant les étapes du vol et le lieu de l'accident.

Le vol, spécialement organisé par l'armée de l'air zambienne (en), transportait la plupart des membres de l’équipe de Zambie de football pour un match qualificatif pour la Coupe du monde de football contre le Sénégal. Il devait faire trois arrêts pour se ravitailler entre Lusaka et Dakar : le premier à Brazzaville, en République du Congo, le deuxième à Libreville, au Gabon, et le troisième à Abidjan, en Côte d'Ivoire[1].

Des problèmes de moteur furent remarqués au premier arrêt, à Brazzaville, mais le vol continua. Quelques minutes après son redécollage de l'aéroport de Libreville, le moteur gauche de l'avion prit feu et s'arrêta. le pilote, qui avait ramené la veille l'équipe d'un match à l'île Maurice, coupa le moteur droit : l'avion, privé de toute puissance durant sa montée, tomba à 547 mètres au large de Libreville et les vingt-cinq passagers et cinq membres de l’équipage furent tous tués. Un rapport d'enquête gabonais publié en 2003 attribue les actions du pilote à sa fatigue et à un signal lumineux défectueux[1],[2],[3].

Avion[modifier | modifier le code]

L'avion, un bimoteur de Havilland Canada DHC-5 Buffalo, était entré en service en 1975. Il avait été arrêté de la fin 1992 au 21 avril 1993. Des tests en vol avaient eu lieu du 22 au 26 avril. Avant le départ pour le Sénégal, une inspection avait révélé un certain nombre de problèmes de moteur : particules de carbone dans les filtres à huile, câbles déconnectés et trace d'échauffement. Le vol fut cependant maintenu comme prévu[1].

Passagers[modifier | modifier le code]

Aucun rescapé.

Équipage[modifier | modifier le code]

  • Colonel Fenton Mhone (pilote)
  • Lt colonel Victor Mubanga (pilote)
  • Lt colonel James Sachika (pilote)
  • Adjudant Edward Nambote (installateur[Quoi ?])
  • Caporal Tomson Sakala (steward)

Footballeurs[modifier | modifier le code]

Équipe technique[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Michael Mwape (président de la FAZ)
  • Nelson Zimba (fonctionnaire)
  • Joseph Bwalya Salim (journaliste)

Conséquences[modifier | modifier le code]

Mémorial à Heroes' Acre à Lusaka.

Les membres de la sélection zambienne tués lors du crash sont enterrés dans ce qui est devenu « Heroes' Acre », juste à l'extérieur du Stade de l'Indépendance à Lusaka[4].

Une nouvelle équipe est constituée, menée par Kalusha. Celui-ci doit faire face aux difficultés d'avoir une équipe compétitive pour les qualifications de la Coupe du monde, puis pour la préparation de la CAN 1994, qui se déroule quelques mois plus tard[3].

L'équipe ressuscitée, au style de jeu offensif, atteint contre toute attente la finale de la CAN 1994 contre le Nigeria. Elle mène à la mi-temps, mais les Super Eagles égalisent rapidement et remportent le match. Malgré leur défaite, les joueurs de l'équipe zambienne reviennent considérés comme des héros nationaux[5].

Hommage des Chipolopolos lors de la CAN 2012[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « ASN Aircraft accident de Havilland Canada DHC-5D Buffalo AF-319 Atlantic Ocean, off Gabon », Aviation Safety Network, Flight Safety Foundation (consulté le 19 décembre 2010)
  2. « 'Faulty plane' killed Zambia team », British Broadcasting Corporation,‎ 28 novembre 2003 (lire en ligne)
  3. a et b Leigh Montville, « Triumph On Sacred Ground », Time Inc.,‎ 18 octobre 1993 (lire en ligne)
  4. (en) « The day a nation cried », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 24 avril 2003 (consulté le 19 décembre 2010)
  5. (en) Farayi Mungazi, « Zambia's Kalusha Bwalya relives 1994 Nations Cup final », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 24 janvier 2010 (consulté le 22 décembre 2010)