Transport ferroviaire à Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Transport ferroviaire à Monaco
Description de cette image, également commentée ci-après
TER PACA dans la gare de Monaco
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 1,7 km[1]
dont électrifiés 1,7 km[1]
Écartement 1 435
Acteurs
Gestionnaire d'infrastructure SNCF
Exploitant SNCF

Le transport ferroviaire à Monaco est constitué d'une ligne de 1,7 km traversant la principauté. Il s'agit en fait de la ligne Marseille - Vintimille, appartenant à SNCF Réseau.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne au début du XXe siècle, avant son enfouissement.

La ligne à double voie, qui relie Nice à Vintimille (Italie) en traversant la Principauté, a été ouverte en 1868, et comportait deux gares, Monaco et Monte-Carlo. Elle a été mise en souterrain en deux étapes : la première en 1958, avec un tunnel de 3500 mètres essentiellement en territoire français, a fait disparaître la gare de Monte-Carlo, la seconde en 1999, avec un second tunnel de 3 km de long raccordé au précédent, a permis la mise en service de la nouvelle gare souterraine de Monaco/Monte-Carlo[2].

En vue d’améliorer la desserte de la principauté pour les travailleurs transfrontaliers, la principauté de Monaco a acheté à la société Alstom cinq rames TER de type TER 2N NG pour 50 millions d'euros, dont la première rame fut inaugurée et mise en service le [3]. Ces rames ont été mises à disposition de la SNCF et sont conduites par des agents de la SNCF.

Dans le futur, même si l’exploitation de la ligne est encore concédée à la SNCF, la libéralisation des transports ferroviaires en France permet d’envisager une exploitation partiellement privée et libérée de l’opérateur historique français - du moins pour le matériel acheté par la principauté. Cette hypothèse a été clairement évoquée par le ministre d’État Jean-Paul Proust, lors des problèmes d’exploitation subis par Monaco en raison de la grève des agents SNCF de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur[4].

Opérateurs[modifier | modifier le code]

La principauté ne dispose d'aucune compagnie nationale, la desserte est assurée par la SNCF[5] via les services du TER PACA.

Outre le TER, des trains internationaux desservent la gare :

  • TGV vers Paris : un aller-retour direct quotidien, plus cinq par correspondance de navette TER à Nice.
  • Le Riviera Express (inauguré en septembre 2010) avec voitures-lits russes directes vers Vienne, Moscou et Saint-Pétersbourg.
  • Le Thello vers Milan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « CIA FactBook », (consulté le 22 août 2013)
  2. « Gare souterraine SNCF de Monaco », (consulté le 22 août 2013)
  3. Communiqué du gouvernement princier
  4. Trains régionaux: l'énorme colère de l'État Monégasque
  5. (en) « Monaco », (consulté le 22 août 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]