Équipe du Congo de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Drapeau : Congo-Brazzaville Équipe du Congo

Écusson de l' Équipe du Congo
Généralités
Confédération CAF
Emblème Le lion
Couleurs Vert, Jaune, Rouge
Surnom Les Diables rouges
Stade principal Stade Alphonse Massamba-Débat
Classement FIFA en augmentation 48e ( 18 septembre 2014) [1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : France Claude Le Roy
Capitaine Oscar Ewolo
Plus sélectionné Tostao (117 sélections)
Meilleur buteur Younga-Mouhani (16 buts)

Rencontres officielles historiques

Premier match 13 avril 1960 (4 - 1 La Réunion)[2]
Plus large victoire 11 - 0 Drapeau : São Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
(7 juillet 1976)[2]
Plus large défaite 8 - 1 Drapeau : Madagascar Madagascar
(19 avril 1960)[2]

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique Phases finales : 6
médaille d'or, Afrique Vainqueur en 1972
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 1
1er tour en 2014

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2015

L'équipe du Congo de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs congolais (République du Congo). Ses rencontres sont organisées par la Fédération congolaise de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts du Congo[modifier | modifier le code]

L'équipe du Congo de football est surnommée « Les Diables Rouges ». La Fédération congolaise de football est fondée en 1962. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la Confédération africaine de football depuis 1966. Le premier match officiel de l’équipe du Congo de football fut joué le 13 avril 1960, à Madagascar contre l’île de la Réunion, quelques mois avant l’indépendance vis-à-vis de la France (le 15 août 1960), qui se solda par la première victoire sur le score de 4 buts à 1. Quelques jours plus tard, le 19 avril 1960, toujours à Madagascar, le Congo enregistra sa plus large défaite sur le score de 8 buts à 1 contre Madagascar. Il remporte les premiers Jeux panafricains en 1965, à domicile. La première participation à la phase finale de la CAN fut en 1968, qui se conclut par 3 défaites au 1er tour contre le Sénégal (1-2, but de Jeannot Foutika), contre le Ghana (1-3, but de Jean-Michel Mbono, dit Le Sorcier) et contre la République démocratique du Congo (0-3).

La CAN 1972 : le Congo vainqueur[modifier | modifier le code]

Après une première expérience à la CAN en 1968, l’équipe du Congo de football lors du 1er tour fait 1-1 contre le Maroc (but de Moukila), puis perd contre le Zaïre (0-2) et gagne contre le Soudan (4-2, doublé de Jean-Michel Mbono et buts de Jonas Bahamboula MBemba, dit Tostao et de François M'Pelé). Avec 3 points, à égalité de points avec le Maroc, le Congo est qualifié pour les demis, grâce au nombre de matches nuls (1 pour le Congo contre 3 pour le Maroc). En demi, il bat le Cameroun (1-0, but de Noël Minga Tchibinda, dit Pépé). En finale, grâce au doublé de Jean-Michel Mbono et au but de François M'Pelé, il bat le Mali 3-2 et remporte le trophée pour sa deuxième participation à une phase finale de la CAN.

De 1972 à 1978[modifier | modifier le code]

Pour la Coupe du monde 1974, l’équipe du Congo de football est battue au 1er tour des éliminatoires par le Nigeria. À la CAN 1974, au 1er tour, deux victoires furent enregistrées par le Congo contre l’île Maurice (2-0, buts de Paul Moukila et de Sébastien Lakou, dit Abossolo) et contre le Zaïre (2-1, buts de Noël Minga Tchibinda et de Jean-Michel M'Bonon dit Le Sorcier) et un match nul contre la Guinée (1-1, but de Jean-Jacques Ndomba, dit Le Géomètre). Malgré les buts de M'Pelé et de Ndomba, le Congo perd en demi contre la Zambie (2-4) et s’incline pour le match pour la 3e place contre l’Égypte (0-4). La plus large victoire du Congo fut enregistré au Gabon, contre Sao Tome et Principe, le 7 juillet 1976, qui se solda par un score de 11 buts à 0 pour les congolais. Pour la Coupe du monde de football 1978, il bat le Cameroun au 1er tour, mais est battu par la Côte d’Ivoire au 2nd tour des éliminatoires. À la CAN 1978, il est éliminé au 1er tour, réalisant deux défaites contre l’Ouganda (1-3, but de Jacques Mamounoubala) et contre le Maroc (0-1) et un match nul contre la Tunisie (0-0).

De 1978 à 1992[modifier | modifier le code]

L’équipe du Congo de football remporta la Coupe de l’UDEAC en 1990, à domicile, contre le Cameroun (2-1). Elle fut finaliste à deux reprises en 1984 et en 1985 (contre le Cameroun et ensuite contre le Gabon). À la CAN 1992, elle fait deux matchs nuls au 1er tour contre la Côte d’Ivoire (0-0) et l’Algérie (1-1, but de Tchibota), suffisant pour accéder aux quarts de finale, mais elle est battue en quarts par le Ghana (1-2, but de Tchibota). Durant cette période, elle ne participa pas aux éliminatoires de la Coupe du monde et ne réussit pas à se qualifier pour la CAN.

De 1992 à 2000[modifier | modifier le code]

Pour la Coupe du monde de football 1994, l’équipe du Congo de football est battue au 1er tour des éliminatoires par le Nigeria et l’Afrique du Sud. Elle fut finaliste des Jeux de la Francophonie en 1997. Pour la Coupe du monde 1998, elle bat la Côte d’Ivoire au 1er tour, puis termine 2e lors du 2nd tour, derrière l’Afrique du Sud, devant la Zambie et la République démocratique du Congo. Alors qu’à la dernière journée, il suffisait d’une victoire pour se qualifier, elle perd contre le concurrent direct l’Afrique du Sud (1-0). À la CAN 2000, le Congo est éliminé au 1er tour, avec deux défaites contre le Maroc (0-1) et la Tunisie (0-1) et un match nul contre le Nigeria (0-0).

Depuis 2000[modifier | modifier le code]

L’équipe du Congo de football n’a pas participé à la Coupe du monde 2002 (bat la Guinée équatoriale au 1er tour, dernière au 2nd tour, derrière Madagascar, la Tunisie, la Côte d’Ivoire et la République démocratique du Congo). Elle ne participe pas non plus à la Coupe du monde 2006 (bat la Sierra Leone au 1er tour, termine 4e sur 6, derrière le Togo, le Sénégal, la Zambie, devant le Mali et le Liberia lors du 2nd tour). Le Congo remporta la Coupe CEMAC (compétition régionale africaine) en 2007 en battant le Gabon (1-0, but de Destin Makita). Il fut finaliste de cette compétition en 2008, battu par le Cameroun (0-3). L’équipe du Congo de football était dans le groupe 10 du tour préliminaire de qualification pour la Coupe du monde de 2010 avec le Mali, le Soudan et le Tchad. Le Congo termina troisième du groupe et ne se qualifia pas pour le tour décisif. Depuis 2000, il ne réussit pas à se qualifier pour la CAN et ne peut pas confirmer le succès du passé. Le Congo ne s'est jamais qualifié à la Coupe du monde.

2014 et montée dans le classement FIFA[modifier | modifier le code]

L'équipe du Congo passe les qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations qui se déroulera en 2015 au Maroc. Le 20 juillet 2014, le congo bat le Rwanda 2-0 à Pointe-Noire.

Mais lors du match retour le Congo perd sous un score de 2-0 contre le Rwanda et se fait éliminer mais est repêcher après la disqualification du Rwanda.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Tour préliminaire
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Non inscrit
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire

Parcours en Coupe d'Afrique[modifier | modifier le code]

  • 1957 : Non qualifié
  • 1959 : Non qualifié
  • 1962 : Non qualifié
  • 1963 : Non qualifié
  • 1965 : Non qualifié
  • 1968 : 1er tour
  • 1970 : Non qualifié
  • 1972 : Vainqueur
  • 1974 : 4e
  • 1976 : Non qualifié
  • 1978 : 1er tour
  • 1980 : Non qualifié
  • 1982 : Non qualifié
  • 1984 : Non qualifié
  • 1986 : Non qualifié
  • 1988 : Non qualifié
  • 1990 : Non qualifié
  • 1992 : Quarts de finale
  • 1994 : Non qualifié
  • 1996 : Non qualifié
  • 1998 : Non qualifié
  • 2000 : 1er tour
  • 2002 : Non qualifié
  • 2004 : Non qualifié
  • 2006 : Non qualifié
  • 2008 : Non qualifié
  • 2010 : Non qualifié
  • 2012 : Non qualifié

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs convoqués pour les matchs de qualifications à la Coupe d'Afrique des nations 2015 des 6 et 10 septembre 2014, contre le Nigeria et le Soudan.

Pos. Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1 GB Destin Onka 16 mars 1988 (26 ans) 5 0 Drapeau : France Avenir Foot Lozère
16 GB Christopher Mafoumbi 3 mars 1994 (20 ans) 2 0 Drapeau : France US Le Pontet
23 GB Pavelh Ndzila 12 janvier 1995 (19 ans) 0 0 Drapeau : Congo-Brazzaville ACNFF
2 DF Francis N'Ganga 16 juin 1985 (29 ans) 22 1 Drapeau : Belgique RSC Charleroi
3 DF Igor Nganga 14 avril 1987 (27 ans) 6 1 Drapeau : Suisse FC Aarau
4 DF Boris Moubio 25 octobre 1988 (25 ans) 4 0 Drapeau : Congo-Brazzaville AC Léopards
5 DF Marvin Baudry 26 janvier 1990 (24 ans) 2 0 Drapeau : France Amiens SC
12 DF Dimitri Magnoléké Bissiki 17 mars 1991 (23 ans) 1 0 Drapeau : Congo-Brazzaville AC Léopards
19 DF Arnold Bouka Moutou 28 novembre 1988 (25 ans) 2 0 Drapeau : France SCO Angers
22 DF Onanga Itoua 7 septembre 1988 (26 ans) 1 0 Drapeau : Grèce Platanias FC
6 ML Jordan Massengo 31 janvier 1990 (24 ans) 0 0 Drapeau : Belgique RAEC Mons
7 ML Saïra Issambet 14 novembre 1998 (15 ans) 0 0 Drapeau : Congo-Brazzaville ACNFF
8 ML Delvin Ndinga 14 mars 1988 (26 ans) 23 0 Drapeau : Grèce Olympiakos
13 ML Hardy Binguila 17 juillet 1996 (18 ans) 3 1 Drapeau : Congo-Brazzaville Diables noirs
14 ML Césaire Gandzé 3 juin 1989 (25 ans) 6 0 Drapeau : Congo-Brazzaville AC Léopards
17 ML Prince Oniangué 14 novembre 1988 (25 ans) 14 3 Drapeau : France Stade de Reims
19 ML Noël Mokouka 25 décembre 1994 (19 ans) 1 0 Drapeau : Congo-Brazzaville FC Natalhy's
20 ML Sagesse Babélé 13 février 1993 (21 ans) 1 0 Drapeau : Congo-Brazzaville AC Léopards
21 ML Jusly Boukama-Kaya 5 février 1993 (21 ans) 3 0 Drapeau : Angola Recreativo do Libolo
9 AT Férébory Doré Capitaine 21 janvier 1990 (24 ans) 11 2 Drapeau : Bulgarie Botev Plovdiv
10 AT Thievy Bifouma 13 mai 1992 (22 ans) 1 2 Drapeau : Espagne UD Almería
11 AT Francis Litsingi 9 octobre 1986 (27 ans) 2 0 Drapeau : République tchèque FK Teplice
15 AT Ladislas Douniama 24 mai 1986 (28 ans) 18 3 Drapeau : France EA Guingamp
18 AT Silvère Ganvoula 22 juin 1996 (18 ans) 2 1 Drapeau : Congo-Brazzaville Patronage Sainte-Anne
AT Kader Bidimbou 20 février 1996 (18 ans) 2 0 Drapeau : Congo-Brazzaville AC Léopards

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ 18 septembre 2014 (consulté le 19 Septembre 2014).
  2. a, b et c « Tous les matches du Congo », sur http://www.eloratings.net,‎ 18 juin 2014 (consulté le 18 juin 2014).
  3. Robert Corfou - All matches Congo, www.transfertmarkt.co.uk]
  4. Football : le président Mbono présente son bilan après six mois à la tête de la fédération, www.starducongo.com, 31 mai 2011.
  5. Wallemme takes charge of Congo, www.bbc.com, 29 août 2011.
  6. Congo : Djabour remplace Walemme à la tête de la sélection nationale, eurosport.fr, 27 octobre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]