Thuillières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thuillières
Le pigeonnier du château.
Le pigeonnier du château.
Blason de Thuillières
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Vittel
Intercommunalité Communauté de communes Terre d'Eau
Maire
Mandat
Pierre Bastien
2014-2020
Code postal 88260
Code commune 88472
Démographie
Gentilé Tégulariens
Population
municipale
134 hab. (2014)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 21″ nord, 6° 00′ 42″ est
Altitude 365 m (min. : 293 m) (max. : 475 m)
Superficie 7,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Thuillières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Thuillières

Thuillières est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Thuillières est situé sur le versant sud des monts Faucilles.

Elle est la commune de France la plus septentrionale du bassin versant méditerranéen, et l'endroit où celui-ci est le plus proche de la Manche et de la Mer du Nord (395 km), au col des Clochettes situé à 48°10'N et à 460 km de la mer Méditerranée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 janvier 2009 Daniel Lassausse (1948-2010) UDF Agriculteur
janvier 1989 mars 2014 Claudine Pierre    
mars 2014 en cours Pierre Bastien   Retraité

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 134 habitants, en diminution de -6,94 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
376 386 427 388 419 403 383 369 316
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
311 326 320 267 269 236 219 226 213
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
196 183 173 152 141 113 110 120 113
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 - -
149 156 155 160 138 149 134 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Jean Joseph Clément, né à Thuillières le 13 décembre 1739, mort à Brême en Allemagne en 1808, général-major, régiment de Stein en Autriche. Considéré comme émigré, ses biens en Lorraine furent séquestrés et vendus[6].
  • Ève Lavallière, née le 1er avril 1866 à Toulon, morte le 10 juillet 1929 à Thuillières, comédienne puis religieuse franciscaine française.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'or, semé de billettes de gueules à la clef du même brochant sur le tout.
Commentaires : Ce sont les armes des seigneurs de Thuillières d’ancienne chevalerie. Cette famille s’est éteinte depuis fort longtemps et la seigneurie passa par mariage dans la famille de Seullaire de Bouzey.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  5. Notice no PA00107305, base Mérimée, ministère français de la Culture Château et son pigeonnier
  6. Les Lorrains et l'Empire, dictionnaire biographique (2006) par Alain Petiot - (Éditeur : Mémoires et Documents de Versailles) - pages 123 et 124, (ISBN 978-2914611374).