Vol 101 Fine Air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 101 Fine Air
Un DC-8-61F (N30UA) de Fine Air, similaire à celui impliqué dans l'accident
Un DC-8-61F (N30UA) de Fine Air, similaire à celui impliqué dans l'accident
Caractéristiques de l'accident
Date7 août 1997
TypePerte de contrôle au décollage, décrochage
CausesErreur de centrage du fret à bord
SiteAéroport international de Miami, Floride, États-Unis
Coordonnées 25° 48′ 02″ nord, 80° 18′ 47″ ouest
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilDouglas DC-8 (F)
CompagnieFine Air
No  d'identificationN27UA
Lieu d'origineAéroport international de Miami, Floride, États-Unis
Lieu de destinationAéroport international Las Américas, République dominicaine
PhaseDécollage
Passagers1
Équipage3
Morts5 (dont une personne au sol)
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
localisation

Le vol Fine Air 101 était un vol cargo régulier de l'aéroport international de Miami à destination de l'aéroport international Las Américas, en République dominicaine, exploité par Douglas DC-8 (F), qui s'est écrasé après le décollage le 7 août 1997 à l'aéroport de Miami. Les 4 personnes à bord et une personne au sol ont été tuées.

Avion et équipage[modifier | modifier le code]

L’avion impliqué dans l’accident était un Douglas DC-8-61F âgé de 29 ans, immatriculé N27UA, exploité par Fine Air et totalisant 46 825 heures de vol.

Il y avait trois membres d'équipage et un agent de sécurité à bord. Le commandant, Dale Patrick Thompson, âgé de 42 ans, travaillait pour Fine Air depuis 1993. Il totalisait 12 154 heures de vol, dont 2 522 heures en tant que commandant de bord du DC-8 chez Fine Air. L'officier pilote de ligne, Steven Petrosky, âgé de 26 ans et embauché le 15 août 1994, totalisait 2 641 heures de vol, dont 1 592 heures avec Fine Air sur DC-8. L’ingénieur de vol Glen Millington, âgé de 35 ans, avait rejoint Fine Air en 1996. Il totalisait 1 570 heures de vol, dont 683 heures en tant qu’ingénieur de vol DC-8 chez Fine Air.

Accident[modifier | modifier le code]

Les pilotes, menant l'avion à destination de Saint-Domingue, ont perdu le contrôle de l'appareil peu après le décollage. En effet, l'avion "a rapidement décroché, les pilotes l'ont brièvement récupéré puis il a décroché de nouveau". En outre, l’avion était surchargé d’environ 2 700 kg. Les pilotes ont tenté de reprendre le contrôle, mais l'avion ne présentait plus aucune poussée vers l'avant, amenant rapidement à la perte de son élan et de sa portance. Le DC-8 s’est écrasé sur le ventre dans un champ se trouvant à l’ouest de l’extrémité de la piste (environ 275 mètres) en ligne droite.

Ensuite, le DC-8 a manqué de peu une installation de chargement, située juste au nord de l’extrémité de la piste. Il a aussi manqué de peu deux usines, un bâtiment commercial et un centre de distribution située entre les banlieues résidentielles peuplées de Miami Springs et Doral. L’avion s’est écrasé à 12 h 36 (heure locale) et l'épave de l’appareil a rapidement dérapé sur la chaussée et a fini sa course sur le parking d’un mini-centre commercial, entraînant 26 voitures avec lui. Les débris de l'avion se trouvaient tout près de l'entrée de trois magasins. Il a manqué deux voitures occupées et plusieurs véhicules qui attendaient les feux de circulation (qui étaient, par chance, rouges à ce moment-là). Dans l'une des voitures du parking se trouvait un homme qui venait de rentrer d'un magasin dans le mini-centre commercial. Il n'a malheureusement pas pu sortir de sa voiture et a été pris dans la course de l'avion.

Au total, cinq personnes ont été tuées : les trois membres d'équipage, l'agent de sécurité de la compagnie présent à bord et l'homme sur le parking. Dans les minutes qui ont suivi l'accident, la police a été alertée d'un incendie, seulement pour découvrir qu'il s'agissait d'un accident d'avion. Pendant près de 45 minutes, des rapports mitigés ont prétendu que l'avion était un vol passager, mais en l'espace d'une heure, la tour de contrôle de Miami a confirmé qu'il s'agissait du vol Fine Air Cargo 101 [1].

Enquête[modifier | modifier le code]

Le NTSB (Bureau national de la sécurité des transports américain) a constaté que le centre de gravité de l'avion était proche et même au-delà des limites du constructeur et que le compensateur (trim) de l'avion était mal réglé en conséquence. Les deux résultaient d'irrégularités dans le chargement de la cargaison. La gravité du problème de contrôle n'a pas pu être déterminée par l'équipage en raison de l'incertitude concernant la répartition du poids de la cargaison. En effet, les pilotes n'ont pas été correctement informés du poids à bord et n'ont eu aucune chance de récupérer l'appareil.

Des entretiens avec des membres au sol ont révélé que le vol était régulièrement rempli de palettes et que les verrous à cargaison étaient rarement utilisés, parce qu'ils étaient considérés comme inutiles si les palettes ne pouvaient pas bouger entre elles. Les palettes sont maintenues sur les côtés par des rails qui ne peuvent pas se déplacer vers le haut, mais seuls les verrous peuvent arrêter le mouvement d'avant en arrière. La rotation trop abrupte a fait que l'avion a cabré au point de réduire considérablement l'arrivée d'air dans les moteurs, ce qui a donc fait chuter leur puissance.

Des agents spéciaux de la sécurité de la FAA travaillaient depuis un bureau dans l'aéroport à ce moment-là, et ont rapidement pris possession des documents de vol dans les bureaux de Fine Air. Certains documents importants pour l'enquête ont été retrouvés dans les poubelles, ce qui a donc permis d'ouvrir une enquête criminelle et finalement débouché sur des accusations de destruction et de dissimulation d'éléments de preuve. Fine Air et son agent d'assistance en escale, Aeromar Airlines, ont plaidé coupables à plusieurs chefs d'inculpation et ont été condamnés à une amende d'environ 5 millions de dollars.

Le NTSB a déterminé que les causes probables de l'accident, résultant du chargement incorrect de l'avion produisant un centre de gravité plus éloigné que la normale, ainsi que d'un réglage du compensateur incorrect, étaient (1) " l'échec de Fine Air à exercer un contrôle opérationnel sur le processus de chargement de la cargaison "; et (2) " l'échec d'Aeromar à charger l'avion comme spécifié par Fine Air ". Les enquêteurs accusent également la FAA, qui " n’a pas suffisamment surveillé les responsabilités du contrôle opérationnel de Fine Air en matière de chargement du fret " et " n’a pas veillé à ce que les défaillances connues liées au fret soient corrigées chez Fine Air " [2].

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident a fait l'objet d'un épisode dans la série télévisée Air Crash nommé « Chute fatale » (saison 19 - épisode 5).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Mireya Navarro, « 3 Are Killed as Cargo Plane Crashes in Miami », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 25 septembre 2019)
  2. (en) NSTB, « Aircraft Accident Report - Fine Air Flight 101 », (consulté le 15 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]