Classe Zoubr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zubr (aéroglisseur))
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zubr.
Zubr de la marine soviétique en 1989.
Zubre de la marine russe en 2012.

La classe Zoubr (code OTAN : Pomornik), qui signifie en russe pour un bison ou auroch (projet 12322) est une classe d'aéroglisseurs soviétiques ; c'est le plus grand aéroglisseur militaire au monde.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il est principalement utilisé comme bâtiment de débarquement, de type LCAC, pour débarquer hommes et véhicules sur les côtes, mais peut aussi servir comme poseur de mines. Il pèse 340 tonnes a vide, déplace 550 tonnes et à une capacité d'emport de 150 t maximum et peut emporter jusqu'à 500 hommes, 140 si le navire emporte également du matériel lourd (trois chars ou dix véhicules blindés). Propulsé par 3 hélices motorisé par 5 turbines a gaz Kutnetsov NK-12MV, son autonomie est de 560 km avec une vitesse maximum de 55 nœuds (~102 km/h).

Historique[modifier | modifier le code]

Il est entré en service à partir de 1988 dans la marine soviétique, et depuis la chute de l'URSS, dans les Marines russe et ukrainienne qui en possèdent deux exemplaires chacune. La marine grecque en a acquis quatre exemplaires entre 2000 et 2004 (deux seulement en service en 2016).

La marine chinoise a signé un contrat d'un montant de 315 millions de dollars américains pour quatre de ces engins en 2009[1] auprès du chantier naval ФСК (Моrе) en Crimée alors ukrainien. Selon les termes du contrat, les deux premiers exemplaires sont construits en Ukraine et les deux suivant au chantier naval Huangpu au port de Canton, avec des pièces fournies par le chantier naval More, le systèmes de combat et de navigation étant chinois. Les deux exemplaires livrés par le chantier de Crimée entrent en service vraisemblablement en 2015 et Le premier exemplaire assemblé en Chine est mit à flot en novembre 2016[2]

L'aéroglisseur militaire lance-missiles russe de type Bora (en) est plus grand mais, équipé de côtés en dur et une partie de sa structure restant en permanence immergée, il n'est pas considéré comme un véritable aéroglisseur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Air cushion small landing ships, Russian Ships
  2. Henri Kenhmann, « Le premier aéroglisseur « Zubr » chinois mis à flot », sur http://www.eastpendulum.com/,‎ (consulté le 22 novembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :