Transport ferroviaire en Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Transport ferroviaire en Espagne
Description de cette image, également commentée ci-après
Rame talgo sur ligne nouvelle à grande vitesse.
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 15 233 (2004)[1] km[réf. nécessaire]
dont électrifiés 8 791 (2004)[1] km[réf. nécessaire]
Écartement 1 668
1 435
1 000
914
Acteurs
Gestionnaire d'infrastructure Administrador de infraestructuras ferroviarias

Plan

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du réseau ferré espagnol en 2012, en bleu, les lignes à grande vitesse, en vert les voies métriques.

Le transport ferroviaire en Espagne est constitué d'un réseau ferroviaire de quatre types d'écartements différents. Une particularité du réseau espagnol est la longueur importante de lignes à grande vitesse. Le réseau ferroviaire suit un schéma d'organisation en étoile.

Histoire[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

En 2004, la longueur totale du réseau est de 15 233 km (dont 8 791 km électrifiés)[1]:

  • Voie large (1668 mm) : 11 829 km (6 950 km électrifié en 3kV CC)
  • voie standard (1435 mm) : 1 450 km (entièrement électrifié en 25 kV CA)
  • voie métrique
    • (1000 mm) : 1 926 km (dont 815 km électrifié)
    • (914 mm) : 28 km (entièrement électrifié)

L'opérateur principal est la RENFE ; Les voies métriques sont gérées aussi bien par la FEVE que les diverses Communautés autonomes.

L'Espagne s'est cependant engagée depuis les années 1980 dans une politique de conversion généralisée de son réseau à l'écartement standard afin de faciliter les liaisons ferroviaires internationales avec les pays voisins (notamment la France), y compris en utilisant des voies à double-écartement.

La géographe Éloïse Libourel a montré que l'intérêt de l'État central espagnol, qui cherche à développer les radiales, n'est pas toujours convergent avec celui des Communautés autonomes, lesquelles peuvent souhaiter des connexions transversales[2]. Cette contradiction s'illustre bien dans le cas du Corridor méditerranéen, d'Algésiras à Barcelone (et au-delà vers la France, l'Italie, la Slovénie...), considéré comme non prioritaire par le gouvernement espagnol[2].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Opérateurs futurs[modifier | modifier le code]

L'autorité espagnole de la concurrence a donné son aval à l'ouverture de cette première ligne transnationale privée en Espagne [6]

Liste des gestionnaires d'infrastructure ferroviaire[modifier | modifier le code]

Relations sur les LGV[modifier | modifier le code]

Corridor Sud[modifier | modifier le code]

Relation Nom commercial Materiel Moteur
MadridSéville AVE S-100 Alstom
Madrid – Malaga AVE S-102 Talgo «Pato»
Barcelone – Séville
Barcelone – Málaga
AVE S-103 Siemens «Velaro»
Madrid - Ciudad RealPuertollano
Madrid – Tolède
Séville – Cordoue - Málaga
Avant S-104 Fiat
Madrid – Cadix
Madrid – Huelva
Madrid – Algésiras
Madrid – Grenade
Altaria Talgo VI

Corridor Nord-Est[modifier | modifier le code]

Relation Nom commercial Matériel Moteur
BarceloneMadrid AVE S-103 Siemens «Velaro»
FigueresMadrid AVE S-103 Siemens «Velaro»
Madrid – Saragosse AVE S-102 Talgo «Pato»
S-103 Siemens «Velaro»
Madrid – Huesca AVE S-102 Talgo «Pato»
Barcelone – Séville
Barcelone – Malaga
Barcelone – Saragosse
AVE S-103 Siemens «Velaro»
Barcelone – Lérida
Calatayud – Saragosse
Huesca – Saragosse
Avant S-104 Fiat
Madrid – Pampelune
Madrid – Hendaye
Madrid – Logroño
Alvia S-120 CAF

Corridor Mediterranéen & Levante[modifier | modifier le code]

Relation Nom commercial Materiel Moteur
BarceloneValenceAlicante Euromed S-101 Alstom
Madrid – Valence
Madrid – Castellón de la Plana
Madrid – Oropesa del Mar
Madrid – Gandia
Alaris S-490
Barcelone – Murcie
Barcelone – Lorca
Galice – Alicante
Talgo Talgo IV/VI
Madrid – Alicante Altaria Talgo IV-R
Gijón – Alicante
Santander – Alicante
Alvia S-130 Talgo-Bombardier «Patito»
Barcelone – Badajoz
Barcelone – Séville
Barcelone – Malaga
Barcelone – Grenade
Barcelone – Almería
Arco
Barcelone – Cadix
Barcelone – Málaga
Barcelone – Grenade
Trenhotel Talgo VI

Les relations Avant[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Avant (Renfe).

Les relations Avant sont au nombre de sept :

À Madrid, le terminus des trains AVE/Avant est la Gare d'Atocha. Pour les trains en provenance ou destination Valladolid et Ségovie, le terminus est la gare de Chamartin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]