École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre
nothumb
nothumb
Informations
Fondation 1941
Localisation
Coordonnées 45° 45′ 12″ N 4° 48′ 41″ E / 45.753256, 4.811422 ()45° 45′ 12″ Nord 4° 48′ 41″ Est / 45.753256, 4.811422 ()  
Ville Lyon
Pays Drapeau de la France France
Divers
Site web www.ensatt.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre

L'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT), appelée familièrement autrefois École de la rue Blanche, créée en 1941 sous de Centre de Formation Professionnelle du Spectacle[1], est l'une des trois écoles nationales de théâtre en France.

Missions[modifier | modifier le code]

Élèves de l'école, 1e promotion 1944.

La formation de comédiens était la première vocation de l'école. Elle dispense aujourd'hui des formations, dans le cadre de l'enseignement supérieur, concernant toutes les catégories professionnelles du spectacle vivant. Elle dispose de départements de formation des décorateurs-scénographes, costumiers, réalisateurs lumière, réalisateurs son, administrateurs du spectacle vivant, dramaturges et une formation à la direction technique (en partenariat avec l'INSA de Lyon). Un dernier département de formation à la mise en scène est en cours de finalisation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Centre d'art dramatique de la rue Blanche[modifier | modifier le code]

L'ENSATT était surnommée « La rue Blanche » en référence à la rue du 9e arrondissement de Paris où l'école était située depuis mai 1942 au no 21[1],[2]. Depuis octobre 1997, l'ENSATT s'est installée à Lyon, et accueille 150 étudiants dans des locaux neufs, construits spécialement à son intention par le ministère de l'Éducation nationale avec l'appui des collectivités territoriales.

Liste d’anciens élèves[modifier | modifier le code]

° André Obadia

Liste de professeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Histoire de l'ENSATT
  2. Agnès Chauvin, L'hôtel Choudens, Livraisons d'histoire de l'Architecture, n° 18, 2e semestre 2010